Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Contr-Information, Ré-information
Ecoconstruction ou bysness sans scrupule ?
Non, le béton n'est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

le 15 septembre 2007

Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

Lutte contre la désinformation

Le diagnostic est clair : la situation environnementale de la Terre est désastreuse, et les dégâts touchent en premier lieu les plus démunis. Pour donner plus de poids aux combats menés, l’alliance a été constituée.

Nous, ONGs, agissons depuis plusieurs décennies pour enrayer ce processus destructeur. Les victoires obtenues, si elles sont réelles et appréciables, ne sont néanmoins pas à la hauteur des enjeux planétaires. [...]

Ensemble, nous représentons une force citoyenne capable d’inverser la tendance, d’inventer et de construire un nouveau pouvoir et un autre avenir.[...] L’Alliance [...] est un tremplin de propositions et d’initiatives, qui vise à donner plus de poids, de résonance et d’efficacité à leurs actions.

L’une des actions de l’Alliance a été de dénoncer les utilisations abusives de l’environnement comme argument publicitaire [*]. Au rang de ces publicités honteuses, celle en faveur du bloc béton, matériau présenté comme écologique, ce dont tous les écoconstructeurs savent qu’il n’en est rien !!!

Or, la lutte contre la désinformation est aussi importante pour permettre le libre choix et la mise en oeuvre de modes de vie réellement écologiques. Voici donc le démantèlement argumenté de cette publicité.

Par quelles turpitudes le Bloc Béton apparaitrait-il comme écologique ?

Dans sa campagne TV, radio et presse, le "Blocalians" - regroupement d’industriels du Bloc béton - met en avant les avantages de son produit (le fameux "parpaing"), et les compare à ses concurrents tels que la brique Monomur ou les Ossature-bois, à travers un écobilan consultable sur Internet (http://www.blocalians.fr/)

Comparaison mensongère

D’une part, cette campagne contrevient à l’article 2-9 de la recommandation écologiques du BVP (Bureau de Vérification des Publicités) [*] :

L’allégation ne doit pas induire une fausse supériorité et/ou permettre à un produit de se distinguer abusivement d’autres produits similaires ou possédant des caractéristiques analogues en ce qui concerne leur contribution à la protection de l’environnement

.

Cette recommandation est baffoué par la publicité pro-béton pour les raisons suivantes :

1. Les données de l’écobilan de la terre cuite mur doublé et de l’ossature bois + isolation n’apparaissent par sur le site, sous prétexte que les fiches de données environnementales sont "non publiées par les intéressés". Or, ces données existent chez les fabricants et démontrent l’infériorité du Bloc Béton sur ses concurrents dans plusieurs domaines (cf ci-dessous).

2. Le groupement évoque "Les 7 raisons capitales de préférer le Bloc Béton". Or, le Bloc Béton n’est pas supérieur à ses concurrents sur les 7 critères évoqués ! (voir ci-après les explications détaillées ci-après, pour chacun des 7 critères).

Comme exemples de matériaux de constructions réellement écologiques, on pourra consulter les extraits de la revue Passerelle Eco, publiés sur ce site : rubrique "Ecoconstruction" ou "Construire une maison en paille et avec des matériaux locaux".

Oublis trompeurs sur la qualité !

D’autre part, la campagne bafoue l’article 2-1 de la même recommandation :

La publicité doit proscrire toute déclaration de nature à tromper directement ou indirectement les consommateurs sur la réalité des avantages ou propriétés écologiques des produits ainsi que sur la réalité des actions que l’annonceur conduit en faveur de l’environnement

En effet, cette publicité pro-béton affirme que le Bloc Béton ne nécessite "ni cuisson ni traitement".

Or, le Bloc Béton est fait à partir de ciment, qui nécessite un traitement industriel lourd (fours à cimenterie à 1800 ° C) et polluant (l’industrie cimentière est à l’origine de 5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre  [*Source].

voici, pour rappel, la publicité incriminée, suivie ensuite de l’examen des 7 critères de comparaisons proposés pour l’écobilan.

Examen du parpaing béton selon les 7 critères de l’écobilan proposé

Confort thermique :

Dans sa comparaison aux autres solutions, Blocalians prend le cas d’un mur en bloc béton doublé d’un isolant. Le matériau béton n’ayant aucune qualité thermique, il est effectivement nécessaire de faire appel à une isolation rapportée. La brique monomur, elle, ne demande aucune isolation complémentaire, ce qui rend son impact environnemental global plus intéressant.

Confort acoustique :

Un mur de parpaing nu produit une acoustique réverbérante, contrairement à  l’ossature-bois.

Pour bénéficier d’un confort acoustique, le Bloc Béton doit être associé à un isolant "mou" (laine de verre par exemple).

Qualité de l’air intérieur :

Les seuls critères évoqués sont les COV et les moisissures, qui ne constituent qu’une infime partie de la pollution intérieure, et pour lesquels les produits concurrents font jeu égal avec le Bloc Béton.

Le confort hygrothermique :

Le fait que le béton soit imperméable à l’humidité amène de la condensation et des moisissures dans des maisons insuffisamment ventilées.

Les matériaux "respirants" comme la terre crue, la terre cuite et le bois sont à ce niveau plus performants car ils laissent passer la vapeur de l’intérieur vers l’extérieur de la maison tout en étant imperméable à l’eau liquide à l’extérieur.

Les ressources naturelles :

Les ressources utilisées pour fabriquer un bloc (granulat, sable,…) peuvent effectivement être considérées comme naturelles, mais leur traitement, lui, ne l’est pas : extraction, concassage, séchage, pré-chauffage à 800°C, pré-calcinateur entre 800 et 1000°C, parfois alimenté par des pneus usagés, production du clinker à 1450°C, chauffage à 1800°C, etc… Les voisins de carrières ou de cimenteries peuvent en témoigner !

Par ailleurs, contrairement au bois, les ressources nécessaires à la fabrication de béton ne sont pas renouvelables, comme le montrent les efforts des industriels pour aller chercher toujours plus loin des matériaux (prospection en roche dure, en mer,…).

Entretien et maintenance :

Le bloc béton n’est pas spécialement plus simple à entretenir que les autres matériaux.

Quand au caractère incombustible, les autres matériaux font jeu égal, y compris le bois, qui ne présente pas plus de risque d’incendie qu’une autre construction, et dont la combustion lente en cas d’incendie dégage moins de produits toxiques et permet d’évacuer les occupants en toute sécurité sans risque d’effondrement.

Qualité du recyclage :

Les autres matériaux sont aussi recyclables que le Bloc Béton.

Et recyclable ne veut pas dire recyclé : peu de fabricants assurent effectivement ce recyclage : Lafarge par exemple annonce 9,8 % seulement de matières premières recyclées dans sa branche Ciment.

Notes

[*] Voir les analyses des publicités douteuses, sur le site de l’Alliance

[*] [Voir les recommandations écologiques du BVP http://www.lalliance.fr/docs/BVP_ar...

[*Source] La fabrication du ciment est à l’origine de 5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre : Source Rapport Développement Durable de Lafarge


29 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

27 messages

  • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

    Le 29 août 2017, par TRAORE ABDOULAYE

    le systeme vetiver est une alternative sure efficace et durable ; mieux c est une technologie verte sequestrante du carbone. pour amples information veuillez nous contacter

  • Demande info

    Le 20 juin 2012, par lamidesbetes

    Bonjour
    je cherche comment on peut le plus écologiquement construire un système de dalles capables de supporter 1 tonne par m² (voire 1,7 tonne/m²) sur le même type que les jardins sur pont/espace vide en ville (comme à l’arche de la défense avec des terrasses capables de supporter un poids important avec un espace vide en dessous, comme les tunnels routiers). Je ne voyais que le béton armé pour assumer une charge aussi importante, qu’existe-t-il au niveau écologique (matériaux/architecture de résistance).

    • Demande info

      22 juin 2012, par JLuc

      La conception écologique n’est pas quelquechose qu’on plaque sur un projet au dernier moment. L’écologie d’un bâtiment - ou de tout projet en général - doit être prise en compte bien en amont, dés les premières étapes de conception.

  • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

    Le 3 avril 2009, par Hibiscus

    Venez voir en Afrique les ravages du béton !
    Ici chacun rêve de troquer son humble maison de banco recouverte d’un toit de paille, de bois ou de terre compressée selon les éthnies, contre un maison "en dur" ,c’est à dire en béton, avec un toit de tôles...
    Les raisons ? la honte d’abord, de vivre comme des "sauvages", ensuite la résistance aux intempéries qui évite d’avoir à refaire régulièrement ce qui se dégrade, enfin la raréfaction du bois est aussi invoquée. En vérité, c’est l’accès symbolique à une classe sociale supérieure qui séduit.
    Résultat ? des constructions tristes et uniformes, où la température monte facilement à 52 degrés le jour et ne descend qu’à 40 degrés la nuit ! Impossible d’y vivre...On y range la vaisselle et les vélos, et on on dort et on cuisine dehors.
    Quant aux "beaux quartiers", l’usage facile du béton permet les plus atroces fantaisies ! "Ouaga 2000", orgueil de la classe dirigeante, c’est le musée des horreurs.
    Les sociétés libanaises de cimenterie, bien sûr, font fortune...

    • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

      4 juillet 2011, par Antoine

      Bonjour à tous.

      Il me semble qu’au delà de la simple confrontation écolos VS industriels que l’on veux nous exposer (ou imposer ...), cette discussion à le mérite de soulever quelques problèmes clés à propos des opportunités de changement des modes de production et de consommation.

      En effet, qu’il s’agisse de la campagne publicitaire ou de ses détracteurs, l’enjeu est de justifier ou de trouer des alternatives à des procédés industriels dans un contexte environnemental critique.

      Cependant, comme cela a déjà été surligné à plusieurs reprises, les matériaux dit "écolos" n’ont de 100% vert que leur image auprès du "public". Je reprend l’exemple du bois. Premièrement, les habitations en bois sont des logements pavillonnaires, et si l’on venait à édifier des immeubles en bois (encore faut-il que cela soit possible techniquement en suivant les normes de construction), quid de la déforestation mondiale et du transport de toute cette matière première ? Le bois nécessite ensuite d’être traité. Quel est l’impact écologique qui en résulte ?

      A ce stade, nous pouvons affirmer que du 100% bois est tout simplement impossible.

      Des solutions alternative ? Oui mais la population en veut-elle ? L’industriel producteur de béton et ciments se porte bien car la demande est présente. De plus, il est impossible de se substituer aux métaux et bétons pour les constructions hautes. Je rappelle que la vie en centre ville est aujourd’hui considérée comme nécessaire pour la réduction des transports, et cela passe par la construction d’immeubles.

      Donc plutôt que de hurler votre désaccord pour le principe de contestation, ne serait-il pas plus efficace et intelligent de proposer et d’inciter ces mêmes industriels à développer des bétons aux fibres végétales par exemple, et d’un autre coté, encourager l’utilisation de matériaux dit "écolos".

      C’est dans la diversité des procédés que l’on obtiendra les solutions au problème environnemental.

      • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

        5 juillet 2011, par JLuc (Passerelle Eco)

        L’évolution de la demande suppose une information fidèle globalement, et l’objet de cet article, porte surtout sur la manipulation des faits et des chiffres contenus dans cette publicité.

        Votre expression "les matériaux écolos n’ont de 100% vert que leur image" témoigne aussi d’un parti-pris a priori. 100% vert ne veut pas dire grand chose et il n’est pas question de cela ici. Mais dire "le béton c’est plus écologique", c’est simplement faux. Je vous invite à relire l’article !

        Quant à inciter les industriels à changer de produit, il faudrait aussi l’accompagner par une incitation à ce qu’ils changent de mode de production pour produire localement, comme c’est possible avec la paille la terre ou le bois. Quand une production est locale et à usage local, il est rare que les riverains acceptent qu’elle détruisent leur environnement.

        Les immeubles à ossature bois de plusieurs étages (5 ou 6 voir plus) existent, de même que les immeubles en bottes de paille (3 étages à l’écovillage SiebenLinden par exemple).

      • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

        6 mai 2014, par Dith

        En fait on sait construire des immeubles de petites hauteurs en bois (R+5 en France, jusqu’à R+7 / R+8 dans d’autres pays européens). En France on est assez frileux et en retard par rapport à la construction bois.
        De plus la surface boisée est très importante en France et en Europe, l’accroissement du bois est plus important par an que sa récolte, donc pas de soucis à ce niveau là si les forêts sont gérées durablement. Il faudrait penser à développer les résineux, plus utilisés que les feuillus.
        Dans tout les cas on consommera beaucoup moins d’énergie avec la construction bois que acier ou béton, le chantier sera moins long.
        Pour les vernis et traitement, je ne sais pas trop ou en est (production, effet nocif ?) Par contre les bois de classe A (non traité) et B (peu traité) sont totalement recyclable (matériau : panneaux, etc ou énergie : incinération pour chauffage si dispositif de traitement des fumées pour la classe B). Sachant que la classe C ne concerne, si j’ai bien compris, que les poteaux électrique, traverses de chemin de fer, etc etc (traité à la créozote et autre).

    • le béton est une horreur qui engendre la stérilisation des terres

      26 février 2015, par MAURICE

      Le BETON DOIT ETRE INTERDIT ET LES VILLES CESSER LEUR EXTENSION AU BETON DE LA MORT SOUS PEINE QUE DANS MOINS DE 20 ANS IL N’Y AURA PLUS AUCUN ANIMAL POUR ENSEMENSER LA TERRE : les arbres, les forêts, mourront du fait de la disparition de l’intégralité de la faune et des insectes !

      LE BUSINESS DU BETON EST UN CRIME CONTRE l’HUMANITE

  • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

    Le 17 septembre 2007, par Hans Hamel

    Bonjour,
    Je travaille pour Blocalians.
    Les informations sur l’impact réel des produits et systèmes sur notre planète sont trop importants pour être traités à la légère ou de façon polémique.
    Toutes les informations présentées sur notre site le sont sous le contrôle d’organismes aussi peu suspects de légereté ou de partialité que l’ADEME, l’AFNOR, le CERIB. . .
    Les FDES, fiches de déclaration environnementales et sanitaires si elles sont compliquées à mettre en oeuvre et à lire, sont au jour d’aujourd’hui les seuls outils obligeant à réaliser un réel écobilan complet d’un produit ou système.
    Je me tiens à votre disposition pour répondre point par point à vos critiques.
    Dans le domaine de l’écologie, le bon sens ne suffit plus. Des mesures incontestables et fatalement comparatives s’imposent pour faire des choix réellement éclairés.
    Si vous désirez vous faire connaître, dialoguons.
    Hans Hamel

    • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

      22 septembre 2007, par Raphaële

      Bonjour Monsieur de Blocalians,
      Il est tout de même utile en France de soulever les polémiques, même si vous les trouvez légères : sans ces polémiques, les FDES n’existeraient pas !!
      Et justement comparer les produits avec ces fiches, parlons-en : quelles industries ont les moyens de se les payer ? la première fiche FDES qui est sortie à l’époque était celle des revêtements de sols en PVC pour dire que le produit répond à la cible ... acoustique !! Passant sous silence les métaux lourds, et toute la chimie magique qui fait le charme de ces produits. Combien y en a-t-il en 2007 ? Sur le chanvre en vrac, le liège, la cellulose, la fibre de bois ? Quel bilan au juste ?

      La France souffre de surdité aux alertes, c’est pour ça que parfois il faut crier pour secouer un peu l’inertie profitable et la main-mise étouffante des puissants.
      Si au moins l’industrie se contentait de vanter ses vraies qualités : les volumes de ventes, l’efficacité du marché commercial, la disponibilité d’un matériau devenu incontournable... Le problème c’est que la Planète ne peut plus souffrir qu’on garde les yeux fermés. Les cimenteries sont une calamité, le sable est la 2eme matière première consommée après l’eau, la construction en parpaings n’est pas exempte de défauts, de pathologies, et ne peut plus prétendre satisfaire les exigences thermiques, sauf en isolant par l’extérieur, et encore... Alors réveillez vous !! Regardez toutes les possibilités de construction avec des matériaux locaux, renouvelables, biodégradables, ou alors mettez au moins le paquet pour nettoyer vos usines, qu’elles soient PROPRES (fours alimentés sans déchets, plus de poussières, traitement des fumées, transports propres...) !!
      Car c’est facile de faire des campagnes bien gentilles, un bébé dans le bloc, inondant télés et radios de slogans trompeurs, surfant sur la vague de "l’envie d’écologie" des citoyens, profitant éhontément des années de militantisme qui ont permis cette prise de conscience de la société.
      Vos en faites partie, de la société, et il vous arrivera, je vous le souhaite, un jour, de comprendre l’Urgence et la Nécessité Collective, bien au-delà de votre super job et des bienfaits matériels de la société de consommation qu’il vous permet d’acheter, encore et encore...

      ça fait 6 ou 7 ans que cette pub de Blocalians m’exaspère...

      • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

        14 décembre 2007, par X

        Certe le béton n’est pas écologique, c’est sur.
        le bloc béton non plus sans aucun doute.
        mais peut’on construire des immeubles en torchis ?
        des immeubles ou l’on met tout le confort moderne (appareil ménager(un séche linge ça vibre !), armoire pleine de vétements..., salle de bains..)
        non on peut pas, à par en pierre, en béton ou en acier les construction en hauteur ne sont pas possibles.
        pourquoi construire en hauteur, immaginé paris et ça banlieue construit en torchis....
        cette ville commecerait en normandie et finirai en lorraine.
        le débat écologique est trop souvent pollué par les petites vues de quelques privilégier qui peuvent se payer de maison individuel en matériaux nobles.
        l’extension des banlieues autour des agglomérations et à mon sens le principale source de pollution.
        Aprés pour l’auteur de l’article, si les carriers vont cherché leurs agrégats en mer ou dans les roches massives c’est que la ressource renouvellable exploité depuis la nuit de temps que sont les lits mineurs et majeurs des cours d’eau nous sont maintenant interdit.
        on est contre l’extraction des graves alluvionnaires mais quand des pavillons se retrouve innondés, on fait en urgence des curages de lits. ou est la logique ?
        de plus à force de ne plus rien exploité en france on arrive à importé des cailloux ou du ciment (déficite de production de ciment de 25% en 2007), qui est produit dans des conditions environnementales pire qu’en france.
        vous autres écologistes pensez que la décroissance permettrait de respecter la planéte et de faire un retour au source et améliorer les conditions de vie !
        mais la décroissance c’est juste ce que l’on vie depuis la fin de année 70, on est deja dedans. ce qui intersse les actionnaires et les magnats industriel c’est la décroissance, produire le minimum en ce faisant une marge maximale et tant pis si les inégalités s’accroissent, tant que je suis plus riche que le voisin !
        reduire le gateau ou l’augementer de changera pas la façon dont son distribué les parts. il faut être bête pour ne pas s’en appercevoir et penser à protéger le planête quand on a faim...
        Enfin bref reveillez vous.
        tout le monde ne peut pas vivre à la campagne.

        • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

          30 décembre 2008, par Nono06

          Les techniques de constructions à structure bois permettent de faire étages, peut être pas des grattes ciels mais des immeubles à étages existent : http://www.icomos.org/iiwc/seismic/...
          J’ai vu aussi un hotel de plusieurs étages en Autriche être construit en panneau de bois plein...
          Il n’y a pas que le parpaing pour faire des constructions collectives à étages

        • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

          6 mai 2014, par Dith

          Habitat écologique ne veut pas dire maison individuelle. C’est ce qu’on appelle une idée reçue !
          Il est beaucoup plus facile de diminuer la consommation d’énergie dans le logement collectif. De même il est aussi possible de construire avec d’autre matériaux que le béton des immeubles. Même possible de faire des immeubles de petites hauteurs (R+5 facile) complètement en bois.
          Se pose aussi la question de la densité : Population du 14ème arrondissement = population de Marne La Vallée (ville nouvelle, haha) je vous laisse comparer la superficie des deux sur googlemap !
          Bref, dire que l’écologie c’est un problème de riche et que les écolo sont des hippies qui vivent en Ardèche dans des maisons en torchis, c’est très réducteur !

      • Bien Sur que SI, le bloc béton est un matériau de construction écologique.

        22 mars 2008, par X

        C’est incroyable que dans l’ère de vérité et de transparence dans laquelle nous entrons aujourd’hui, après des années d’"angles arrondis", des détracteurs trouvent toujours le moyen de contredire des éléments attestés par des bureaux d’étude indépendants...

        Allons messieeurs, soyons réalistes avant d’être égoistes, toutes les qualités du bloc sont présentées comme gage de bonne foi de la part de blocalians. Le bloc est COMPLETEMENT RECYCLABLE, que faut-il de plus ??? Donner de la légitimité aux detracteurs en supprimant de sa composition l’eau, le sable et les caillous, pour les remplacer par des composants chimiques !!!???
        Et peut être que dans ce cas, à grands coups d’arguments marketing erronés, (comme d’autres ont su le faire), on parviendra à impressionner des prétendus "écolos" qui se défendent d’une capacité de réflexion suppérieure !

        Alors chers écologistes, non, je ne suis pas ouvert au dialogue avec vous parce que si pour ne pas être un MOUTON à vos yeux, il faut mettre sur le marché des matériaux qui subissent des temps de cuisson astronomiques, ou d’autres qu l’on ne sait traiter qu’avec les déchets radioactifs, je préfère garder ma vérité, dont je suis parfaitement CERTAIN.

        Et ne vous y trompez pas, le gens en ont raz le bol de guignols qui grimpent sur des lignes à haute tension pour se défendre d’un confort de vie. Les gens veulent des informations véritables, qui ne soient pas embellies par des detracteurs de votre genre.

        Je tire mon chapeau à Blocalians pour la transparence des informations présentées sur leur site.

        Bien à vous.

        Aurélien AUCLAIR

        • Bien Sur que SI, le bloc béton est un matériau de construction écologique.

          31 mai 2008, par X

          Je viens de quitter une maison en parpaing des années 70 : vide sanitaire, plancher hourdi, doublage brique. Le probleme est que, faute de respiration "naturelle" ce type de maison a besoin d’un systeme de ventilation bien adapté ce qui etait rarement le cas dans les années 70. et pour peu que le choix du crepi exterieur (ou des revetements interieurs) soient etanches à l’air , la maison en par^paing devient invivable !!! D’autre part, en terme de recyclage, je ne peux que constater la difficulté et le cout financier à recycler le beton armé (sauf pour faire de nouvelles fondations sous forme de gravas _ mais est ce bien du recyclage ?) : Qu’avons nous fait des blockaus de la 2eme guerre mondiale ? avez vous une idée du prix du demantelement d’une centrale nuclaire et ses multiples couches de beton armé ?
          Posons nous les bonnes questions : outre le cout environnemental superieur en terme d’energie mise en oeuvre pour sa fabrication, le parpaing est avant tout un materiau "rentable" pour une mise en oeuvre rapide et bon marché (mais pour combien de temps encore ?) d’un batiment. Historiquement rappleons que les 2 guerres mondiales ont decimé la main d’oeuvre qualifiée des maisons d’avant (charpentiers, artisans, etc) et que le beton fut une solution toute trouvée pour une reconstruction rapide de l’Europe ravagée. Mais pour infos, les USA et le Canada ont 85% de l’habitat contruit en bois. Question de ressources et de ...culture !!
          Bon chantier à tous
          Sylvain

          • Bien Sur que NON, le bloc béton n’est pas un matériau de construction écologique.

            21 juillet 2008, par olivier

            Moi, je tire mon chapeau à Passerelle Eco d’oser s’attaquer à ce genre d’inepties institutionnelles.
            Il ne suffit pas de l’affirmer haut et fort pour qu’une connerie devienne vraie !
            Les défenseurs du bloc béton mènent un combat d’arrière garde perdu d’avance et beaucoup d’entre vous sont bien conscient de la fausseté de vos arguments. Que nous faut-il de plus que le fait que le bloc béton soit recyclable ? Dans le désordre, une production plus respectueuse de l’environnement avec un matériau renouvelable et moins d’énergie, un recyclage effectif, des nuisances moins importantes aux voisins des carriers et cimenterie, etc... Peut-être tout simplement un peu plus de vérité et de bon sens.
            Continuez passerelle eco !!

            • Bien Sur que NON, le bloc béton n’est pas un matériau de construction écologique.

              9 février 2009, par ROBERT

              vous habitez dans quelle genre de maison monsieur ?et l’avion vous n’avez jamais pris l’avion ?et la voiture vous n avez pas de voiture et du travail vous avez du travail monsieur ?dans quel domaine ?

              • Et vous Monsieur, où travaillez vous ?

                26 février 2015, par maurice

                Si vous vivez du Béton de la mort, Monsieur, et bien pourquoi ne pas se recycler dans le replantage des arbres et de la végétation ? Vous pourriez mieux vous regarder dans une glace, et dire à vos enfants, que vous, au moins, vous n’avez pas participé à la destruction de leur monde naturel, et DONC DE LEUR AVENIR ET DE LA SURVIE DE VOS DESCENDANTS ! A moins que vous aussi vous ne soyez un homosexuel androgyne sans aucun sens de la valeur de la vie !

                Durant des siècles, des pseudos initiés, qui vivent de la pyramide du béton (et de beaucoup d’autres filières qui prennent les gens pour des cons, et malheureusement il y a beaucoup de décérébrés car le système a fait qu’ils ne soient jamais conscients de l’horreur qu’on leur fait avaler au quotidien !), nous ont fait croire que les "bâtisseurs" (et ceux d’aujourd’hui sont des "batisseurs" de la merde, car au moins, avant, on laissait quelques arbres autour de toute construction, on ne bâchait pas la terre avec des toiles abominablement meurtrières pour les insectes, les oiseaux, les mulots, et toute une faune INDISPENSABLE POUR LA SURVIE DU MONDE !!!!!!) étaient le "summum" de la civilisation !

                Qu’y a t-il donc autour des pyramides ? LE DESERT MONSIEUR et bientôt la FRANCE VA DEVENIR UN DESERT A CAUSE DU BETON ET DE LA BARBARIE QUE L’ON EXERCE AU NIVEAU INDUSTRIEL A LA VIE ANIMALE ! UNE HONTE, UN GENOCIDE NATUREL, UN MEURTRE DU MONDE NATUREL QUI RAPPORTE DES MILLIARDS A UNE MINORITE DE VAURIENS !

                MOI, VOTRE CIVILISATION DE BETON, JE VOUS LA FERAI AVALER SI JE LE POURRAI ET JE VOUS DEMANDERAI SI C’EST BON POUR LA SANTE DE RESPIRER ET DE BOUFFER DU BETON SUR DES CENTAINES DE MILLIERS DE KILOMETRES !

                QUANT A LA DESTRUCTION DES ARBRES POUR BATIR DU BETON DE LA MERDE ET DE LA MORT SENTEZ DONC LA QUALITE DE l’AIR QUE VOUS RESPIREZ : L’OXYGENE DISPARAIT PEU A PEU, les oiseaux disparaissent massivement, jusqu’à l’intégralité de la faune sauvage, dont les abeilles et les lapins ! A cause de cette irresponsabilité criminelle qui n’a de raison de perdurer que le POGNON d’une minorité, toute la chaine de la vie est en DANGER D’EXTINCTION !

      • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

        20 août 2008, par Quinçaine david

        Bonjour madame Raphaele,

        juste pour votre information, la campagne de BLOCALIANS a débuté en toute fin d’année 2005, et non pas vers le début 2000 comme vous le supposez !!!
        Oui, vous avancez bien des idées... reçues ; savez vous que dans un bloc béton, on ne cuit que le ciment... qui ne représente que 6% du dit bloc ! alors que d’autres, que vous défendez davantage, le sont à 100 pour 100 !!!
        C’est regrettable de constater que sous le visage de la vertue et d’une SOUDAINE PRISE DE CONSCIENCE, le masque est faux ;

        David

        • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

          30 décembre 2008, par JLuc (Passerelle Eco)

          Ecologie industrielle :
          La production de ciment consomme une grande quantité de matières premières non renouvelables (minerais et combustibles fossiles). Sa fabrication est également à l’origine d’importantes émissions de CO2.

          C’est Lafarge qui l’écrit, sur son site (page wps/portal/4_3_6-Ecologie_industrielle). Le reste, les bonnes intentions pour l’avenir un jour, c’est de la publicité.

          La réalité est que l’extraction et la fabrication de ciment participent pour environ 7% des émissions de CO2 dans le monde. C’est considérable, et ce n’est qu’un aspect des nuisances.

          • ah ouais !

            10 mai 2009, par le loup

            Et les trois petits cochons alors !
            C’est quand même noufnouf qui gagne à la fin !

            • ah ouais !

              12 mai 2009, par X

              Cette histoire de cochon qui construit une maison en paille, c’est un conte pour les enfants !!!! Là on parle de vraies maisons, construites pour habiter dedans.

              • ah ouais !

                14 juin 2009, par X

                N’empêche qu’avec un coup de tronçonneuse, le grand méchant loup pourra entrer dans ta maison en bois et par une porte !

          • Oui, le béton est un matériau de construction écologique : quelques explications.

            24 juillet 2009, par X

            Déjà, il faudrait arrêter de confondre ciment et béton, ça ferait un peu évoluer le schmilblick !

            Alors pour être très clair sur le bilan écologique du bloc béton :

            - Oui il nécessite du ciment : 7% maximum dans le bloc (le reste, c’est du caillou et de l’eau).
            - Oui, ces 7% du bloc béton nécessitent une cuisson. Tout le reste, c’est moulé à froid.
            - Non, il ne nécessite que peu de transport (maximum 30 km entre les carrières et les usines)
            - Non, il ne nécessite aucun adjuvent.

            Voila.

            Maitenant, voyons les autres matériaux soit disant si ... écolos :

            - La terre cuite, comme son nom l’indique, est ... cuite à quasiment 100% (durant 30 heures à 900 degrés !)
            Et pour le recyclage, à part les courts de tennis en terre battue, on repassera !
            - Le bois consomme un max de transport pour ariver en France (pour ceux qui croieraient encore que les maisons construites en bois le sont avec du bois de la région !), depuis l’Ukraine ou le Canada (bonjour la balance commerciale !). Ensuite, il faut le protéger avec des vernis. C’est écolo ca, les vernis ? Et puis, un bois verni, ça se recycle comment ?
            - La paille, c’est mimi, mais la chaux nécessaire qui va avec, c’est quoi la différence finalement avec le ciment ? Ca cuit aussi non ?

            Bref, arrêtons l’écologie sectaire et partisane. Soyons plus objectifs et regardons l’évolution des matériaux. S’il faut arrêter avec l’image des trois petits cochons, cessons aussi les images d’Epinal sur le béton.

            • chaux / ciment

              7 mai 2014, par JLG (Passerelle Eco)

              La chaux nécessite de cuire le calcaire mais à des températures bien moins élevées que le ciment. Pour produire de la chaux il faut un four à une température entre 900 et 1000° alors que pour produire du ciment il faut une température entre 1500 et 1600°.

              Et comme plus la température est élevée, plus il faut d’énergie pour gagner un degré en plus, il faut au final mobiliser beaucoup plus d’énergie pour produire du ciment que pour produire de la chaux.

              Voici les chiffres de l’énergie grise :
              - béton : 0,5 mégawatts-heure par m³
              - brique ciment : 0,7 mégawatts-heure par m³
              - béton armé : 1,85 mégawatts-heure par m³ !

              En plus, la production de la chaux comme du ciment dégage du CO2, mais lors de la prise de la chaux aérienne, le CO2 de l’air est à nouveau capturé par le processus de carbonatation, et de ce fait, le bilan CO2 est nul à ce niveau pour la chaux aérienne. Alors qu’au contraire, avec la prise du ciment il n’y a pas de CO2 fixé, car la prise se fait à l’eau.

              • chaux / ciment

                7 mai 2014, par JLG (Passerelle Eco)

                Voici d’autres chiffres, non plus au m3 mais à la tonne. Les chiffres selon les sources diffèrent, puisque le volume de référence n’est plus le même, mais les rapports entre ciment et chaux sont toujours très en défaveur du ciment, ce qui reflète la différence de températures pour la production.

                Matériau Energie grise
                Ciment 120 kWh/t
                Chaux (NHL 3,5) 25 kWh/t
    • Non, le béton n’est pas un matériau de construction écologique : quelques explications.

      11 avril 2011, par Nbodson

      Bonjour,
      Je fais suite a votre message. Je suis etudiante en architecture et dois analyser un immeuble construit principalement avec du beton coule et des blocs beton.
      Mis a part le fait que le beton est un materiau qui permet une longue longetivite dans le temps a un immeuble, peut on vraiment dire que le beton serait un materiau "sustainable". Oui, il est possible de le recycler en partie mais sa production et ses debris lors de destruction d’immeuble pollue enormement l’environement... Tout eclaircie sur le beton et son role potentiel en materiau ecologique est vital pour me permettre de mener a bien mon rapport.
      En vous remerciant sincerement,
      N. Bodson


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche un Lieu pour Poser ma Caravane (Habitat Léger dans le 06)

Projet : A partir de septembre prochain, je vais suivre une formation de poterie au lycée Léonard de Vinci a Antibes. Je cherche un endroit pour poser ma petite caravane a 10km max du lycée ou bien (...)

Colocation Habitat Communautaire dans la Nature (Elargissement dans le 39)

Projet : Habitat communautaire dans une propriété arborée. ♦  Échanges, sobriété volontaire et heureuse, consommation en conscience, respect de la vie et de la terre, entraide et solidarité. >Cherchons (...)

Echange (Ecovolontariat dans le 85)

Projet : Nous sommes un couple avec 3 enfants dans maison tout confort de 250 ma carré , , nous recherchons une personne pour en autre, nous aider à s occuper du jardin, fini un tout petit peu (...)

Un Emploi dans un Univers Écologique (Emploi et Entreprise dans le 12)

Offre : Ferme en Agro-Ecologie,avec activités d'agro tourisme,visites de la ferme,randonnée accompagnée.En surcharge de travail,nous recherchons jeune femme pour aider a s'occuper des brebis, (...)

Recherche Petite Maison ou Chambre en Éco Lieux (Recherche location)

Projet : Bonjour, Je suis professeur de chante et auteur de théâtre, je cherche un lieu ou venir écrire dans la nature : une chambre ou maison en éco-lieux, en échange de quoi je donnerai des stages (...)

Partage et Aide (Ecolieux existants dans le 07)

Projet : Nous sommes un couple avec 1 enfant de 3 ans vivant en yourte en pleine foret, avec panneaux solaire et eau de source, nous recherchons une personne avec plein d énergie pour en autre, (...)

Prendre Soin de vos Arbres Fruitiers (Agricultiver dans le 69)

Projet : Les croqueurs de pomme vous proposent un atelier gratuit sur la taille, la greffe, le soin de vos arbres fruitiers dans le verger de la ferme permacole de La Source dorée.
Propose : venez (...)

Chantier Participatif en Isère Juillet / Août 2018 (Construction dans le 38)

Projet : Nous sommes un habitat groupé en Isère, à Tullins. Nous sommes 6 adultes et 6 enfants à vivre ensemble et nous rénovons plusieurs bâtiments pour en faire nos maisons! Du 9 au 15 juillet et du (...)

Eco Hameau Près d'Angers, Recherche Familles Écologiques (Elargissement dans le 49)

Projet : Micro éco hameau HG en création (maisons bois, passives) proche école Freinet
propose : Terrain acheté à repartager entre Cholet et Angers
Demande : 2 familles ou retraités avec 200 k€ ♦  (...)
twitter

SUR LE WEB