Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Accés au foncier
Mourad et Fanny présentent leur projet

le 27 mai 2007

Contact


Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

collectif, écolo et solidaire, et surtout tout le reste

Bonjour, nous proposons de réunir des personnes autour d’un projet d’habitat, ces propositions n’étant que des propositions, nous sommes aussi à la recherche de projets en cours de route. Comme vous pouvez le lire ci-dessous, ce qui peut nous différencier de beaucoup de projets c’est que la maison à 100000€ terrain compris, c’est toujours pas pour nous !

Merci de faire des connections !

Le projet ça serait d’autoconstruire un ou des bâtiments sur un terrain, quelque part dans le sud-est de la france (plutôt isere/drome/hautes-alpes...), pour y vivre à plusieurs.

Jusque là, rien d’original.

  Autoconstruire :

A priori, en construisant par exemple en paille, c’est la façon la moins chère, aujourd’hui, d’obtenir un logement vraiment écologique et économique à l’usage.

D’autre part, ça permet au collectif des futurs habitants de se réunir autour d’une idée « fédératrice », et de se poser concrètement la question architecturale et fonctionnelle de la construction d’habitat collectif ex : définir les espaces communs et privés.

  Collectif :

Outre qu’il nous paraît souvent absurde de vivre « tout seuls », surtout à la campagne (en zone rurale ) où l’habitat individuel est une « importation » moderne et coûteuse, nous pensons qu’il y a une vraie « plus value » possible de vie, de désir, dans un mode de vie qui inclut l’autre, à condition d’être prêt à expérimenter, à critiquer, améliorer.

Concrètement, il nous paraît logique de faire un/des bâtiments abritant plusieurs personnes/familles, à déterminer ensuite la part d’espaces et fonctionnalités communs (ex : petits appartemnts cuisine collective et/ou privée, grande salle commune, salle de bain olympique, salle internet...)

Nous espérons que tout ne sera pas fixé par avance : C’est également à l’auto-construction d’un collectif que nous voulons participer, comme expérience d’autogestion et de lien. C’est à partir des difficultés, du quotidien, des joies, de la compréhension, des rapports complexes, de l’amour, et par la discussion critique que nous voulons permettre, que des décisions, et des choix, pourront se faire. Nous souhaitons que le projet soit libre de devenir ce que nous en ferons dans une exigence de solidarité, d’équité, de reflexion critique et d’ouverture, de rapports non exclusifs. A partir de là, nous pensons que la vie collective sera un lieu de création, ne serait-ce que pour l’intérêt commun, et réciproquement. Pas de programme autarcique ou spirituel, ni d’idéal de vie en vue.

  Ecologique :

Ici, c’est l’habitat collectif que nous considérons comme écologique, grâce à une mise en commun de ressources et une consommation partagée. Ex : chauffer une seule maison pour plusieurs personnes/familles.

Nous voudrions que ces « bénéfices », calculables, soient plutôt les conséquences d’un mode de vie joyeux que les objectifs religieux d’un bande d’ascètes. Ceci dit, nous ferons tout pour que les choix de constructions relèvent d’une écologie active ! Et critique !

  Financement, Solidarite :

Si nous ne pouvons pas prédire la qualité de ce qui peut unir à long terme les habitants du lieu, nous souhaitons nous poser concrètement la question de la solidarité, c’est à dire de l’inégalité face aux moyens.

Pas de SCI-paradis pour cadres néo-ruraux. Nous voulons que des personnes sans ressources financières (notre cas) puissent faire partie du projet au même titre que des personnes qui travaillent ou ont des ressources. Il nous faudra donc en trouver les moyens. De ce point de vue il nous semble important qu’il n’y ait pas de propriétaire du lieu au sens commun mais que chacun soit locataire à prix coûtant.

Notre idée pour le moment est la suivante : une personne morale (ex:association) s’endette pour financer terrain et matériaux, les personnes qui n’ont pas de revenu et/ou du temps mettent en oeuvre les matériaux (travaillent sur le chantier), et gagnent par exemple des mois de loyer.

Ceux qui travaillent par ailleurs et/ou ont de l’argent, avancent leurs loyers à venir. Par la suite, il faudra verser un loyer à l’association pour permettre le remboursement des sommes empruntées et d’avoir une trésorerie collective.

Quelques remarques : pour nous il paraît évident que la débrouille à plus de valeur que le-pack-technologique-clefs-en-mains, les connaissances actuelles en construction terre-paille, les modes de vie simple-écolo (toilettes sèches, phytoépuration, bio-climatique...), la récup’ et la facilité à bricoler aujourd’hui permettent vraiment de construire à pas cher, surtout en mutualisant force, moyens, et besoins.

Pas cher, c’est la condition pour rendre le projet accessible (et marrant).

D’autre part, nous accepterons les « compromissions », par exemple don ou bail amphythéotique par une commune en manque d’habitants dynamiques (ça existe, exemple : eco-hameaux AES...), aides publiques (CAF ou HLM pourquoi pas ?), dons en tout genre. Enfin, en tant que locataire, le projet est ouvert en cours de route, et les départs se font sans notaires.

  Pour l’instant :

On se contacte, on discute un brin, on fixe une rencontre dès qu’on est quelques-uns. On avance. Ce qu’il nous paraît important, c’est que le projet se construise à partir de notre rencontre, collectivement, le lieu venant après comme réponse à un besoin et non l’inverse. Nous ne sommes pas sur une affaire pour laquelle nous aurions besoin de co-financeurs (désolé d’insister).

Nous, c’est Fanny et Mourad, nous avons une enfant bientôt deux, vivons dans les hautes-alpes, avons vécus une expérience d’habitat collectif, persévérons.

Contact  :
Mourad Manesse, villa sylvia 05400 Veynes
tel : 04 92 43 59 24
email : mouradman


Note de Passerelle Eco : La description de ce projet a été proposée en tant qu’éco-annonce pour le n°26 de la revue Passerelle Eco. Comme seule une version résumée de cette proposition a été publiée dans la revue, nous publions ici l’intégralité du texte reçu. Nous n’avons pas d’illustration pour cette page : suggérez-en nous une.

6 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

10 messages

< 1 2

  • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

    20 juin 2007Â 19:18 , par moh.htm

    Je suis séduit par votre article qui va dans le sens de propositions réalisables d’une façon écologique et participative quant à la problématique que pose l’habitat en Algérie.
    Aussi je suis carrément fasciné par votre idée et non seulement j’y adhère, je suis partant pour la véhiculer à travers toute l’Algérie.
    C’est à ce titre que je vous serai très reconnaissant pour des échanges sur la question afin de pouvoir bénéficier de votre expérience en vue de créer des associations de jeunes qui souffrent du problème de logements tant au niveau des centres urbains qu’en zones rurales.
    Les efforts consentis par les gouvernants algériens et qui vont en direction de réalisation de "centres urbains " formule de cités dortoirs de banlieues dans les villes et de logements ruraux individuels et regroupés dans les agglomérations de compagnes et villages , n’ont pas pris en compte les complications et obstacles qui se poseront à l’avenir.
    Les gouvernants ont optés au plus pressé " réaliser et distribuer ’= " contenter et calmer ".
    Les exécutants ; concevoir “ vite et moins chers" = " plus d’opérateurs et plus de logements ".
    Les bénéficiaires, sortir de leur ghetto, taudis, et autres baraques appliquant la formule " LAISSE MOI VIVRE AUJOURD’HUI ET TUE MOI DEMAIN ".
    La résultante de ces options dépassées ,non seulement découragent toutes les initiatives d’organisation et de prise en charge des demandeurs portés sur des listes d’attente, mettent en péril l’esprit citoyen et inhibent tout sens de la responsabilité envers les générations futures .

< 1 2


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • Installation en Haut-DioisProjet : S'installer au sein d'un environnement naturel et humain vivant pour tendre vers plus d'autonomie, de respect et d'harmonie.
    Offre : L'acquisition d'une propriété, composée de deux grand (...)
  • Recherche notaire bon marché voir bénévoleProjet : Trouver un notaire vraiment pas cher voir bénévole dans le quart sud ouest pour faciliter l'achat de biens immobiliers parce que nous les pauvres on en a marre. Sur un achat inférieur à (...)
  • cabayourte de kerlanic Projet : Kerlanic est un Ecolieu monté en association dans une vieille ferme au coeur de la Bretagne axé sur le "savoir faire et vivre autrement "(autonomie énergétique, permaculture, etc) havre (...)
  • recherche terrain d’accueilDemande : Bonjour :-) Nous recherchons urgemment un terrain en vue de s'installer dans le 49 pres de cholet\ mazieres en mauge....actuellement en formation cuir sur (...)
  • Recherche terrain, part SCI et/ou partenaire achatProjet : Acquérir un terrain à proximité d'un projet permaculturel ou une part SCi dans un tel projet ou encore un partenaire pour un achat collectif.
    Offre : J'ai une trentaine d'année, des (...)
twitter

SUR LE WEB