Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Contr-Information, Ré-information
Non, la voiture électrique n'est pas écologique

le 16 avril 2014

Non, la voiture électrique n’est pas écologique

La pollution est seulement délocalisée

Bonne nouvelle : Le Jury de déontologie publicitaire a donné raison mercredi 2 avril 2014 à L’Observatoire du Nucléaire en reconnaissant que la voiture électrique - en l’occurrence les BlueCUB - ne pouvait être présentée comme "écologique". Pour autant, l’affirmation du Jury de déontologie publicitaire selon lequel la voiture électrique serait "moins polluante" que la voiture thermique est erronée : les deux sont également nocives pour l’environnement et la santé publique. C’est d’ailleurs ce qui ressort d’une étude approfondie de l’ADEME.

L’électricité n’est pas une énergie écologique

Le jury de déontologie publicitaire qui a pour mission de statuer sur les plaintes du public à l’encontre des publicités diffusées vient de donner raison à l’association girondine l’Observatoire du nucléaire.

Son président Stéphane Lhomme avait saisi l’instance le 20 janvier dernier afin qu’elle se prononce sur la conformité aux règles déontologiques en vigueur des publicités de BlueCub. Appartenant au groupe Bolloré, ce service de voitures électriques en libre service fonctionne dans l’agglomération bordelaise depuis début janvier.

Sur son site, BlueCub avance que sa voiture électrique proposée à la location est "écologique".

JPEG - 29.7 ko

"On nous présente ces voitures comme propres et vertes. Le groupe Bolloré y va avec des gros sabots, avance Stéphane Lhomme. Un véhicule électrique n’est jamais écologique, d’abord parce qu’il nécessite des matières premières et de l’énergie dont l’extraction et la production ont des impacts sur l’environnement. Ensuite il utilise de l’électricité dont la production est majoritairement d’origine nucléaire, donc polluante !"

Ses arguments ont été retenus le jury de déontologie publicitaire qui estime que la société BlueCub n’a pas respecté un point de recommandation de l’ARPP (autorité de régulation professionnelle de la publicité). Ce point 6/3 stipule que "dans le cas où il serait impossible de justifier des formulations globales (ex : écologique, vert, éthique, responsable, préserver, équitable, durable,…), la publicité doit les relativiser en utilisant des formulations telles que « contribue à".

BlueCub est invité à retirer de son site Internet la diffusion de la publicité. S’ils ne le font pas, nous attaquerons au tribunal", avance Stéphane Lhomme qui a mené ce même type d’actions pour les publicités BlueCar à Paris et Lyon et avait déjà obtenu gain de cause. Le président de l’Observatoire du nucléaire précise qu’il ne fait pas la promotion de la voiture thermique, polluante elle-aussi. Le service communication de BlueCub a indiqué qu’il allait se conformer à cette décision en attendant une certification "énergie renouvelable" d’EDF.

Déplacer une pollution ne l’élimine pas

L’étude de l’ADEME prouve que la voiture électrique consomme plus d’énergie jusqu’à 40 000 km, les performances étant comparables seulement à partir de 100 000 km. L’ADEME note aussi que "à cause notamment des matériaux nécessaires à la fabrication de la batterie, le véhicule électrique possède un bilan [écologique] supérieur au véhicule thermique concernant les émissions de particules."

Finalement, la voiture électrique sert surtout, cyniquement, à délocaliser la pollution. Par exemple :

JPEG - 9.4 ko

En France, l’électricité est à 75% d’origine nucléaire, ce qui entraîne :

  • des contaminations dramatiques autour des mines d’uranium, en particulier au Niger, bien loin des villes françaises où circulent les voitures électriques
  • des rejets radioactifs et chimiques dans l’air et dans l’eau autour des centrales, situées pour la plupart en zones rurales
  • la production de déchets nucléaires entassés dans des sites de stockage situées en zones déshéritées très loin des centres urbains.

La voiture électrique sert cyniquement à délocaliser la pollution au détriment de régions et de populations éloignées.

Par ailleurs, les batteries des voitures électriques, en particulier celles de M. Bolloré utilisent du lithium dont l’extraction est cause de graves pollutions de l’environnement en particulier en Bolivie où est anéantie la vie paisible de populations indiennes installées depuis des siècles.

On peut donc conclure que la voiture électrique est tout aussi nocive pour l’environnement que la voiture thermique, et qu’elle permet en outre à des populations urbaines privilégiées de se déplacer en prétendant abusivement "ne pas polluer" et en reportant les conséquences sur des populations éloignées. C’est le comble du cynisme.

Rappels importants :

  1. L’Observatoire du nucléaire ne fait en aucun cas la promotion de la voiture thermique (essence ou diesel) qui est elle-même une calamité environnementale. Il s’agit par contre de contester le fait que la voiture électrique soit "propre", "écologique", ou "moins polluante que la voiture thermique".
  2. L’Observatoire du nucléaire n’entend pas "interdire" de se déplacer en automobile (ce qui doit cependant être le cas seulement lorsqu’on ne peut pas faire autrement), il conteste le fait de prétendre que ce genre de déplacement est "écologique" alors qu’il est en réalité très polluant.
JPEG - 108.7 ko
Enfants dans une mine de cobalt au Congo
Le cobalt est utilisé dans les batteries au lithium ion. L’extraction se fait souvent dans des conditions désastreuses tant au niveau humain qu’au niveau écologique.

Et pour finir...

Témoignage d’un utilisateur de véhicule électrique

«  Que direz-vous de ce qui m’arrive avec ma Peugeot Ion ?
- Achat en août 2012 pour 10’900€ aide incluse
- fin 2016, à 85’000 km, l’autonomie à baissé de 30 à 40% [à cause de l’usure des batteries]
- je demande un remplacement [des batteries électriques] à Peugeot
- ils sont gentils et acceptent de prendre 30% du montant à leur charge, mais…
- le devis estimatif est supérieur à 19’000€, il reste donc plus de 13’000€ à ma charge
- l’achat de la même voiture neuve reviendrait à 17’000€...

Depuis le début, tout le monde s’inquiétait de ce que deviendrait la batterie lorsqu’elle serait usée, j’ai eu la réponse : on jette la voiture avec et on en prend une neuve, c’est moins cher.  »

http://www.01net.com/actualites/cla... —>

94 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

99 messages

1 2 3 4 >

  • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

    Le 5 novembre, par BDE

    Bonjour, Je suis étonné de vous entendre parler d’une perte de 30 à 40% de capacité. En effet j’en ai une aussi dans les mêmes conditions avec un kilométrage similaire mais j’ai perdu plutôt 10 à 15% ce qui conserve toute sa fonctionnalité d’originale. Comment Peugeot justifient ils cette perte ? Avez vous consulté les forums de VE, ils sont souvent de bons conseils ?
    http://www.vehiculeselectriques.fr/...
    reprend le problème qui vous est arrivé.
    Il est vrai que c’est pas très fairplay de la part de Peugeot mais il ne faut pas jeter l’obole sur l’électrique pour autant. Le prix actuel des batteries est de l’ordre de 200€/kWh alors que Peugeot le fait payer 1100€. C’est pas très malin pour l’image de l’électrique et ce qui encore plus étonnant qu’il vous propose de vous en vendre une autre. Un comble...

  • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

    Le 1er octobre, par BDE

    On peut prouver tout et son contraire ; rien n’est tout blanc ou tout noir, surtout dans cette économie mondialisée.
    Un exemple : le chocolat. Les cacaoyers ont dévasté la cote d’Ivoire qui a perdue plus de 90% de sa forêt pour en cultiver avec tous les inconvénient écologiques d’une monoculture. Parallèlement, sur les terres déforestées, érodées et vouées à la stérilité du chili des cacaoyers sont replantés pour éviter le désastre et permettre à des population locale de travailler. Faut-il arrêter pour autant de manger du chocolat, ou faut il, en tant que consommateur, être sélectif dans ses choix en faisant ainsi pression sur les véritables responsables de ces désastres ? ce n’est pas le cacao qu’il faut blâmer, c’est ceux qui exploitent les ressources naturelles, nourrissent la corruption pour maximiser leurs profits.
    Itou pour la voiture électrique. L’ADEME a fait une étude très poussée sur les voitures électriques, hybrides et hybrides rechargeables incluant toutes les pollutions (bruit, air, ressources naturelles...) mais aussi en prenant en compte les types de trajets et d’utilisation. La réponse n’est pas l’électrique est mauvais l’essence est bon. C’est beaucoup plus compliqué et dépend de chaque utilisation. Là encore c’est pas simple et je suis d’accord sur une chose, l’électrique n’est pas LA SOLUTION et pollue aussi. On aimerait tous que se soit binaire : le bon, le mauvais, l’oppresseur, la victime... mais il n’en est pas ainsi. Néanmoins, en achetant de l’électricité à ENERCOOP ou en produisant sont électricité renouvelable pour recharger son véhicule, on arrive à un bilan 25 à 35% meilleure qu’avec un véhicule à énergie fossile. Une chose est sure, la solution idéale n’apparaîtra pas demain et les gens n’abandonneront pas leur sacrosainte liberté de déplacement du jour au lendemain, alors effectivement sauf de justifier un immobilisme confortable dans ses habitudes de consommateur fossile, je préfère le véhicule électrique, et le vélo quand c’est possible, mais plus encore éviter les trajets pas vraiment nécessaire. L’énergie la moins chère (pour tous) est celle que l’on ne consomme pas.
    La grosse difficulté dans tous cela, c’est de se détacher du regard de l’autre et d’agir non pas en fonction du qu’en dira t’on ou qu’en pensera t’on, mais, une fois informé (et c’est pas toujours facile),dans la conviction que ce que l’on fait est mieux que ce que l’on faisait par le passé. Pas forcément pour son portefeuille, pas même pour soi, mais pour l’environnement et notre descendance.
    Bonne réflexion.

    • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

      15 octobre, par X

      c’est vraiment encourageant de voir des gens qui réfléchissent un peut

      merci a vous

      je suis cependant déçus que vous pensez encore que les voitures électriques serais mieux qu’une petite voiture essence.
      gardez bien a l’esprit que l’énergie de basse de votre voiture électrique est du nucléaire et que vous transportez du lithium non recyclable. ainsi que le fait que ces deux pollutions sont faite ce jour et vont perdurer sur plusieurs siècles et sont nocifs pour touts les organismes de la terre.
      les particules fines et le co2 sont biodégradables a cour thermes et un retour en arrière seras donc beaucoup plus simples quand nos petits enfant aurons enfins trouver une réel source d’énergie propre.

      merci pour eux

      • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

        15 octobre, par BDE

        Cher Monsieur,

        Pour ce qui est de l’électricité, il est parfaitement vrai que le mix électrique français est toujours de 75% nucléaire. Mais vous n’allez pas me faire le coup de la traçabilité des électrons... ce qui est important est ce que l’on injecte dans le réseau. Or je suis sociétaire et client Enercoop, seule coopérative de consommateur/producteur fournissant de l’énergie vraiment renouvelable. Je vous conseille de visiter leur site.
        Pour ce qui est du lithium, ce qui était vrai pour toute technologie naissante, le recyclage et ses circuits industriels ne sont pas encore au point, et pour cause on commence seulement à l’utiliser massivement. 15 ans en arrière, c’était la même chose avec le silicium des panneaux solaire, on est aujourd’hui à 97% de recyclabilité des panneaux et "PV cycle" (organisme auquel cotise tous les producteurs) organise la collecte et le retraitement, en passe de devenir industriel.
        Je vous laisse tirer la conclusion.... je réitère que je ne considère pas la voiture électrique comme la panacée, mais je pense que c’est un passage (malheureusement) nécessaire entre la voiture pétrole et la sobriété du public et les transports en commun.
        A propos, que suggérez vous ? continuer (et donc accélérer) notre pollution et laisser à nos petits enfants le soins de nettoyer notre m... ?
        Meilleurs sentiments

        • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

          18 octobre, par X

          merci de votre réponse.
          je propose des solutions qui sont sont si simples que personne ne peut les comprendre....
          - primes au recrutement kilométrique ( plus le salarier est loin plus la boite paye)
          - arrêt du développement urbain sans limites de densitee
          - arrêt de production des moteurs de plus de 100cv
          - développement des systèmes panthomes sur moteurs thermiques

          enfin, je rappel que la pollution nucléaire n’as pas d’équivalent en termes de durée et de danger, mes enfants vont donc nettoyer votre m... et pas la mienne (je suis autonome) et j’ai 17 gros arbres.

          continuez de réfléchir et faite passer votre reflection sur l’ensemble de la planète au lieu de rester figer sur la pollution urbaine.
          merci

          • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

            5 novembre, par BDE

            Bonsoir,
            Avec un peu de retard, je ne comprends pas votre argumentation.
            Je parle de comportement individuel, d’amélioration que l’on peut déjà appliquer aujourd’hui et vous me parlez de généralité d’action que les autres devraient faire... même si vous êtes autonomes en électricité et que vous avez 17 gros arbres qui restent somme toute symbolique : 10 kg/an x 17 = 170 kg de carbone fixé sur les 7,3 t de conso moyenne d’un européen. Non que je critique votre comportement, je suis moi même producteur d’électricité PV (18 kWc branché et 118 autres prévus en 2018) client Enercoop et détenteur de 12 ha de bois. Je ne rejette cependant pas la responsabilité sur les autres (...votre m...) et essaie de penser, mais surtout d’agir, de façon constructive. La sortie du nucléaire se prévoit et se construit, de même que les changements de société. La mobilité évolue et même si c’est pas la panacée 25 à 35% de gain sont toujours bon à prendre en attente des changements de comportements, surtout si ça résous une part importante de la pollution urbaine (je pourrais considérer, comme ne me concernant pas puisque j’habite la campagne et ne pollue donc pas les villes). Quand à la biodégradabilité du CO2, celle ci se fait principalement par absorption dans les couches supérieures de l’océan en en modifiant le Ph, mais on ne va pas entrer dans ces considérations techniques, car sauf a être climato-sceptique ou Trumpophil, nous savons que la poursuite (et l’accroissement) de l’utilisation des énergies fossiles est catastrophique pour la planète... essayons donc d’aider nos petits enfants autant que faire se peut.
            BDE

            • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

              7 novembre, par X

              en fait le sujet est : la voiture électrique n’est pas écologique.
              certaines personnes,sous grand coup marketing.... semblent penser que ce type de locomotion est meilleur des maintenant. alors que Electricité fournis en ce moment est du nucléaire ou du charbon ou du gaz ( et dérisoirement des énergies "renouvelables" )

              il est donc nécessaire de rappeler régulièrement que les technologies ne sont pas au point pour circuler sans impacts fort sur l’environnement

              il faut aussi rappeler que les désastres nucléaires sont déjà annoncer et que le pénurie Electricité aussi.

              comme je l’est noter plus haut, les solutions existent mais ne peuvent pas êtres individuelles.

              n’hésitez pas a répondre car je souhaite comprendre comment ont peut encore vous faire croire que les voitures électriques ne sont pas une totale hérésie

              • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                7 novembre, par BDE

                Mais bien sur, je suis d’accord. qu’est-ce que ça veut dire écologique ? Rien n’est 100% écologique... et surtout pas une voiture essence/diesel
                Je pense inutile et stérile de continuer cette discussion, soit je m’exprime de façon inintelligible, soit vous faite exprès de ne pas comprendre mes propos. Les litanies dogmatiques, même de la part d’un militant écologiste, ne m’intéresse pas. Je laisse les lecteurs (s’il y en a) juge.
                Autre chose, essayez de vous relire avant de publier, vous seriez plus agréable à lire.
                Bonne soirée.

                • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                  8 novembre, par X

                  Mais bien sur, je suis d’accord. qu’est-ce que ça veut dire écologique ? Rien n’est 100% écologique... et ??? SURTOUT ???? pas une voiture essence/diesel

                  L’étude de l’ADEME PROUVE que : le véhicule électrique possède un bilan [écologique] supérieur au véhicule thermique concernant les émissions de particules."
                  Finalement, la voiture électrique sert surtout, cyniquement, à délocaliser et a reporter la pollution.

                  • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                    8 novembre, par BDE

                    Merci de mettre le lien sur l’étude ADEME et de citer l’extrait, ce sera plus convainquant que de répéter la même litanie.

                    • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                      10 novembre, par X

                      http://www.actu-environnement.com/a...

                      la projection montre que les véhicules thermiques émettent plus de monoxyde de carbone (CO), de NOx et de COV que les véhicules électriques.
En revanche, le véhicule électrique émet plus de SO2 du fait de la production d’électricité et des émissions lors de l’extraction des matières premières pour la batterie.
Les émissions radioactives dans l’eau et dans l’air s’avèrent plus conséquentes pour le VE que pour le VT. A cause notamment des matériaux nécessaires à la fabrication de la batterie, le VE possède également un bilan supérieur au VT pour les émissions de particules.
"Les résultats présentés doivent être interprétés avec précaution, prévient toutefois l’Ademe, les facteurs d’émissions sont dépendants de nombreux paramètres, comme le cycle de conduite, les conditions de circulation, les bouquets électriques utilisés".

                      JE NE SUIS PAS SUR DE POUVOIR VOUS CONVAINCRE QUE LE NUCLÉAIRE EST PIRE QUE LE THERMIQUE CAR IL FAUT LE VOIR SUR LE TRÈS TRÈS LONG TERME ET PAS SEULEMENT SUR L’IMPACT SUR LES SEULS HUMAINS.

                      POURTANT POUR TOUS CEUX QUI LISENT OU QUI LIRONS CE COMMENTAIRE,
                      JE LE RÉPÈTE. IL EST INCONSCIENT DE PROMOUVOIR UNE HAUSSE DE LA CONSOMMATION ELECTRIQUE EN 2017 A PRES DE 75% DE PRODUCTION PAR LE NUCLÉAIRE.

                      • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                        10 novembre, par BDE

                        Merci pour ces références, précises et circonstanciées qui montrent que ce n’est pas tout blanc ou tout noir et que les perspectives globales sont encourageantes même avec un mix européen.
                        Je ne compare pas la production thermique et nucléaire. Je suis contre le nucléaire (adhérent CRIIRAD) et pour une substitution raisonnée par des énergies renouvelables. Les priorités sont climatiques mais aussi question de réalisme socio/économique qui fait que nous ne pouvons pas arrêter nos réacteurs demain matin. Les solutions sont connues 1) réduction des gaspillage, 2) amélioration de l’efficacité énergétique 3) production renouvelable (voir scénario Négawatt : https://www.negawatt.org)
                        Les technologies mettent des décennies à devenir mature et si nous ne commençons pas dès maintenant, nous (ou plutôt nos descendants) trainerons nos boulets pendant longtemps. Mon propos est de dire que les VE comme les batteries, les EnR ne s’amélioreront que si on les soutient et les développe. Il en a toujours été ainsi. Le VE* est aussi ancien que le VT mais a à peine commencé son développement et si personne ne s’y intéresse on restera avec nos VT jusqu’à ce que mort s’en suive. Il en est de même pour les EnR et en règle générale toutes les technologies.
                        L’attentisme d’une solution miraculeuse est suicidaire et je préfère agir avec le risque de se tromper que rien faire en étant sur de le faire.
                        Ce qui faut bien garder à l’esprit, c’est que les choses changent très lentement et plus tôt on les initie plus on a de chance d’atteindre le but, même si c’est déjà bien tard. Je ne suis pas sur que l’on puisse envisager le "TRES LONG TERME" alors que la sixième extinction de masse a déjà commencé...
                        Dans tout les cas tout le monde est d’accord pour dire que l’énergie la moins chère et la moins polluante est celle que l’on de consomme pas...
                        * l’avenir long terme n’est pas dans le VE et j’en suis convaincu, sauf pour les VAE (Vélo a Assitance Electrique) mais dans le transport en commun.
                        Bonne soirée

                        • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                          18 novembre, par X

                          toujours ravi de vous lire,
                          vous écrivez bien et sans fautes ce qui n’est pas mon cas.

                          par contre vous ne me semblez pas tres clair sur vos positions :

                          pour être précis, pouvez vous repondre par oui ou non a ces simples question ?

                          1-est t’il raisonnable de promouvoir des VE a grande échelle a coup de subventions sachant que l’Electricité de "substitution" au nucléaire n’en n’est qu’a ces début ?

                          2-est il juste de faire croire que rouler en VE est une bonne chose pour l’environnement(prime voiture"ecolo" ou autres) ?

                          • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

                            19 novembre, par BDE

                            Je peux répondre de façon binaire mais cela n’a aucun intérêt ; dans l’absolu on peut prouver tout et son contraire et tout est une question de situation a un moment donné et de ce que l’on fait pour la faire évoluer. Il y a des grands choix à faire sur le long terme et tout le monde est d’accord ou presque (même les pétroliers s’engagent sur les EnR). Les "positions" n’ont pas d’importance ce sont les actions qui comptent et je ne vais pas refaire mon CV sur ce que je fais.
                            Je répondrait juste à vos 2 questions de façon argumentées :
                            Question 1)
                            * Oui, car :
                            a)L’électricité est l’énergie "renouvelable" de l’avenir et cela permettra d’améliorer les technologies de stockage et des objets l’utilisant
                            b)cela améliorera la pollution des villes de façon significative
                            c)le bilan environnement est quand même meilleur (30 à 40%) que celui des voitures à pétrole.
                            d) j’ai la faiblesse de penser que les politiques de l’énergie vont s’orienter vers les EnR
                            * Non, si :
                            a) on croit que les gens sont prêt à abandonner le transport individuel à court terme et passer au transport en commun (si celui ci a été suffisamment développé pour répondre à la demande)
                            b) on ne croit pas à la source anthropomorphe du réchauffement climatique

                            Question 2) ma réponse à la question 1 réponds aussi à celle ci et j’aime autant que mes impôts servent à cela plutôt qu’a subventionner les énergies fossiles.
                            Bonne journée

  • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

    Le 8 juillet, par olivie34

    bonjour,
    nous somme en train de lutter pour interdir les thermes ecolo, non poluant, propre, pour les voitures de touts types mais surtout pour les voitures nucleaires

    si vous souhaitez eviter vous aussi les prochaines catstrophes nuclaires a vennir luttez de votre coter,et pensez surtout a ce que vous allez dire a vos enfants dans 20 ans que ils ne pourrons plus circuler sur la plus grande partie de notre territoire. et qu’ils seront ruiner par le dementellement impossible de nos centrales surexploiter.
    ATENTION, IL EST IMPOSSIBLE QUE NOUS ROULIONS TOUS EN ELECTRIQUE, surtous si nous rechargeons la nuit et que le solaire est hors production.... des paroles eveidentes mais non communes....

    • Orthographe

      23 juillet, par X

      Apprendre à écrire correctement serait une bonne chose pour vous. Vous pourriez ainsi transmettre vos idées qui seraient plus faciles à lire et à comprendre.

      • Orthographe

        23 juillet, par X

        merci je vais tenter d’apprendre a écrire pour mieux me faire comprendre ( ça dois venir de la alors )

  • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

    Le 27 avril, par consommateur outré par la position muette des écologistes

    POURQUOI LE PUBLIC N’EST PAS INFORME SYSTHEMATIQUEMENT INFORME DE LA POLLUTION PROVOQUEE PAR L’,EXTRACTION DU LITHIUM QUI SERT A FAIRE LES BATTERIES POUR DES VEHICULES SOIT DISANT NON POLLUANTS.

    QUE FONT DONC NOS"AMIS LES VERTS" ,ON NE LES ENTENDS PAS A CE SUJET,ILS SERAIENT AU CONTRAIRE POUR CETTE PROPAGATION DE VEHICULES NON POLLUANTS.ON MARCHE SUR LA TETE.

    MAIS TOUT CECI N’EST ENCORE QU’UN AFFAIRE DE GROS SOUS,ET POUR CELA TOUTES LES METODES SONT BONNES POUR ENDORMIR LE PUBLIC.

    TOUT EST BON POUR DONNER BONNE CONSCIENCE A CETTE EXPLOITATION INDUSTRIELLE,ET AUX POLITIQUES EN PLACE.

    QUE PEUT-ON FAIRE ?

    • Pile au Lithium

      23 juillet, par X

      N’achetez plus de téléphone portable ou de notebook car il y a aussi des piles au lithium.

  • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

    Le 28 mars, par Cottages

    Mais oui, la voiture électrique est l’avenir et pourra sauvegarder l’environnement :
    L’électricité et le moteur électrique sont irremplaçables dans ce domaine : 1-l’électricité peut être générée par quantité de moyens absolument non polluants, mais volontairement inexploités.
    2-le moteur électrique a un rendement de plus de 95/100 alors que le moteur à explosion (le dinosaure) butte à 30/100 ! et pollue même à la betterave...3-Connaissez-vous des entreprises qui vous ferait cadeau d’énergie pour votre véhicule ? Et bien, pour le moment les bornes de recharges pour V.E.sont toutes gratuites dans le monde entier !! Mais oui posez-vous la question pourquoi ???? 4-le moteur électrique est reversible : en descente ou en frein moteur, il se comporte comme une dynamo qui recharge les batteries et épargne les freins !
    Quant aux batteries on a choisi hélas la pire des solutions (terres rares)pour des raisons de connaissance encore limitée. Personne ne veut encore investir dans la recherche. Tous sont muselés par les pétroliers. Une chose est sûre : si toutes les voitures devenaient électriques cela occasionnerait des millions de pertes d’emploi dans le monde : les motoristes, les tankers, les puits de pétrole, de gaz etc.. FINI . Donc ce n’est pas demain la veille....

    • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

      21 mai, par olivie

      désole mais vous avez tord de croire que l’on pourrait produire autant d’énergie sans polluer un minimum. POINT FINAL.

      les solutions sont uniquement dans le développement et la promotion sur la rationalisation des déplacements des personnes et surtout des marchandises.

      pire, le déplacement en Electrique a ce jour et totalement élitiste et as un impact extrêmement polluant et sur de très long thermes.

      la promotion de ce type de déplacement devrais être interdit car les conditions et quantités de productions électrique actuels vont crée une pénurie annoncer et un déséquilibre a l’accès électrique mondial grave.

      la pollution des moteurs thermiques reste a ce jour la pollution qui impact le plus les propres utilisateurs de ces mêmes moteur ce qui en fait la pollution la plus citoyenne qui soit a ce jour. ne reportons pas notre pollution sur d’autres populations qui n’on pas la maîtrise des conditions de création des ces pollutions

      le débat est grand mais nous le sommes aussi

      cordialement

      • termes et thermes, tort et tord

        23 juillet, par X

        très long thermes (vous sortez d’une cure thermale ?). Tord et tort attention aux fautes de frappe.

        • termes et thermes, tort et tord

          30 juillet, par Grand Noir du Berry

          L’orthographe n’est-elle pas la science des ânes ?
          Les ânes qui sont d’ailleurs des moyens de transport écologiques.
          A blâmer la forme on risque de toucher le fond.
          Quelle proposition constructive, M. le professeur ?
          Plutôt que X le nom de Blabla-âne vous sied davantage.

        • termes et thermes, tort et tord

          4 août, par X

          et donc, vous etes pour les voitures a baterries non ?
          comme quoi la culture et l’inteligence sont deux choses differentes...
          mais merci pour votre remarque.

    • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

      15 octobre, par Citoyen

      Bonjour,
      Non la voiture électrique telle que proposée n’est pas ecologique, si le moteur a un rendement de 95 à 98 %, c’est oubliée toute la chaîne qui permet de produire l’électricité pour recharger votre voiture.
      Il faut partir de l’energie primaire (uranium, bois, pétrole,..) et la transformer en électricité avec un rendement maximum de 30%, adapter cette energie, la transporter jusqu’à votre voiture avec un rendement de 70%, puis la stocker dans votre batterie qui ne delivre que 70% de son énergie. Si vous faites le calcul en multipliant les rendements vous trouverez 14 % au lieu de 25 % pour une voiture thermique.
      Donc vous pollurez deux fois plus sans compter le recyclage de votre batterie.
      L’idéal serait la voiture à hydrogène, énergie que l’on peut produire à partir de l’eau de mer avec des panneaux photovoltaic.
      Actuellement la voiture thermique reste la solution la moins polluante en l’état actuelle de notre technologie.... Les moteurs ont beaucoup progresser et avoisinent les 30%. On peut imaginer rouler avec de l’huile extraite des algues marines, ou du methane issue de nos fermes.
      Des idées pour réduire l’impact de nos voiture existe mais sûrement pas les voitures proposées actuellement par nos constructeurs...

      • Non, la voiture électrique n’est pas écologique

        8 novembre, par BDE

        Si on peut utiliser des panneau PV pour faire de l’hydrogène pourquoi pas faire la même chose pour alimenter en local les voitures électriques... C’est idiot ?

1 2 3 4 >


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Rch Associés, Partenaires, Lieux . . . . (Graines d’Avenir dans le 34)

Projet : Création d'un lieu de vie et d'activités proche de la nature dans le respect l'harmonie,l'echange,l'entraide...Dans un premier temps c'est de trouver ce lieu où le créé...des personnes motivé (...)

Cherche Location (Recherche location dans le 30)

Demande : Je cherche pour un jeune couple sans abri (lui Seb, 31 ans et elle Justine 26 ans), un logement, bungalow, caravane, ou appart/maison à retaper. Seb a travaillé dans la bâtiment : (...)

Magnifique Terrain au Cœur de la Forêt Noir (Habitat Léger dans le 29)

Offre : Magnifique terrain au cœur de la forêt noire à vendre. 30 000 euros à débattre. C 'est un petit havre de paix, une clairière au fond des bois, un lieux idéal pour des habitats légés ou un (...)

Cherchons Volontaires, Futurs co-Résidents et / ou Benevoles (Elargissement dans le 58)

Projet : L’Oasis « Le Moulin de Grandry » est niché dans le Parc Naturel Régional du Morvan. Le projet est un écolieu de vie et de ressources, lieu de mise en œuvre d'expériences diverses de solidarité, (...)

Cherche co Acheteurs pour Projet Oasis sur Die (Terre en Vue dans le 26)

Projet : J'ai visité un terrain qui me fait rêver à DIE à cote d'une amie paysanne ... il ya une bâtisse de 10 pièces sur 7 hectares ,à 5 km de Die .. très bien exposée ,protégée à l arrière par une (...)

Agrandir le Cercle en Périgord Vert (Elargissement dans le 24)

Projet : Partager un lieu de vie, s’entraider, prendre soin de la terre et que la terre prenne soin de nous : pas forcément très original mais tel est le point de départ, avec ensuite toutes ses (...)

Échange Temporaires et Réguliers de Maison (CoLocation dans le 56)

Projet : Je dispose d'une maison en Crète avec un grand terrain planté (fruitiers, potager) et 6 chats. Je recherche quelqu'un avec qui établir une colocation en Bretagne plutôt près de la mer où je (...)

Recherche Famille avec Enfant⋅s Bas Âge⋅s Habitat Léger (Elargissement dans le 88)

Projet : Jeune couple et une fille de bientôt 2 ans souhaite partager une partie de terrain de 4'000m2, dont en projet de récupérer 1hectare de prairie attenant. Actuellement dans notre ferme en (...)

Maison à Rénover + Terrain Cherchent de Nouveaux Propriétaires (Ventes Immobilier dans le 07)

Projet : Bonjour à tous !! Le lieu à Vendre se trouve dans la vallée de l'Eyrieux en Coeur Ardèche, sur la commune de Chalencon. Un lieu, en retrait, en plein coeur d'une nature préservée, où se (...)