Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Flore Sauvage et Médicinale
Aspect Juridique et Statut de l'Herboriste

le 3 janvier 2003

Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

Si l’on veut produire en circuit long, c’est-à-dire vendre ses plantes médicinales à des laboratoires pharmaceutiques, aucun problème : tout est en principe permis.

Si l’on veut cultiver sans vendre, beaucoup de choses sont aussi permises.

Mais ce n’est pas aussi simple si l’on veut produire et commercialiser par soi-même des plantes médicinales...

Cet article a été publié dans un ancien numéro de la revue Passerelle Eco

Vente Directe

Le droit se corse sérieusement pour la vente directe. Dans ce cas de figure, seules 34 plantes considérées comme « médicinales et d’usage courant » peuvent être commercialisées librement (pour la tisane, autrement dit) : la bardane, le bouillon-blanc, les bourgeons de pin, la bourrache, la bruyère, la camomille, le chiendent, le cynorrhodon (ou " gratte-cul ", qui détient le record de la richesse en vitamine C), les feuilles de ronce, le frêne, la gentiane, la guimauve, l’hibiscus, le houblon (davantage apprécié sous une autre forme...), la lavande, le lierre terrestre, la matricaire, la mauve, la mélisse, la menthe, la ményanthe, l’olivier, l’oranger, l’ortie blanche, la pariétaire, la pensée sauvage, les pétales de rose, les queues de cerise, la reine-des-prés, le sureau, le tilleul, la verveine et la violette. En ce qui concerne l’usage médicinal, toutes les autres plantes ne peuvent être commercialisées que par les pharmaciens ou les herboristes diplômés... avant 1941 !

Toutefois, à cette liste s’ajoutent des plantes condimentaires, aromatiques, ou pouvant être utilisées en usage externe. Si l’on inclut la première liste de 34 plantes, cela fait 110 - 120 plantes en vente relativement libre.

Ensuite, le droit fixe aussi ce que l’on a le droit d’écrire ou non sur les étiquette (pas de conseils d’usage, pas de posologie si l’on n’est pas pharmacien ou herboriste !), et le droit de faire des mélanges (eh bé on n’a pas le droit si l’on n’est pas etc etc !)

Dans un autre article, nous reviendrons avec Serge sur ces aspects juridiques, avec détail et précision : le sujet est croquignol !

Etonnant statut d’herboriste !

Le diplôme d’herboriste a été supprimé en France en 1941 par Pétain. Par la suite, la plupart des lois qu’il avait édictées ont été abrogées, celle-ci fait figure d’exception : donc les herboristes respectables qui exercent encore en France le droit de vendre des plantes médicinales ont été diplômés avant cette date (à part la fameuse liste de 34 plantes en vente « libre » parce que d’usage très courant, en principe). Pour les plus jeunes, il faut être alors pharmacien pour avoir ce droit.

Pourtant, ces statuts de pharmaciens et d’herboristes cohabitent très bien dans d’autres pays d’Europe, et la France fait un peu figure d’exception. On compare souvent cette situation à celle qui était faite aux ostéopathes jusqu’à récemment.

Toutefois, l’Association pour le Renouveau de l’Herboristerie oeuvre depuis 1982 auprès des pouvoirs publics pour la reconnaissance de la profession d’herboriste en France, et la création d’un diplôme européen de phytologue-herboriste. Elle dispense en attendant une formation très sérieuse en deux ans, par correspondance, ainsi que des stages courts, à ceux qui veulent apprendre le maniement des plantes médicinales. Serge Guza en a d’ailleurs été président !

Contact :
Association pour le Renouveau de l’Herboristerie
183 rue des Pyrénées - 75020 PARIS Tél. 01 43 58 66 48 Fax. 01 43 58 66 96 arh@herboristerie-asso.org

- Cet article a été publié dans un ancien numéro de la revue Passerelle Eco


73 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

119 messages

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >

  • Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

    Le 25 mars 2012, par X

    "Je suis allée chez le médecin car il faut bien qu’il vive...j’ai acheté les médicaments chez le pharmatien car il faut bien qu’il vive... puis j’ai jeté tous le médicaments à la poubelle car il faut bien que JE vive...

  • Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

    Le 15 mars 2012, par Karine

    Il est vraiment temps que ce métier soit enfin reconnu et que tous les produits soient utilisables par les herboristes. Surtout quand on voit la piètre qualité des produits vendus en pharmacie...

  • Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

    Le 30 janvier 2012, par franne

    je tiens actuellement un magasin bio et j’envisage d’ouvrir un rayon tisane " avec les 148 plantes autorisées et huiles essentielles. Cela fait 2 ans que j’étudie grace aux livres, je n’ai pas voulu payer une formation dite "d’herboriste" étant donné que le métier n’est plus reconnu en France. pensez-vous que j’ai le droit d’ouvrir ce rayon

    • Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

      1er mars 2015, par anne-lyse

      Bonjour,

      Bonjour pouvez-vous m’indiquer par quel vous avez débuté votre auto-formation ? Avez-vous suivi des stages ?
      Merci de votre appui et bonne continuation à vous

  • Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

    Le 26 octobre 2011, par bonjour

    Bonjour,
    je voudrais savoir ou pouvons-nous trouver cette fameuse liste de plantes autorisées ?
    vous remercie d’avance et bonne continuation !
    cdt

  • Aspect Juridique et Statut de l’Herboriste

    Le 21 octobre 2011, par ViveLesPlantes

    et herboriste virtuel c’est possible (légal) ?

    je m’explique :

    1 / une formation d’herboriste à l’étranger

    2/ la création d’une société à l’étranger (UK par exemple)

    3/ un site internet pour vendre les plantes et les préparations avec posologie et conseils (voir un tchat pour conseil direct)

    Etant donné que dans ce cas on ne possède pas de local ou pignon sur rue en france rien ne devrait nous empecher de pouvoir exercer de cette façon.

    non ?

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 >


SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

On a Besoin de Renfort! Wwoofing en Aveyrin (Ecolieux existants dans le 12)

Projet : Nous, c’est Jessy (34ans), Charlotte (33ans), Justin (3 ans), 1 chat, 4 poules, une maison en paille auto-construite, 6000m² de terrain à 860m d’altitude à 30 min de Millau (Aveyron) (...)

Service Socio-Culturel d'Accompagnement vers l'Entreprise (Accompagnement dans le 50)

Projet : Le nouveau service d'accompagnement vers l'entreprise recense vos expériences via son blog fixe. travail "associatif de fait non déclaré" depuis 2002, authentifié par assemblée le 31 mars (...)

Cherche Terrain et Logement contre Loyer et (ou) Services. (Recherche location dans le 23)

Projet : BONJOUR,,,,,, ,,,,,,Couple propose des services ( massages,soins,aide au ménage,aux courses,à l'entretien d'espaces verts,etc,,, ) et ( ou ) des légumes du potager,en échange d'une maison ( (...)

F Ch F Sud de France ou Autre Pays Chaud (Rencontres amoureuses dans le 34)

Projet : intello et manuelle de presque 60a pour vivre en osmose dans et avec la nature. Recher idem, atypique, pas froid aux yx, pas peur de dormir dehors, dynamique, (...)

Un Hermitage (Ecolieux existants dans le 47)

Offre : Pour après st Jacques , coupure , ressourcement spirituel ... Propose un hermitage , petite ou longue durée . Région lot et Garonne 47 .

Cherche Apprentissage du Reiki (Arts de Vie dans le 12)

Projet : Je souhaiterai me former aux soins énergétiques du reiki avec une personne expérimentée sur la base d'un échange de services ou de savoirs-faire.
Offre : En échange, je peux vous accueillir dans (...)

La Maison des Nuages (Elargissement dans le 15)

Projet : habitat 140 m², jardin naturel 600 m² production familiale plantes sauvages comestibles, fruitiers, permaculture et apiculture + accueil randonneurs équestres en gîte Entraide, sobriété, (...)

Camping Participatif du 28 Juillet au 25 Aout au Maquis (Vacances dans le 34)

Projet : La Commune du Maquis a décidé de rouvrir cette année le camping participatif pour que les campeurs participent à la vie tant au niveau animations, qu'aux tâches inhérentes fonctionnement du (...)

Vous Souhaitez Vivre dans un Éco-Lieu en Moyenne Montagne ? (Elargissement dans le 07)

Projet : Eco-hameau sur 1ha - 8 parcelles privatives + espaces communs (maison commune, verger, potagers, etc).
Offre : Porte-ouverte de le dimanche 03 juin.
Demande : Rejoignez-nous et construisez (...)
twitter

SUR LE WEB