Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Réseau
Écolieux, habitats groupés, habitats participatifs, oasis...
Motivations des projets d'installation en écolieu ou habitat groupé

le 6 juin 2016

Motivations des projets d’installation en écolieu ou habitat groupé

Les petites annonces du réseau Eco

Depuis quelques mois, nous vous proposons une nouvelle catégorie d’annonces sur ecovillageglobal.fr : « À l’abordage ! ». Nous allons voir à qui s’adresse cette nouvelle rubrique et comment l’utiliser au sein réseau éco... mais commençons d’abord par un petit tour de quelques projets d’installation en écolieu, déposés pour la revue Passerelle Eco n°61 (publication le 21 juin).

Pour certains, c’est la compétence professionnelle qui agit comme moteur du projet d’installation ou à l’intégration d’un écolieu. La démarche et le projet d’activité restent personnels, mais le porteur de projet souhaite, par conviction et aussi peut-être par confort et accointance, qu’elle se mette en œuvre au sein d’un lieu partagé.

Exemple :

>Bonjour ! Sérigraphe basé en Île de France, fortement inspiré par la nature, je cherche à acquérir un terrain constructible (si possible dans le sud Aveyron, sud Ardèche ou sud Lot), sur lequel je compte "ressourcer mon inspiration", en pratiquant à petite échelle, dans la joie et la bonne humeur, éco construction, permaculture et simplicité volontaire.

J’aimerais, pour poser cet écoatelier, acheter un petit terrain constructible, pas forcément viabilisé, d’environ 300m². Une parcelle dans un éco hameau/village, hors lotissement, serait fabuleux.

Je compte mener à bien la construction de cet éco-atelier de 50m² grâce à mon expérience en rénovation d’appartements et en m’inspirant de nombreux exemples réussis, en matière d’éco-construction, maison bulle, super adobe, maison terre paille.

Je suis plutôt calme et ouvert, n’hésitez pas à me proposer des ruines à retaper. En espérant avoir retenu votre attention, je vous souhaite une bonne journée.

Au contraire, d’autres partent à l’abordage au terme d’une tranche de vie familiale et professionnelle révolue. Ce n’est pas l’activité qui devient moteur d’une installation collective, mais au contraire la recherche de simplicité, la volonté de vivre en accord avec une certaine vision de la vie.

Projet : Vivre dans la nature avec notre chien, nos compétences et notre bienveillance, en habitat groupé ou pas, dans le respect des valeurs de l’équilibre naturel. Nous voulons vivre dans la simplicité, l’autonomie et dans le vert.

Nous savons vivre en semi -autonomie (jardin, conserves, confitures, bois, transformation charcuterie, champignons, pain, etc).

Pas de problèmes, seulement des solutions dans la vie. Bonne humeur et humour, écoute et partage, expérience en accueil touristique et humain.

Demande :À nouveau autonomes (les enfants volent de leurs propres ailes aujourd’hui), nous sommes à l’écoute d’un nouveau projet de vie et nous vendons notre gîte sur le Chemin de St Jacques.

On voit comment l’apprentissage de savoir-faire autonomisants dans une vie familiale et professionnelle passée peut pousser à tendre vers un mode de vie plus alternatif et collectif, dans lequel on pourra mettre en pratique et apporter ces compétences acquises de par le passé. C’est l’affirmation de valeurs et de certitudes quant à la vie souhaitée qui pousse alors vers un abordage du collectif.

>Dame seule, 58 ans, voudrait vivre en harmonie avec la nature et ses voisins. Cherche à intégrer un groupe existant, non dogmatique, ou à s’associer avec des personnes en vue de créer un lieu de vie agréable, en accord avec ses convictions écologiques, ayant pour but une relative autonomie alimentaire (permaculture) et énergétique.

Volonté de sortir du système autant que faire se peut.

Situation géographique souhaitée : sud est de la France.

Offre : Ses bras, sa vaillance, son enthousiasme. Je dispose de 60 000 euros pour achat et travaux compris. J’ai tourné le dos au travail salarié et me propose de créer des spectacles de marionnettes à fils.

Je suis actuellement en charge d’une propriété dans les bois : je répare, je tronçonne, je débroussaille, je taille, je sème et je plante. Autrement dit, je connais la musique. Merci pour vos réponses.

On note aussi que ceux qui partent à l’abordage sont prêts à investir dans le lieu collectif envisagé : de manière financière mais aussi humaine, sur le plan des compétences et des envies. Une personne qui part à l’abordage tient à intégrer un groupe car elle croit au fonctionnement collectif, mais elle n’envisage pas de se fondre dans un projet qui ne lui appartiendrait pas. Elle a ses compétences, ses désirs, ses aspirations qui seront une grande force à saisir pour le lieu d’accueil, et mènera aussi nécessairement à la recomposition partielle du projet collectif autour de ce nouvel arrivant.

Bonjour, co-fondatrice du Mouvement Colibris, collaboratrice de Pierre Rabhi depuis plus de 10 ans, journaliste-écrivain sur les thématiques de l’écologie, des sagesses anciennes, de la Nouvelle Terre, je porte le projet de créer un lieu de vie et d’accueil à dimension réduite, dédié au ressourcement, bien-être, développement personnel, reconnexion à Soi, aux autres et à la nature.

Proposition d’hébergement et organisation de stages et ateliers "entre Terre et Ciel" (artisanat, chamanisme, Qi kong, danses et chants sacrées, soins, etc.)

Offre : Mon sérieux, mon réseau, mon dynamisme et mon énergie pour faire vivre ou revivre votre lieu. Mes moyens financiers et des garanties en sus.

J’étudie toute proposition : location, gérance, etc.

Demande : Un lieu emprunt de beauté, dans la moitié Sud de la France, avec un ou plusieurs bâtis existants, terrain et/ou accès à la nature sauvage.

On constate également que de nombreuses familles partent à l’abordage, de manière parfois moins légère, parce que la vie les a poussé à faire des choix alternatifs pas toujours faciles à assumer hors d’un fonctionnement collectif. S’installer collectivement, c’est également répondre à la difficulté de la vie, offrir la possibilité de vivre en cohérence, de poser ses valises. Le lieu collectif comme amarre, comme ressource...

Bonjour, nous sommes une famille sympathique qui cherchons un petit coin de paradis avec nos enfants (9 ans, 5 ans et 9 mois), peut-être aussi avec quelques poules/canard (sans enclos) et des ruches pour les abeilles si c’est possible.

Nous sommes actuellement une famille à la dérive, un peu perdue, sans pied à terre, voguant depuis bientôt 4 ans de logements temporaires en lieux/projets temporaires car les projets tombent à l’eau, par manque d’énergie, de budget, d’entente de part et d’autres... Nous avons aussi un parcours un peu chaotique au niveau scolaire avec notre aîné, qui d’abord n’a pas bien vécu l’école publique, puis passage par IEF (Instruit en Famille) d’urgence, puis écoles privées diverses, jusqu’à en arriver aujourd’hui à un choix d’école à domicile (IEF) choisi et assumé avec plaisir, dans une démarche d’unschooling (Sudbury, Stern, Pardo, Krishnamurti) .

Aujourd’hui, nous nous trouvons en Suisse, où cette démarche est clairement malvenue, et nous souhaitons trouver une région où il y a une autre énergie, accueillante avec l’IEF, avec d’autres familles actives dans ces choix, où même l’idée ou le projet de voir naître une maison collective d’apprentissage (école ouverte/libre), serait aussi bienvenue, pourquoi pas !

Cela fait longtemps que l’on cherche, on visite, on sème, on coloc’, mais toujours rien de concret, avec 3 enfants notre énergie s’effrite. Alors on lance cette bouteille à la mer... qui sait ?

Nous cherchons donc : dans toutes les régions chaleureuses et où il fait bon vivre sans trop de grand froid/vent, même reculées.

Un lieu magique, une fermette ou une maisonnette déjà rénovée ou partiellement, écologiquement, avec source d’eau, charme de l’ancien et du bois bienvenus. A partir de 90m² habitables + terrain (plusieurs hectares seraient bienvenus pour voir naître divers projets), un peu isolé en nature ou en lisière de forêt mais à proximité d’un hameau/village accueillant serait un plus.

Nos projets et idées qui nous animent : vivre l’instant présent, l’éducation en liberté, bienveillance, permaculture, herboristerie, cabanes légères, yourte et kerterre, chamanisme, cercles de tambours, intergénérationnel, se nourrir de positif et de lumière, parentage naturel, tendre à la nourriture vivante et crue (sans sucre/sans céréales, tendance au véganisme par périodes plus ou moins longues), simplicité, nature, amour, paix et sérénité.

Rejoignons aussi volontiers un projet existant, mais ces dernières années, nous avons offert notre présence et nos soins aux lieux visités et habités, notre énergie bienveillante ET nos imperfections. Mais nous avons dû parfois quitter des lieux dans lesquels on nous avait proposé de rester pour du long terme et dans lesquels nous nous sommes investis et projetés avec nos enfants (planté des arbres à leur anniversaire, etc.), parce que nous n’étions pas légitimes sur le papier, et que les projets de vie du/des propriétaires ont changé.

C’est pourquoi aujourd’hui nous cherchons uniquement un lieu pour lequel nous pouvons devenir propriétaire, malgré notre profond désarroi vis-à-vis de la notion de propriété et des frontières...

Offrons : de prendre soin d’un lieu, continuer un projet existant qui correspondrait à notre philosophie de vie, créer des liens, du contact, des activités, amener de la vie dans un village où il y aurait peu d’enfants, partager des moments et du travail pour vivre en autonomie, une aide à créer un lieu de rencontre pour des enfants IEF. Nous avons des compétences en rénovation écologique, en permaculture, pédagogies, formations d’adultes, informatique, cuisine...

La rubrique "À l’abordage"

Dans cette rubrique, l’envie d’une dimension collective est prioritaire. Partir à l’abordage, c’est être prêt au grand saut, vers le collectif en l’occurence, avec plus ou moins d’urgence, mais tout de même sur des délais assez courts.

Ces abordages participent d’un double mouvement, d’une double richesse. Si les personnes en demande cherchent à répondre à des besoins, à résoudre des difficultés de la vie, elles sont aussi amenées à être un moteur puissant pour les projets ou les lieux qui les accueilleront.

C’est là la vocation des annonces de l’écovillage global : un partage à double sens, un enrichissement mutuel, la mise en relation de besoins qui s’équilibrent et se répondent pour ensemble aller un peu plus loin.

Photo "à l’abordage" diffusée par Jean François sous licence CC BY ND 2.0


9 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Un Hermitage (Ecolieux existants dans le 47)

Offre : Pour après st Jacques , coupure , ressourcement spirituel ... Propose un hermitage , petite ou longue durée . Région lot et Garonne 47 .

Cherche Apprentissage du Reiki (Arts de Vie dans le 12)

Projet : Je souhaiterai me former aux soins énergétiques du reiki avec une personne expérimentée sur la base d'un échange de services ou de savoirs-faire.
Offre : En échange, je peux vous accueillir dans (...)

La Maison des Nuages (Elargissement dans le 15)

Projet : habitat 140 m², jardin naturel 600 m² production familiale plantes sauvages comestibles, fruitiers, permaculture et apiculture + accueil randonneurs équestres en gîte Entraide, sobriété, (...)

Camping Participatif du 28 Juillet au 25 Aout au Maquis (Vacances dans le 34)

Projet : La Commune du Maquis a décidé de rouvrir cette année le camping participatif pour que les campeurs participent à la vie tant au niveau animations, qu'aux tâches inhérentes fonctionnement du (...)

Vous Souhaitez Vivre dans un Éco-Lieu en Moyenne Montagne ? (Elargissement dans le 07)

Projet : Eco-hameau sur 1ha - 8 parcelles privatives + espaces communs (maison commune, verger, potagers, etc).
Offre : Porte-ouverte de le dimanche 03 juin.
Demande : Rejoignez-nous et construisez (...)

Recherche Chambre Petit Prix contre Services (Ecovolontariat dans le 74)

Projet : Se rapprocher de la Suisse
Offre : loyer + garde personne agée, enfants, jardinage, divers travaux...
Demande : chambre de bonne,caravane, habitat léger... vers Genève ou Lausanne,un endroit (...)

Chantier / École d'une Cabane en Normandie (Construction dans le 61)

Projet : Chantier/Formation en Normandie Petite Maison Ronde de 20m2 en Bois terre paille
Offre : 4 semaines entre mi juillet et mi-septembre charpente auto-portée (réciproque) toiture végétale muret (...)

Chantier / École d'une Cabane en Normandie (Construction dans le 61)

Projet : Chantier/Formation en Normandie Petite Maison Ronde de 20m2 en Bois terre paille
Offre : 4 semaines entre mi juillet et mi-septembre charpente auto-portée (réciproque) toiture végétale muret (...)

PDC-12 Jours (Permaculture dans le 49)

Projet : Le PDC « Permaculture Design Course » appelé en France CDP est une formation générale au design en permaculture qui dure au minimum 72h (soit 12 jours de formation avec 6h de cours par jour (...)
twitter

SUR LE WEB