Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau > Baluet
BALUET
Collectif rural aux enchères ?

le 8 avril 2007

Contact

Collectif rural aux enchères ?

Complément d’information...

Balluet, collectif rural alternatif, est installé sur des terres dont l’association est propriétaire, mais en partie en indivision ! Aujourd’hui, l’autre indivisionnaire veut vendre... et force la mise aux enchères de l’ensemble de la propriété. Des publicités élogieuses ont été diffusées à cette fin, présentant le lieu comme vierge d’habitants et apte à un banal projet immobilier !!!

Vous avez peut-être entendu parler d’une propriété de 40 Ha bientôt vendue aux enchères ?

Il nous convient d’être honnête sur le conditionnement de cette marchandise re-étiqueté pour l’occasion d’un portrait bucolique et paisible.

Baluet, qu’est ce que c’est ? Un projet et un choix de vie !

Depuis presque huit ans maintenant, la colline bouillonne d’effervescentes initiatives, offrant une place pour l’expérimentation humaine, sociale, agricole, culturelle.

En avril 1999, des paysans sans terres (pas besoin de se rendre en Amérique du sud pour en rencontrer…) se sont installés au lieu dit de Baluet. Cela faisait 30 ans que les terres étaient à l’abandon : le travail des anciens en était réduit aux décombres, friches partout, culture nulle part, hameau en ruine… C’est par les efforts d’un grand nombre de bénévoles qu’au fil du temps les terres ont repris vie : défrichage, reconstruction des ruines, entretien de l’existant… des arbres ont été planté, des jardins réouverts, un troupeau de chèvres pâturant sur les terres, différents ateliers…

En 2004, après s’être investi cinq années sur le lieu, le collectif représenté légalement par l’association « La Sauce Baluet » participe à la création de la « SCI de Baluet ». Elle devient propriétaire de 15 ha. Elle achète aussi la moitié de l’indivision composée au total de 40 ha. Cette acquisition devait permettre la pérennisation de tout un projet de vie.

En 2005, suite au désaccord avec l’autre indivisaire le tribunal impose la vente aux enchères de la totalité de l’indivision, c’est-à-dire 40 hectares dont nous sommes copropriétaires à 50%, et cela contre notre gré. Ces terres vendues aux enchères sont totalement imbriquées et morcelées dans notre partie en bien propre, 15 hectares. Sur ces dernières, nul n’est besoin de préciser que nous sommes indélogeables.

La Sauce Baluet est composée de nombreux membres soutenant fermement son action.

Actuellement habitent sur le site un agriculteur (installé avec œ SMI) ainsi que 10 adultes, 3 enfants, et 1 adolescente. Ce lieu de vie est aussi un lieu de rencontre et de passage pour les nomades ; quasi quotidiennement des personnes viennent découvrir cette fabuleuse expérience visant l’autonomie agricole et sociale. De plus, l’Europe soutient l’association pour l’accueil et l’aide de personnes en fracture de vie ou en grande difficulté.

Nous développons des activités liées à la terre : agriculture, élevage de chèvre et petit élevage, pépinière, apiculture, sylviculture et aux métiers de l’artisanat : travail du bois, maçonnerie, couture, reliure, etc… L’organisation d’évènements de contre culture (concert alternatif, manifestation, projection…) intègre aussi nos joies et nos ambitions. Nous souhaitons décourager à juste titre toute personne imaginant possible une cohabitation avec notre propriété anti-privée car cet espace mis en vente est concrètement réhabilité et rénové par ce projet depuis 8 années.

JPEG - 25.2 ko

Nous ne sommes pas prêt d’abandonner et le futur adjudicateur nous achètera aussi avec !

Baluet on y est, on y restera, et s’il faut squatter on sera encore là…

Contact : ²²² Adrien, La Sauce Baluet 09290 Le Mas d’Azil - 05 61 60 68 69

Photo :

Le centre hameau de Baluet - Photo par Jean Luc Girard de la revue Passerelle Eco


15 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

6 messages

  • Collectif rural aux enchères ?

    Le 6 mars, par FlowerPower

    Je connais un peu votre lieu. Je suis déjà venue quelquefois. Notamment par mes contacts. Je suis prête à me mobiliser. Mais que proposez-vous ? Faire pression pour empêcher la vente ? Ou racheter cette part en faisant appel à dons ? Ou faire rentrer de nouveaux membres avec de nouvelles parts ? Seriez-vous prêts à celà ?

  • Collectif rural aux enchères ?

    Le 2 octobre 2015, par Julien

    bonjour

    dans le 1er paragraphe vous dites que les terres sont possédées par l’association, et plus bas vous parlez de SCI.
    Quand est il exactement ?
    Asso ou SCI ? les 2 ?

    Je m’y interesse fortement car faisant partie d’un futur habitat collectif je cherche à trouver la forme juridique qui nous convient.
    Actuellement je penche pour l’asso, propriétaire grâce à l’apport de ses membres.

    • Collectif rural aux enchères ?

      2 octobre 2015, par JLG (Passerelle Eco)

      L’un empêche pas l’autre, l’association pouvant être sociétaire de la SCI. Des écolieux choisissent ce genre de montage plus solidaire et plus participatif. Après, selon les écolieux, il y a ou non d’autres investisseurs dans la SCI, ce qui peut faciliter l’achat initial. Mais parfois aussi, c’est à l’association que les financeurs prêtent leurs fonds. Cela dépend des priorités et des contraintes de chacun.

  • Collectif rural aux enchères ?

    Le 11 février 2008, par MaxLanar

    Salut,
    Existe-t-il une genre de liste mail pour se tenir au courant des activités et/ou évolutions de Baluet ?

    Merci

  • Collectif rural aux enchères ?

    Le 25 juin 2007, par X

    courage
    avec vous depuis tjrs et pour tjrs

    • vous en êtes où ?

      27 septembre 2007, par X

      votre projet à l’air plutôt cool , alors j’espère qu’une solution se profile
      vous avez mis de votre énergie et de votre enthousiasme sur ces terres à l’abandon ( d’aprés ce que je comprends du texte !)
      essayez de faire valoir cet "investissement", par des témoignages, des photos
      dans une lutte ça n’est pas le plus fort qui gagne mais le plus déterminé
      et aussi avec des idées astucieuses parfois on peut aller loin !
      voilà pis si vous avez envie de nous dire c’qui s’passe un peu par chez vous, ben moi ça m’intéresse !
      un(e) individue lassée de ce pays/de ce système


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Cherche Architecte Éco-Construction Landes (Construction dans le 40)

Projet : Projet d'installation d'un lieu permaculturel dans les Landes. Nous avons le terrain nous recherchons un architecte branché écoconstruction pour auto construction partielle avec phyto (...)

La Prairie des Possibles (Dimension Agricole dans le 44)

Projet : J'ai acquis un terrain d'un hectare 4 se composant de 7 000 m2 de prairies permanentes, d'un étang de 5 000 m2 et le reste de bois. J'ai un BPREA en maraichage bio et je souhaite (...)

Recherche Maison ou Colocation Autour Chalon sur Soane (Recherche location dans le 71)

Demande : Recherche pour mars une maison avec jardin et possibilité de potager dans les environs de Chalon sur Saone ou dans un triangle allant de Chalon à Dijon à Dole. Je déménage pour des raisons (...)

Cherche Couple ou Famille pour Partager un Corps de Ferme (Terre en Vue dans le 46)

Projet : Bonjour, nous sommes un couple et bientôt un enfant, qui ont pris le temps de réflexion sur l'habitat collectif et tout ce que cela engendre pour finalement réduire le projet collectif à (...)

Cherche Couple ou Famille pour Partager un Corps de Ferme (Contacts dans le 12)

Projet : Bonjour, nous sommes un couple et bientôt un enfant, qui ont pris le temps de réflexion sur l'habitat collectif et tout ce que cela engendre pour finalement réduire le projet collectif à (...)

Gérez le Stress et les Émotions au Quotidien (Arts de Vie dans le 49)

Offre : Venez apprendre la relaxation, la respiration, la visualisation et les affirmations positives à pratiquer au quotidien pour gérer stress, anxiété, phobies et aussi pour atteindre des objectifs (...)

Échange Chambre Proche Genève contre Construction (Troc et éco-monnaies)

Projet : j’aménage un Jumpy youhou!!
Offre : échange chambre proche de Genève dans grande éco maison avec gentil labrador contre
Demande : aménagement de mon van (construction des meubles uniquement) (...)

Vivre dans un Éco Lieu (Ecolieux existants dans le 16)

Projet : Choeur de Grolles c'est une association qui participe à la restauration, harmonisation d'un logis et de ses 5 hectares et qui organise des événements festifs. Le but est de créer des espaces (...)

Roze et Mathieu Cherchent Coloc, Collectif, Collectif Agricole . . . (À l’abordage dans le 26)

Demande : Bonjour à toutes et tous ! Nous sommes Roze et Mathieu, hollandaise et français, en couple. Nous cherchons à nous installer dans la vallée de la Drôme ou le Diois, dès janvier 2018. Nous (...)