Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Reseau Eco
La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

le 27 mai 2006


La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

Crée en 1991 dans le Gard, la vieille Valette est un Collectif d’une dizaine permanents et d’autant de visiteurs.

Il porte un projet d’expérimentation sociale, économique et écologique axé sur le collectif, l’autonomie et les alternatives. La vieille Valette est gérée par une charte, avec mise en commun de l’argent, du matériel, des repas, etc...

La vieille Valette est située dans une vallée encaissée, à 350 m d’altitude, déclarée insalubre par la préfecture depuis 1996, pour des raisons ... probablement partisanes ! C’est une ancienne zone de cultures sur terreasses, abandonnées depuis trente ans, et à proximité de forêts de chêne vert et buis.

Le Collectif est établi dans une grande maison acquise par l’association Résonances. Les terres et le hameau autour, gérées par le collectif, ont en partie été achetées par l’association depuis sont installation, et sont pour le reste encore propriétés de l’état, et occupées sans titre.

La surface cultivable en intensif est faible, mais il y a une grande variété floristique et arboricole. A la vieille Valette, on utilise l’eau de source et l’énergie solaire, et le groupe électrogène pour les gros besoins (sonorisation et éclairage des concerts et fêtes, soudure, ...).

JPEG - 23.5 ko
les pieds de tomates au jardin...

Le collectif ne dispose d’aucun financement public si ce n’est d’une mise en commun du RMI. L’argent provient des économies, des interventions théâtrales, des petits boulots...

Le projet de la vieille Valette, à l’intérieur duquel chacun est invité à mener son propre projet de développement, est construit autour de trois type d’activités : les activités d’une ferme (défrichage, agriculture, animaux, construction, réhabilitation des locaux...), la vie collective (entraide, rencontres festives régulières, discussions, repas, mensuel d’information...) et la recherche et l’expression du mieux vivre (théâtre, musique, yoga, santé douce, voyages, confitures...).

JPEG - 24.8 ko
La troupe théâtrale Shelanagig, à la Vieille Valette
(glitter trash postcadent)

  La Vieille Valette au Congrés de l’Installation Paysanne

Lors du congrés de la Confédération Paysanne sur l’installation progressive, à Nîmes, les habitants de la Vieille Valette étaient invités, et ont présentés sous la forme d’une scènette leur situation, à travers le regard de différents personnages. C’était en 1999 et la situation a depuis bien évolué, mais ça donne quand même une bon aperçu de comment ça se passe sur place.

Alors que les conférenciers se succédaient, quelques complices se mirent à ronfler dans la salle. Soudain une petite troupe de jeunes comédiens fait irruption sur la scène et anime des saynètes sur la pelouse durant les temps de pause. Ils présentent leur histoire, celle du Collectif de la " Vieille Valette", au travers des propos qu’auraient pu tenir leurs voisins, des amis de passage, des gens curieux et intrigués par leur initiative.

Pour les besoins de la mise en scène, la situation décrite est déplacée dans les paroles des acteurs, mais c’est bien La Vieille Valette qui est décrite : L’histoire est décrite se passer à Chantilly-sur-Tarte, commune dite "sinistrée" après l’abandon des mines il y a une quarantaine d’années...

— Je m’appelle Pierrette Michel, j’ai59 ans, je suis paysanne. A la Vielle Vallette, on est bien accueilli. Il y a toujours une place pour vous à table.

— "Bonjour. Moi, c’est Eric Mathurin, fils d’exploitant agricole. Je suis curieux. Un jour, ils ont fait des portes ouvertes, alors je me suis dit que j’allais aller voir. Moi je vous le dis : heureusement qu’ils ont le RMI parce que c’est pas avec leur p’tit jardin qu’ils s’en sortiraient...Quand même, ils ont du courage. Parce qu’avec ces terres... c’est pas comme nos champs. Mais bon, quand je les vois avec leurs cheveux de toutes les couleurs..." "On dirait qu’ils voudraient revenir à vivre comme nos grand- parents : travailler avec les chevaux, c’est plus jouable ! Mais ils ont un ordinateur quand même. Ils n’utilisent pas de produits chimiques, alors pourquoi on les embêterait ? "

— " Bonjour, Eugène Rivière, apiculteur. Quand je suis arrivé à Chantilly, il y a 26 ans , je participais à un projet de centre d’accueil sur le hameau en ruine de la Vieille Vallette. Mais on n’a pas eu les fonds et puis on ne s’est pas bien entendus. Alors, du coup, j’ai acheté six hectares au bord de la Tarte. Quand les jeunes sont arrivés, il y a sept ans, et qu’ils ont acheté la dernière vigne du hameau qui n’appartenait pas à l’ONF, je suis allé les rencontrer. A l’époque, avec ma femme, on n’était pas trop d’accord, elle les trouvait trop marginaux. Les jeunes ne cherchaient pas vraiment à plaire. Mais maintenant, l’équipe est plus sérieuse. Ils refont les jardins et retapent le hameau. En 1996, ils ont construit un grand chapiteau, mais la mairie et les chasseurs les ont obligés à le démonter. La Préfecture a décrété toute la vallée en zone insalubre..." " Moi, je trouve ça super que des jeunes s’installent comme ça. Ils mangent tous ensemble, ils mettent leur argent en commun, ils ont fait une charte, ils font des fêtes, du théâtre... Il n’y a pas d’électricité à la Vieille Vallette, ils ne payent pas de loyer, pas de facture d’eau... Ils essayent d’être heureux ! "

— " J’ai 26 ans, sans profession. J’ai entendu parler de la Vieille Vallette dans les squatts à Toulouse. Je suis venu les voir l’été dernier. Je suis resté un mois là-bas. J’ai vu plein de monde. J’ai découvert le partage, la vie en collectivité. Des lieux comme ça, il en faudrait un peu partout pour des gens comme moi qui cherchent à se sortir du système. "

— " J’ai 42 ans, marié, deux enfants très beaux et je suis employé aux HLM à Rodez. La Vieille Vallette, je ne connais pas tellement, mais j’ai des copains du réseau Eco-villages qui en ont entendu parler. Les jeunes de la Vieille Vallette ont des grands idéaux et ils peuvent voir que ce n’est pas toujours facile. Il faudrait quand même légaliser la situation. La vieille Vallette, c’est radical au niveau de la démarche. Il y a de quoi prendre des idées, ça c’est sûr. Un peu trop pour moi... "

— "J’ai 27 ans. Je suis charpentier. Moi, je suis venu de la ville, ça fait à peu près deux ans. Au village j’ai souvent entendu parler de la Vieille Vallette. Ils l’appellent les d’Ali Baba. Je les ai vus, la première fois, quand ils ont joué une pièce de théâtre à Chantilly-sur-Tarte. Depuis, j’y vais de temps en temps. Peut-être devrais-je habiter là-bas ? Ils me l’ont proposé, je vais y réfléchir. "

  Epilogue

Depuis, la situation a évolué, la Vieille Valette s’est développée... Des terres et une maison supplémentaires ont été acheté dans la vallée avec le soutien de la confédération paysanne et de nombreux sympathisants. Le village et la maison commune continuent à être retapé, les sculptures et les cultures à fructifier dans la vallée...

Chaque mois, le 11 en général, une soirée concert festive a lieu, c’est ce moment qu’il faut privilégier pour découvrir le lieu.

Attention, vous risquez d’être décoiffé...

JPEG - 74.9 ko
Concert 19 Juin 06 à La Vieille Valette
Exceptionnellement, c’est pas le 11 mais le 19 !
Chantier international à La Vieille Valette Concert à La Vieille Valette

Voir aussi :

Rendez vous et activités présentées sur notre site
- Chantier International à La Valette
- Maurice Chaudière, apiculteur novateur, à la Vieille Valette

Leurs sites
- http://collectif.valette.free.fr
- http://www.confederationpaysanne.fr

Crédit Photos : JLuc - Passerelle Eco


16 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

22 messages

1 2 >

  • Endroit magique

    26 septembre 19:33 , par @nar

    Passé cet été ! vraiment à découvrir, les gens comme l’endroit sympa, décalés, givrés, vivants, incroyablement vivants... Les énormes têtes sculptées à l’entrée de la zad , les camions ... Le village 1.5 km plus haut .. j’ai compris le pourquoi du classement en "zone insalubre".. le charbon..

  • La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

    10 septembre 2012 14:07 , par rémi

    salut j’ai écrit a l’adresse mail de la vielle v pas de reponse, savez vous si l’adresse est toujours consultée ? je cherche a rejoindre ce groupe ou un groupe similaire (hameau autogerer) si vous avez des infos merci .

    • Biensûr que ça fonctionne toujours

      20 mai 18:19 , par Jess

      J’y suis passé il y a quelques semaines. Il faut se rendre sur place. C’est ouvert à tous. Chacun y vit son truc, sa vie... Il faut aimer vivre en communauté. Il y a des phases plus ou moins actives au niveau militant selon les personnes qui s’établissent sur le village et les actions qui y sont menées depuis plus de 20 ans...

  • La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

    5 avril 2010Â 15:58 , par OCIN

    C’est clair que la vieille Valette c’est pas le clubMed, et tant mieux. C’est ouvert à tous, mais un nazi, un jesufié qui lave ses chaussettes 9 fois par jour, une danseuse qui a peur de la crasse dans un squat n’ont pas leur place la bas... y a des organismes pour ça ;)

    Vive la liberté, l’anarchie et la vieille valette.

    • La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

      15 juillet 2010Â 16:16 , par jimmy

      tu as tout dit, c’est un squat plus ou moins légal....

  • La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

    29 mars 2010Â 18:04 , par disco

    salu c disco. jvien de passer en suisse et nos amis helvetes m’on parler de votre festival.quelqu’un a ti des infos ?merci.mon adresse:jc.discovandal@yahoo.
    fr

    • La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

      27 juillet 2010Â 21:47 , par X

      pour recevoir vos infs maokkia at hotmail.com
      bel été à vous

  • La Vieille Valette - Collectif Rural en Cévennes

    19 juillet 2007Â 10:17 , par X

    Bonjour à tous, après quatre jours passés parmi vous pendant le festival, je vous passe un petit bonjour de mes montagnes. Après 3 mois, ma fille de 4 ans m’en parle encore et moi, j’ai des souvenirs plein la tête. De trés belles rencontres, un endroit sympa, chargé d’histoires, une organisation à toutes épreuves, des trés beaux moments de dons de soi.... Mais c’est aussi tout ce melting pot, pas de races mais de vécus, qui fait la richesse de la vieille valette. Pour tout ce qu’on a partagé, merci. On reviendra avec plaisir ! Je voulais vous envoyer des photos, comment puis-je faire ?
    Estelle et Yonie

1 2 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • ecolieu et ecole alternative. environs de quimperProjet : création d'un écolieu et d'une ecole alternative.
    Demande : je suis à la recherche de personnes et d'un lieu à vivre avec plusieurs batiments dans le but de créer une ecole alternative (...)
  • 43 ans et seul, mais dispo pour un projetProjet : Je suis plein de bonne volonté, mais seul n'ai plus de motivation; c'est pourquoi je propose ici de venir en aide à une femme, avec ou sans enfants, dans le cadre de son activité afin (...)
  • associationProjet : je souhaite m'associer à un petit groupe décroissant,autosuffisant ou cherchant à le devenir,en énergie et alimentation; dans une démarche spirituelle, végétariens, CNV et ouverts sur (...)
  • Recherche ou se poser !Projet : Nous sommes un couple à la recherche d'un endroit agréable, dans la nature...
  • Cherche terrain avec batiProjet : Cherche terrain a acheter de 5 hectares avec bati sur la cote d azur entre grasse et nice pour créer une ferme permaculturelle
    Offre : Etudie toutes (...)