Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Agenda & Actualité > Porto Alegre 2003 > Conte : un ange à Porto Alegre
Un ange à Porto Alegre - 1

le 17 janvier 2003

Un ange à Porto Alegre - 1

Comment raconter les hommes ?

L’ange se reposa un moment sur un rayon de lune. Réfléchir à la manière de présenter aux autres anges tout ce qu’il avait vu en si peu de temps de ce côté de l’Univers méritait bien une petite halte ! Ce n ’est un secret pour personne : les anges sont des experts en conscience. Mais moins de gens savent qu’il existe un Observatoire de l’évolution de la conscience de l’Univers ( O.C.U). et que dans ce domaine aussi il est question d’examen, de seuil à franchir, d’évaluation, de rapports de synthèses. Pour le rapport d’étape justement se dit l’ange, il me faut une image. Comment rendre compte, que de ce côté de l’Univers, les humains-terriens ont fait le choix de privilégier un mode particulier de l’échange : celui qui donne un repère unique à toute chose échangée qu’ils appellent l’ « argent » ? « Ce qui ne se compte pas en argent, ne compte pas ! » avait entendu dans son voyage des milliers de fois, l’ange.

L’ange eu une idée : il dessina un champignon !

Avec du charbon noir, il barbouilla 800 petits carreaux de son cahier d’écolier, pour faire apparaître la face supérieure du chapeau du champignon. Comme les anges se déplacent aussi vite que la lumière, il alla vérifier dans les rapports du P. N. U. D. : Programme des Nations Unies pour le développement, si son évaluation était à peu près juste : « 780 milliards de dollars de dépenses d’armement pour l’année 1998 » —« C’est donc bien cela ! » se dit l’ange, en inscrivant le chiffre « 800 » sur les 800 carreaux de la face supérieure noire de son champignon. Au fond de sa poche l’ange trouva quelques morceaux d’argile rouge prélevés sur des terres nues desséchées par le vent et le soleil. Il barbouilla ainsi 400 carreaux qui prirent ainsi une couleur flamboyante à la lumière de la lune . Ce sera pour expliquer les dépenses en papier, ordinateurs, télévision, satellites… que les hommes consomment pour échanger des mots sur leurs maux, se dit l’ange.

En feuilletant le rapport du P. N. U. D., l’ange fut surpris de voir que la consommation planétaire de stupéfiants était évaluée en 1998 à 400 milliards de dollars. La même somme aussi pour le marché de la publicité, cet art de détourner le désir, la création, la liberté vers le besoin marchand ! Il regribouilla alors 800 carreaux supplémentaires avec une teinte plus rose que celle utilisée pour les outils et véhicules de communication multimédia. Un vrai feu d’artifice !

Quand l’ange arriva au dessin du pied du champignon avec quelques fines ramifications qui le relient au sol, il inscrivit le chiffre « 6 » : 6 milliards de dollars, c’est ce que les humains terriens dépensent pour l’éducation de leurs enfants. Soit cent trente fois moins que pour faire la guerre.

Juste au-dessus apparaît sur treize carreaux gribouillés en vert le chiffre « 13 » : les 13 milliards de dollars dépensés pour les besoins nutritionnels et sanitaires de base par les humains. L’ange s’autorisa une petite annotation en marge de la zone verte de son dessin : 2 milliards d’humains sur 6 milliards dépensent moins de deux dollars par jour pour survivre.

En prenant du recul l’ange fut surpris par son dessin : « cela ressemble à une explosion atomique, mon champignon ! » déclara-t-il. Le champignon du choix des humains terriens pour cette forme particulière de l’échange qu’est le marché ! Voilà qui fera impression pour introduire mon rapport d’étape à l’observatoire de la conscience universelle, se félicita l’ange.

. . . lire la suite


Répondre à cet article
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, simplement insérez une ligne vide entre eux.

2 messages

  • Un ange à Porto Alegre - 1

    Le 23 août 2007, par brun sylvie

    bonjour,

    j’ai trouvé ce conte très sympathique et je voulais le raconter aux personnes qui participeront au forum social des trois rivières à Faucon(84) le 31 août, le 1 et 2 septembre. Mais je voulais savoir avant cela si le texte est libre de droits, merci de me renseigner.

    sylvie Brun

    • Un ange à Porto Alegre - 1

      23 août 2007, par JLuc

      Bonjour,

      C’est François Plassard l’auteur de ce conte. Je pense qu’il sera d’accord pour que vous racontiez librement ce conte. Pour d’autres usages, veillez à le contacter préallablement. Vous trouverez ses coordonnées dans l’annuaire : il habite Toulouse.

      Cordialement,


ecovillage global et permaculture

www.ecovillageglobal.fr

le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Recherche Colocataire (Terre en Vue dans le 56)

Projet : Vivre en colocation dans une maison à Allaire (voir sur le bon coin maison à 490€) ou les environs , dans le 56 avec un loyer d’environ 250 à 300€ Chacun. Offre : Partage de loyer, de (...)

Le Festival des Possibles (Convergences dans le 89)

Projet : "le Festival des Possibles" Le festival des optimistes, des entrepreneurs de l’environnement, des rénovateurs de la biodiversité, des acteurs du « vivre ensemble ». Festival de films sur des (...)

Colocation entre Foix et Saint Girons a la Campagne (CoLocation dans le 09)

Projet : bonjour une chambre dispo en colocation. Offre : bonjour une chambre dispo a 20min de foix et saint girons dans le village de castelnau durban. 4 pers dans la colocation, 170 euros de (...)

Recherche Partenaire Financier: Eco Lieu (Graines d’Avenir)

Projet : Femme électrosensible recherche partenaire ( financier et amical ) ayant à cœur un projet identique pour l’achat d’un lieu . l’ idéal serait / Un grand terrain (minimum 1 hectare ) avec habitat (...)

Habitat Participatif de Montmartel (Saillans, Drome) (Elargissement dans le 26)

Projet : Groupe de 6 foyers avec une bonne mixité intergénérationnelle, ayant acquis un terrain de 7500m2 plein sud face au massif des 3 becs, à 5mn du cœur de Saillans. Cadre de vie convivial, (...)

La Lanterne-Financement Participatif (Terre en Vue)

Projet : Je viens d'acheter un corps de ferme à GENOD que je rénove pour en faire un lieu de retraites "méditation et nature". Je lance un financement participatif et fait appel à tout aide spontanée (...)

Co-Location en Sud Aveyron Petit Projet Agricole Possible (CoLocation dans le 12)

Projet : revitaliser le village . permettre a des gens d'acceder au foncier . Offre : maison en pierre dans un hameau du sud aveyron . 2 chambre de 30 m2 ( 1 deja louee ) , grande cuisine , sdb . (...)

Petit Écolieu en Auvergne Cherche à Grandir! (Elargissement dans le 43)

Projet : Mon nom: En chemin Né en 2008 Je suis implanté dans une petite commune des Gorges du Haut-Allier (43), 750m d'alt. Mon territoire: 15ha, une maison écologique autonome (2 logements), une (...)

Échange Écolieux pour 2 Ans (Autres Terres dans le 974)

Projet : Ecolieu de 2ha à la Réunion avec 1 maison et 1 gîte à côté de la forêt primaire des hauts (1500m). Nous cherchons à échanger avec un lieu similaire en France pour 2 ans. [Accueil écotouristique, (...)