Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Petit éolien
Colloque éolien et développement local

le 1er décembre 2003

Contact

Colloque éolien et développement local

De retour du colloque qui s’est tenu à la cité des sciences à Paris ce vendredi 28 Novembre 03, quelques premières impressions :

- Comme toujours, de remarquables présentations réalisées par nos voisins allemands, danois et anglais qui nous ont démontré la possibilité de faire participer les populations locales aux projets de grand éolien, et ceci dans l’intérêt de tous : meilleure acceptation locale du projet, moins d’obstacles à l’obtention des autorisations liées au permis de construire, et une volonté des locaux d’accroître le projet en cas de succés.

- Quelques maires nous ont également agréablement surpris par leurs démarches de négociation et de prise en main des projets éoliens dans leurs communes ou leur collectivité de communes. On les voit aujourd’hui financer leurs études de vent pour être propriétaires des données et imposer leurs choix aux installateurs d’éoliennes. Vraiment encourageant...

- Le ministère de l’écologie nous a confirmé la vacuité sans fond de ses opinions sur le sujet. Et sur le thème des énergies renouvelables en général.

- Des banquiers (la Nef, et leur équivalent belge) nous ont longuement expliqué l’intérêt "éthique" de les impliquer dans les projets de grand éolien. Comme toujours, aucune prise de risque de leur part pour promouvoir les ENR... On a surtout l’impression de les voir se donner la façade adéquate pour profiter d’un marché prometteur. L’appel à l’épargne publique étant interdit en France, ils ont encore de beaux jours devant eux. [NDLR : ces commentaires n’engagent que l’auteur ! Pour des projets difficiles, la NEF demande que l’emprunteur s’entoure d’un réseau de personnes solidaires qui lui apporteront aide et soutien en cas de besoin. Ainsi, elle peut accorder des prêts dans des conditions que les autres banques n’accepteraient pas. Il faut toutefois que le projet aie un clair caractère écologique et/ou social. Quant à l’appel public à l’épargne, il requiert effectivement des conditions très lourdes à mettre en oeuvre],

- Impression également assez désagréable d’hypocrisie générale lorsqu’il a fallu estimer les taux de rentabilité (annoncés de 4 à 25% !) des centrales éoliennes. Confusions, contradictions, nous ont finalement fait comprendre que moins on en disait sur le sujet, mieux cela valait. Ces attitudes n’apportent certainement pas la confiance nécessaire à une meilleure acceptation des projets éoliens.

- Et puis ce discours des promoteurs éoliens ! Qui vous expliquent au final qu’il est impossible de partager le magot avec la population locale si vous les mettez en compétition les uns entre les autres. Et qui découragent toute initiative des élus locaux pour s’approprier le projet sous prétexte d’incompétence...On a la très nette impression que le marché français étant ce qu’il est, c’est à dire inexistant, la guerre entre promoteurs est devenue sans merci et les pratiques et les discours deviennent très douteux. Ce qui ne contribue certainement pas à une meilleure image du secteur.

En conclusion, le projet de loi d’orientation énergétique est déjà rédigé et sera voté dans un mois environ. Il faudrait un réel sursaut de conscience de la part de nos institutionnels, syndicats et industriels pour le faire modifier. L’absence de réaction des verts ou des autres partis est aujourd’hui le reflet de leur impuissance. Mes amis, les ENR en France sont bien mal parties. Le débat national fut un leurre malgré la pertinence du rapport Besson.

Bref, un colloque fort intéresant au demeurant, qui vous laisse une envie fébrile d’aller travailler au Danemark ou en Angleterre.

Comme vous vous en doutez, à part l’intervenant danois, personne n’a parlé de petit éolien. Sauf un agriculteur de l’Aude ( NDLR : Nous amerions entrer en contact avec cet agriculteur. SVP Contactez nous ) qui a parlé de ses convictions concernant la priorité environnementale face aux considérations strictement financières. Il semble qu’il soit, avec quelques amis, en train de mettre en place une éolienne au niveau du hameau...un véritable bol d’air pur dans cette atmosphère chargée.

Bien cordialement, OK

A consulter également :

- Recueil d’expériences européennes dans l’investissement local

- Actes du colloque européen sur l’investissement local dans les énergies renouvelables organisé le 14 mars 2003 dans le cadre du programme PREDAC (en français)

- Plaquette d’information sur l’investissement local (en anglais)


1 vote
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

6 messages

  • > Colloque éolien et développement local

    Le 6 novembre 2006, par Tobak Audrey et Benoit Laetitia

    nous sommes étudiantes en btsa aquacole et nous venons de lire cet article, celui-ci nous a interressé car d’une vous y parlez d’energie renouvellable (en particulier des éoliennes) et de l’autre, vous nous apprennez que ces energies ne sont pas encore implantés en france.
    je vous ecrit afin de vous faire part de notre projet qui consiste a implanter une éolienne sur une pisciculture afin de lutter pour la préservation de notre environement et de réduire les consommations en electricité.
    si vous etes interréssé par ce projet ou si vous avez quelques conseilles a nous apporter nous restons a votre disposition

    • > Colloque éolien et développement local

      8 mai 2007, par zesh

      Bonjour,

      Nous Sommes egalement etudiant en école d’ingénieur (IPSA) et nous cherchons a créer une pisciculture la plus autonome possible. Nous aurions aimé savoir si votre projet a abouti et quelques informations diverses sur les éoliennes.

      Merci beaucoup pour votre aide précieuse !
      Répondez nous à cette adresse : remipardon@hotmail.fr

      Cordialement

  • Le port de Marseille se met à l’éolien

    Le 18 février 2005, par JLuc (Passerelle Eco)

    Le port autonome de Marseille (PAM) devrait procéder à
    l’installation d’une centaine d’éoliennes d’ici 2007, dont la moitié
    sur la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

    "Le principe de la construction d’une cinquantaine d’unités d’ici à
    la mi-2007 a été acté vendredi lors d’un conseil d’administration", a
    précisé la direction du PAM.

    Une quarantaine d’éoliennes sont actuellement en construction sur le
    site du Barcarin, en Camargue, à une vingtaine de kilomètres au sud-
    ouest d’Arles.

    A terme, 91 éoliennes seront installées sur le domaine portuaire pour
    une production d’énergie équivalente à la consommation annuelle d’une
    ville de 80.000 habitants.

    Le coût global du projet est estimé à 124 millions d’euros. Il
    devrait permettre la création de 190 emplois directs et induits.

    Voir en ligne : Le vendredi 28 janvier 2005 (Reuters - 19:26) d’après Libération

  • > Colloque éolien et développement local

    Le 21 février 2004, par meredith

    Le problème est bien effet celui que vous posez. L’éolien est un marché juteux pour des opérateurs sans scrupules qui sont prêts à sacrifier et le paysage et les populations locales.
    Dans le Finistère, des porteurs de projets attachés à différents promoteurs battent la campagne pour emporter plus rapidement que le vent des marchés juteux.
    On assiste ici à une véritable germination de sites potentiels. Les populations locales découvrent par hasard qu’ils verront se dresser, parfois à moins de 400 mètres de leurs habitations, des aérogénérateurs géants (la taille d’un aérogénérateur oscille entre 40 et 140 mètres)dont on sait aujourd’hui qu’ils produiront un bruit dangereux pour la santé.
    Il est clair que la méthodologie utilisée par les porteurs de projets éoliens n’inspirent pas la confiance. Outre le fait que les études d’impact sont réalisées dans le plus grand secret, on peut s’interroger sur la provenance des fonds qui alimentent ces réalisations gigantesques.
    Car nous n’évoquons pas ici l’éolien écogestionnaire destiné à une consommation personnelle mais l’éolien industriel, de grande envergure et dont les profits ne reviendront pas aux citoyens mais de grans groupes aux capitaux parfois opaques.

    • > Colloque éolien et développement local

      9 juillet 2004, par X

      désolée mais je ne peux pas laisser passer ça... étant moi-même paysagiste dplg d’un développeur éolien, il m’est insupportable de devoir subir au quotidien le lot de conneries de tous ces détracteurs qui s’embalent contre l’éolien comme si c’était quelquechose de vraiment détestable. Je ne ferai que reprendre vos termes pour vous montrer à quel point votre langage est déplacé et fait preuve d’une paranoïa collective qui ne demanderait qu’à être soignée par un peu d’intelligence et d’esprit critique sur la situation : vous employez les mots "juteux", "sans scrupule", "sacrifier", "battent la campagne", "juteux"(encore !), "par hasard", "géant", "bruit dangereux pour la santé", "confiance", "secret", "fonds", "gigantesques", "industriel", "grande envergure", "profits", "grands groupes", "capitaux", "opaques".
      Avec ça vous devez faire de mauvais rêves ! il serait bien trop long de vous expliquer point par point que vous faites fausse route, sachez pourtant qu’il n’y a pas de démon caché derrière l’éolien à part peut-être sous votre lit ou derrière votre ordinateur.
      Sur ce, continuez à faire de beaux rêves, les miens iront vers un pays où les gens cesseraient de combattre avec hargne les espoirs d’un monde meilleur en se cramponnant à leurs peurs du changement...
      bon vent tout de même

      • > Colloque éolien et développement local

        23 septembre 2004, par Olivier KRUG

        Ma déception suite à ce colloque ne reflète que mon amertume à voir la manière dont l’éolien est mis en oeuvre dans notre pays. Je suis pour ma part convaincu que c’est l’une des meilleures énergies disponibles et cela pour tout un tas de raisons et je serais ravi que le grand éolien puisse réellement devenir l’une des ressources importantes de notre réseau électrique. J’aime les grandes éoliennes mais la question n’est pas là. Nous n’avons plus le choix, il nous faut d’autres sources d’énergie électrique. La consommation électrique des ménages en France à augmenté de 6% entre 2002 et 2003 et n’est pas partie pour ralentir avec les nombreux climatiseurs posés cet été, "canicule" oblige. Comment allons nous répondre à cette demande croissante ? Quelles solutions avons nous ?

        Nous sommes divisés sur des aspects subjectifs : bruit, esthétique, oiseaux... or c’est d’objectivité que nous avons besoin.

        J’ai quatre enfants. Je ne souhaite pas les laisser gérer nos déchets sous prétexte qu’ils trouveraient la solution que nous n’avons pas trouvée pour le faire. alors j’essaye à mon niveau, de contribuer d’une manière différente.

        Voyez le forum (lien ci-dessous) et vous constaterez que je ne suis pas le seul.

        Voir en ligne : Forum petit éolien


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Lieu de Partage en Corse (CoLocation dans le 2A)

Projet : J'offre mon univers de simplicité et nature en Corse avec une personne souhaitant s'investir dans un projet "vert" en coopération, et à définir ensemble selon envie et compétences. Ma (...)

Loue Atelier Fermé (Artisanat dans le 4)

Projet : Atelier en ossature bois , semi aménagé :13 m de long par 10 de large + coin sanitaire. Possibilité d’extension. A 20 mn de Manosque au cœur d’un massif forestier. 380V / eau de ville / fosse (...)

Cherche Agriculteur de Montagne (Elargissement dans le 06)

Projet : Faire vivre une ferme et passer le flambeau d’une activité pérenne déjà en place. ♦  Installer des personnes motivées et les introduire dans le réseau local de maintien d’une petite agriculture (...)

Envie de Création d'un Lieu Agricole et Spirituel Partagé (Elargissement dans le 43)

Projet : Partager des temps de repas, de célébration, de jeu, de travail,
Offre : Une ferme d'une 15 aine d'hectare avec une production de savons au lait d'ânesse existante, pouvant accueillir (...)

Activité Agricole Collective et Militante (Dimension Agricole)

Projet : Je m’appelle Christophe, j’ai 25 ans avec diverses expériences agricoles et collectives, je cherche à rejoindre ou créer un groupe dans lequel je me sentirai en Confiance. Mes préférences sont (...)

Rejoindre Écolieu Végétalien et Joyeux >Offre: Myself, mes . . . (À l’abordage)

Projet : Rejoindre écolieu végétalien et joyeux
Offre : Myself, mes compétences, ma bonne humeur, un petit capital.
Demande : J'aimerais rejoindre un écolieu végétalien et joyeux dans un endroit joli et (...)

Intègrer / Constituer Écolieux! (À l’abordage dans le 66)

Projet : J'aimerai beaucoup d'ici quelques mois (pour l'instant je suis coincée à Maury, au nord des POs) intègrer ou constituer un écolieu (hameau, village, colloque!) / plutôt dans le même esprit: (...)

Location d'une Chambre dans un Éco-Lieu (Elargissement dans le 22)

Offre : Bonjour ! Une chambre est disponible dans la maison principale de l’éco-lieu où nous habitons. Nous sommes situés dans un très bel endroit de plusieurs hectares dans la campagne trégoroise, à (...)

Possible Emploi CUI / CAE (Ecolieux existants dans le 40)

Offre  : poste en emploi aidé CUI CAE de secrétaire polyvalente dans écolieu avec AB. Administration, préparation des paniers de légumes, stands. Possibilité d’hébergement sur le (...)