Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Accés au foncier
Mourad et Fanny présentent leur projet

le 27 mai 2007

Contact

Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

collectif, écolo et solidaire, et surtout tout le reste

Bonjour, nous proposons de réunir des personnes autour d’un projet d’habitat, ces propositions n’étant que des propositions, nous sommes aussi à la recherche de projets en cours de route. Comme vous pouvez le lire ci-dessous, ce qui peut nous différencier de beaucoup de projets c’est que la maison à 100000€ terrain compris, c’est toujours pas pour nous !

Merci de faire des connections !

Le projet ça serait d’autoconstruire un ou des bâtiments sur un terrain, quelque part dans le sud-est de la france (plutôt isere/drome/hautes-alpes...), pour y vivre à plusieurs.

Jusque là, rien d’original.

  Autoconstruire :

A priori, en construisant par exemple en paille, c’est la façon la moins chère, aujourd’hui, d’obtenir un logement vraiment écologique et économique à l’usage.

D’autre part, ça permet au collectif des futurs habitants de se réunir autour d’une idée « fédératrice », et de se poser concrètement la question architecturale et fonctionnelle de la construction d’habitat collectif ex : définir les espaces communs et privés.

  Collectif :

Outre qu’il nous paraît souvent absurde de vivre « tout seuls », surtout à la campagne (en zone rurale ) où l’habitat individuel est une « importation » moderne et coûteuse, nous pensons qu’il y a une vraie « plus value » possible de vie, de désir, dans un mode de vie qui inclut l’autre, à condition d’être prêt à expérimenter, à critiquer, améliorer.

Concrètement, il nous paraît logique de faire un/des bâtiments abritant plusieurs personnes/familles, à déterminer ensuite la part d’espaces et fonctionnalités communs (ex : petits appartemnts cuisine collective et/ou privée, grande salle commune, salle de bain olympique, salle internet...)

Nous espérons que tout ne sera pas fixé par avance : C’est également à l’auto-construction d’un collectif que nous voulons participer, comme expérience d’autogestion et de lien. C’est à partir des difficultés, du quotidien, des joies, de la compréhension, des rapports complexes, de l’amour, et par la discussion critique que nous voulons permettre, que des décisions, et des choix, pourront se faire. Nous souhaitons que le projet soit libre de devenir ce que nous en ferons dans une exigence de solidarité, d’équité, de reflexion critique et d’ouverture, de rapports non exclusifs. A partir de là, nous pensons que la vie collective sera un lieu de création, ne serait-ce que pour l’intérêt commun, et réciproquement. Pas de programme autarcique ou spirituel, ni d’idéal de vie en vue.

  Ecologique :

Ici, c’est l’habitat collectif que nous considérons comme écologique, grâce à une mise en commun de ressources et une consommation partagée. Ex : chauffer une seule maison pour plusieurs personnes/familles.

Nous voudrions que ces « bénéfices », calculables, soient plutôt les conséquences d’un mode de vie joyeux que les objectifs religieux d’un bande d’ascètes. Ceci dit, nous ferons tout pour que les choix de constructions relèvent d’une écologie active ! Et critique !

  Financement, Solidarite :

Si nous ne pouvons pas prédire la qualité de ce qui peut unir à long terme les habitants du lieu, nous souhaitons nous poser concrètement la question de la solidarité, c’est à dire de l’inégalité face aux moyens.

Pas de SCI-paradis pour cadres néo-ruraux. Nous voulons que des personnes sans ressources financières (notre cas) puissent faire partie du projet au même titre que des personnes qui travaillent ou ont des ressources. Il nous faudra donc en trouver les moyens. De ce point de vue il nous semble important qu’il n’y ait pas de propriétaire du lieu au sens commun mais que chacun soit locataire à prix coûtant.

Notre idée pour le moment est la suivante : une personne morale (ex:association) s’endette pour financer terrain et matériaux, les personnes qui n’ont pas de revenu et/ou du temps mettent en oeuvre les matériaux (travaillent sur le chantier), et gagnent par exemple des mois de loyer.

Ceux qui travaillent par ailleurs et/ou ont de l’argent, avancent leurs loyers à venir. Par la suite, il faudra verser un loyer à l’association pour permettre le remboursement des sommes empruntées et d’avoir une trésorerie collective.

Quelques remarques : pour nous il paraît évident que la débrouille à plus de valeur que le-pack-technologique-clefs-en-mains, les connaissances actuelles en construction terre-paille, les modes de vie simple-écolo (toilettes sèches, phytoépuration, bio-climatique...), la récup’ et la facilité à bricoler aujourd’hui permettent vraiment de construire à pas cher, surtout en mutualisant force, moyens, et besoins.

Pas cher, c’est la condition pour rendre le projet accessible (et marrant).

D’autre part, nous accepterons les « compromissions », par exemple don ou bail amphythéotique par une commune en manque d’habitants dynamiques (ça existe, exemple : eco-hameaux AES...), aides publiques (CAF ou HLM pourquoi pas ?), dons en tout genre. Enfin, en tant que locataire, le projet est ouvert en cours de route, et les départs se font sans notaires.

  Pour l’instant :

On se contacte, on discute un brin, on fixe une rencontre dès qu’on est quelques-uns. On avance. Ce qu’il nous paraît important, c’est que le projet se construise à partir de notre rencontre, collectivement, le lieu venant après comme réponse à un besoin et non l’inverse. Nous ne sommes pas sur une affaire pour laquelle nous aurions besoin de co-financeurs (désolé d’insister).

Nous, c’est Fanny et Mourad, nous avons une enfant bientôt deux, vivons dans les hautes-alpes, avons vécus une expérience d’habitat collectif, persévérons.

Contact  :
Mourad Manesse, villa sylvia 05400 Veynes
tel : 04 92 43 59 24
email : mouradman


Note de Passerelle Eco : La description de ce projet a été proposée en tant qu’éco-annonce pour le n°26 de la revue Passerelle Eco. Comme seule une version résumée de cette proposition a été publiée dans la revue, nous publions ici l’intégralité du texte reçu. Nous n’avons pas d’illustration pour cette page : suggérez-en nous une.

7 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

13 messages

1 2 >

  • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

    Le 28 juin 2016, par serge

    bonjour
    mourad j’ai été interpelé par l’idée que tu te fais du financement de l’habitat collectif :
    "Pas de SCI-paradis pour cadres néo-ruraux. Nous voulons que des personnes sans ressources financières (notre cas) puissent faire partie du projet..."
    "Notre idée pour le moment est la suivante : une personne morale (ex:association) s’endette pour financer terrain et matériaux, ..."

    J’ai eu 2 expériences (pour faire court)
    - une dans une "association" ou tout appartenait au directeur
    - une autre chez un paysan propriétaire qui est décédé et quand les enfants ont repris je me suis vu dépouillé de tout le travail effectué depuis plusieurs années au bénéfice d’une garce sans scrupule qui à pour mérite d’avoir hérité...
    Donc quand je vois des annonces de propriétaires qui veulent faire des éco-machins et repeindre leur vie en bleu, rose ou vert mes sens se mettent en alertes... bah ! on est cool, t’es libre !, y a pas de cadre !... discours trop sympa qui cache malheureusement des réalités bien autres. On demande du travail, de l’argent, de participer au développement, alors vous le faite car c’est normal, puis on vous en demande toujours plus et quand vous commencez à trouver l’échange inéquitable, balayé les espoirs, la joie, l’optimisme ...Car c’est chez eux ! vous comprenez que vous vous êtes fait berné :( à 20 ans pas de problème mais à 50 on ne voit plus les choses pareilles.

    Donc je crois particulièrement à la nécessité de l’absence de propriété pour chacun des membres et à une réflexion sérieuse en amont, des engagements écrits de part et d’autre...

    voilà... le sujet est délicat et quelque peut déplaisant, je le reconnais, mais des plus important.

    Désolé de faire le trouble fête mais quand on veut que l’aventure soit belle et durable il est pas négligeable d’envisager le pire...tout en continuant d’espérer le meilleur :)

    • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

      29 juin 2016, par Michelle

      ton propos est tout à fait justifié, Serge,il faut vraiment que les gens nécessiteux puissent justement intégrer des habitats collectifs grâce à leurs compétences, savoirs et après tout, ne sommes nous pas dans l’esprit de partage dans ce genre d’aventure ?

    • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

      11 décembre 2016, par Muriel

      Bonjour

      Je suis d’accord avec votre remarque.

      Mais neanmoins seduite par ce projet. Je profite de ce fil pour laisser mon numero car le tel de Mourad ne repond pas, et parce que cela fait longtemps que je cherche un projet tel que le votre.
      Alors Voilà... Si quelqu’un veut bien m’appeler je suis partante !
      Merci
      0660488358

  • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

    Le 27 octobre 2012, par maison future

    Bonjour à tous,
    Nous voici en 2012, où en êtes vous tous et chacun de vos projets ?
    je possède une maison avec un grand terrain à 1h du périphérique, côté ouest de Paris. Je serais disposée à étudier un projet semblable avec des personnes intéressées. La maison est divisible et des extensions peuvent être construites. D’autre part le jardin lui même est divisible. Tout est une question de POS.
    Cordialement

  • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

    Le 5 mai 2009, par laurence

    bonjour, je m’appelle Laurence, j’ai un mari et un bebe tout petit
    Ce sujet intéresse, comme nous pouvons le voir, beaucoup de personne
    Ce qui est important, je pense, c’est d’abord de visiter des lieux qui existent déjà, et lesquels ? partageons les adresses des lieux que nous connaissons.
    Ensuite, il faut, avec son expérience, avec de la documentation, se rencontrer, je pense qu’il faut d’abord créer un groupe puis chercher ce qui nous conviendrait.
    les rencontres vont naturellement créer un groupe, voir deux en fonction de ce que chacun de nous recherche.
    il y en a aussi qui abandonneront l’idée.
    je ne me fais pas plus longue, je pense qu’il faut se rencontrer réellement et discuter, partager tout ce qu’on sait et ce qu’on a vécu, ce qu’on souhaite et qu’on imagine.
    je propose un rendez vous cet été à ceux qui le souhaitent (nous vivons à kinshasa mais retournons frequemment en Belgique)
    Laurence et Ludovic et Lionel

    • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

      6 mai 2010, par X

      Bonjour,
      Nous avons (mon mari et moi) ce même projet (de préférence en France, la Drôme, c’est très bien, nous allons à Mollans cet été)
      Où en êtes-vous ?
      Où habitez-vous actuellement ?
      Je suis bricoleuse, masseuse,cuisinière, bientôt boulangère/pâtissière, et 50 ans (dans 15 jours)
      Mon mari est professeur et aussi bientôt (encore 1 an de formation pâtissier/boulanger)
      Nous aimerions avoir un petit atelier de boulangerie pour vendre du pain bio au levain et faire quelques marché par semaine. Genre micro-entreprise (3 cuissons par semaine).
      Voilà pour les brèves présentations.
      En espérant de vos nouvelles et vous rencontrer, Dominique Nicaise

      • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

        29 octobre 2012, par dominique

        Bonjour
        Je découvre votre message sur le site de Passerelle Eco,et le sujet de l’habitat groupé m’intéresse depuis longtemps.J’habite Lyon et je souhaite trouver un projet sur la Drôme également.
        Avez-vous avancé dans votre projet ?
        Je suis nouvelle retraitée,et disponible pour une rencontre éventuellement.
        Merci de votre réponse.
        Cordialement
        Dominique Jégou

  • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

    Le 22 septembre 2008, par Frédéric Lejeune

    Nous sommes très intéressés, ma compagne Valérie et moi par votre proposition.
    Si pas pour tout de suite, pour dans 4 ans . En attendant on pourrait toujours essayer de développer un projet semblable ici à Stavelot en Belgique

    Voir en ligne : Les chasseurs de lumière

  • Propositions pour un habitat collectif, écolo, solidaire

    Le 17 septembre 2007, par DIMBO NDAMA Jean-Baptiste

    Bonjour,
    Votre thématique sur l’habitat écologique m’intéresse à plus d’un titre. Tout d’abords je prépare une thèse en géographie et je mène une réflexion sur "l’étalement urbain des villes du Sud et la dégradtion de l’environnement : le cas du front nord-ouest de la ville de Douala au Cameroun". En effet,j’envisage aboutir à la défense d’une construction en altitude, donc collective contre une expansion horizontale de l’habitat qui met, ce faisant en péril le milieu naturel dans les villes des pays du Sud.
    Ainsi, ma participation à certains de vos projets et séminaires me permettra d’ouvrir des horizons à ma recherche pour un environnement un peu moins artificiel, et donc plus vivable.
    Merci et courage

1 2 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Femme Partenaire dans le Domaine de la Culture des Arts (Rencontres amoureuses dans le 31)

Demande : Je souhaite rencontrer une amie, compagne, une partenaire pour partager des passions communes comme la randonnée, la nature, la protection animale, le développement personnel, l'écriture, (...)

Suite à 6 Années de Recherches sur les Alternatives (Terre en Vue)

Projet : Bonjour à tous. Suite à 6 années de découverte et de recherche sur des projets alternatifs je suis en train d'acquérir un terrain (à Pailhes en Ariège) de 7000m2 raccordé en eau sur un très (...)

Atelier Participatif du Bricoleur (Contacts dans le 77)

Projet : creation d'un atelier participatif du bricoleur je recherche encore un local adaptee peut etre a chatillon sur indre dpt 36 je suis ouvert a toute proposition constructive et a 2 ans de (...)

Recherche Partenaires pour Créer Communauté (Terre en Vue dans le 34)

Projet : Création d'une petite communauté avec un centre de bien être et de soins une ferme agroécologique en permaculture un lieu d'accueil , une chambre/table d'hôte ♦  animés et entretenus par (...)

Oasis de Magda en Ariège (Elargissement dans le 09)

Projet : L'Oasis de Magda en Ariège est en éco-hameau en construction: nous disposons du terrain et des autorisations municipales. Trois personnes habitent déjà sur le lieu dans une maison existante. (...)

Chantier Participatif Eco-Habitat Partagé d'Uzeste (Ecolieux existants dans le 33)

Projet : Le projet de la coopérative d?habitants d?Uzeste est né en 2013, du désir de réfléchir collectivement notre façon d'habiter le monde. Nous sommes trois familles, 6 adultes et 5 enfants, (...)

Projet Oasis du Petit Bois (Terre en Vue dans le 82)

Projet : Bonjour, nous avons trouvé un village constitué de 26 gîtes et 20 emplacements de camping dans l'est du Lot (46) qui peut permettre de faire vivre écologiquement une dizaine de famille avec (...)

Camptier 2017 (Construction dans le 86)

Projet : Chantier autogéré et permacole - La terre et la paille dans tous ses états enduits terre construction cabane sur pilotis plafond bois et isolation cloisons torchis Finition en relief en (...)

Coopération en Soins Énergétiques (Plutôt Sud France) (Contacts dans le 31)

Projet : Cherche personne avec qui travailler soins énergétiques, m'y remettre, ma pratique pour l'instant avec les mains sans toucher le corps...( surpris ? c'est peut-être quand même possible de (...)