Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Contr-Information, Ré-information
EDF vend des images
Option Equilibre

le 20 janvier 2010

ARTICLES

Option Equilibre

Peut-on acheter de l’électricité renouvelable à EDF ?

EDF commence à proposer des offres "énergies renouvelables" pour ses gros clients.

Axa a été le premier client d’une option Equilibre 100% renouvelable, et à lire le communiqué de presse, on a l’impression que ces achats diminuent la part d’électricité thermique ou nucléaire, et augmente d’autant la part du renouvelable.

Les garanties sont fortes : un cabinet indépendant certifie que pour chaque Megawatt consommé par une entreprise ayant souscrit une option Equilibre, correspond une quantité égale d’énergie produite par une source renouvelable :

Pour chaque kWh d’électricité que vous consommez dans le cadre d’ " option Equilibre ", EDF s’engage à injecter sur le réseau électrique français un kWh d’électricité produit par ses propres sites certifiés par OBSERV’ER , représentant en France de l’organisme de certification européen indépendant RECS (Renewable Energy Certificate System).

Génial on peut se dire, ils ont fini par s’y mettre !! On imagine des experts à cheval sur un barrage en train de mesurer le courant qui sort, et EDF en train de fermer des centrales nucléaires et développer le renouvelable...

Du vent !!

Cependant, la réalité est bien différente de ce que ces textes peuvent laisser imaginer ...

Comme il n’y a en gros qu’un seul réseau électrique, toutes les ressources s’y déversent et s’y mélangent, toutes les centrales y sont interconnectées et déversent indistinctement leur fluide dans toutes les chômières et usines ... Sauf cas isolé, il est impossible de dire exactement "telle consommation vient de telle source".

Or, 15% de la production française d’électricité est déjà renouvelable, dont 5% par les barrages de la CNR (Compagnie Nationale du Rhône) et 10% par EDF.

Quand Axa décide de souscrire une option Equilibre, elle achète en fait le droit de dire que son énergie vient de ces sources renouvelables, déjà en service, mais cela ne change rien en fait à l’origine des watts reçus et consommés.

Profit pour qui ?

Axa et EDF sont tous 2 bénéficiaires de cette option : cela leur confère l’image d’entreprises soucieuses de l’environnement.

Cela n’a malheureusement aucune incidence sur la politique énergétique d’EDF : pas plus sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, que sur la réduction des rejets de déchets radioactifs.

L’environnement et notre avenir sur la planète n’en bénéficient pas du tout !

C’est donc grâce à un bien grande manipulation du langage que Axa et EDF peuvent grâce à cette option prétendre améliorer un quelconque bilan environnemental.

Cela témoigne d’une perte inquiétante de contact avec la réalité de la part de ceux qui ont pourtant d’énormes responsabilités vis à vis de notre avenir sur la planète.

Les textes et communiqués de presse

Nos 2 entreprises Axa et EDF, championnes de la communication, ont rédigé des textes prédigérés à l’attention de la presse.

Les liens figurent plus bas. Qu’y trouve-t-on ?

Pour un acheteur d’espaces publicitaires, la page d’EDF est assez claire sur la réalité de ce qui est proposé :

... un choix déterminant pour prouver votre engagement dans le développement durable...

Avec "option Equilibre", vous démontrez votre engagement pour le développement durable et votre souci de préserver concrètement l’environnement. Vous vous inscrivez ainsi dans une démarche volontaire et responsable à laquelle seront sensibles vos clients, vos actionnaires et votre personnel.

EDF vend la possibilité de tenir un discours et d’employer des mots :
- "prouver votre engagement ... et votre soucis"
- "démontrer votre engagement..."
- "s’inscrire dans une démarche ... à laquelle seront sensible vos clients ..."
Il s’agit uniquement de convaincre et de trouver des arguments pour pouvoir s’afficher "responsable". Cela ne suppose aucune modification du bilan écologique réel lui même.

En souscrivant " option Equilibre ", vous disposez pour votre propre communication, de la marque et du logo " option Equilibre ", qui ont été créés par EDF et destinés à devenir une référence sur le marché.

EDF vend donc le droit d’utiliser le logo Equilibre, comme un décor dans une vitrine au look écologique.

Axa met assez directement les pieds dans le plat :

Concrètement cela signifie que l’équivalent de toute la consommation d’électricité des deux des plus importants sites d’AXA France sera produite, par EDF, grâce à des ressources naturelles (soit plus de 24,3 millions de KWh).

Le temps futur employé pour le verbe ("sera") induit l’idée fausse que cela va augmenter les 10% d’énergie renouvelable déjà produits par EDF. Cette idée est fausse. Concrètement, Axa achète juste le droit de dire cela, et d’apposer le logo Equilibre, sans modifier rien du tout à l’origine réelle de la l’électricité consommée, et au volume d’électricité renouvelable produit par EDF.

Le paragraphe suivant illustre encore la confusion entre "communication" et "réalité" dans laquelle nous entraînent les communiquants :

AXA affirme une nouvelle fois son engagement concret dans une politique de Développement Durable et sa responsabilité d’entreprise citoyenne. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des engagements pris vis-à-vis de ses partenaires en matière d’environnement, qui consistent entre autres à améliorer le bilan environnemental des sites d’AXA.

L’action porte uniquement sur le discours et non sur la réalité des effets sur l’environnement et sur leur caractère écologique :
- "affirmer" est un verbe d’expression
- quand à "inscrire dans le cadre des engagements", je me demande si ces partenaires apprécieraient d’apprendre comment Axa s’y prend pour satisfaire ses "engagements" ! Peut être ces engagement ne portent ils que sur la communication ?
- le "bilan environnemental", dans ce texte, est un document écrit ... un peu comme une brochure publicitaire, et à peaufiner encore certainement !

Conclusion, l’effet colibri

L’option Equilibre n’a aucune incidence sur le caractère écologique ou polluant de la production électrique de EDF et de la consommation de ses clients, et aucune conséquence positive pour l’environnement.

Ses bénéfices sont uniquement en terme d’image de marque.

La seule perspective d’évolution favorable grâce à l’option Equilibre, serait qu’un nombre suffisant d’entreprises souscrive cette option, au point que la puissance totale souscrite dépasse le volume d’énergie renouvelable déjà actuellement produit.
Car alors, pour répondre à ces ordres d’achat, EDF devrait effectivement développer de nouvelles sources renouvelables et, espérons le, fermer quelques sources d’effet de serre et de pollution radioactive.

Avec cette perspective encore très lointaine, le couple Axa ressemble un peu à ce Colibri dont l’histoire est souvent citée par Pierre Rabhi :

Une fois, dans une belle et luxuriante forêt dans l’hémisphère Sud, un incendie se déclare. Tous les animaux sont complètement décontenancés devant ce terrifiant spectacle, et observent la scène les ailes ballantes. Les flammes affamées dévorent tout sur leur passage.
Ils aperçoivent un petit oiseau qui, avec son bec long et fin, déverse inlassablement de minuscule gouttes d’eau sur le feu.
Le tatou, ainsi que les autres observateurs de la scène, interpellés par les va-et-vient incessants du petit oiseau, lui disent :
- "Mais qu’est-ce que tu fais colibri ? Tu ne vois pas que tu ne pourras jamais éteindre le feu comme ça ?" .
Le colibri répond :
- "Je sais , mais je fais ma part"

La différence, c’est que le colibri ne porte pas de logo en guise de girophare, et surtout, et c’est une différence de taille, il n’attise pas les flammes par ailleurs.

Liens vers les communiqués :
- Option Equilibre sur le site d’EDF :
- Communiqué de Axa


1 vote
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Parcelles Feuillus (Habitat Léger dans le 24)

Projet : projet écologique souhaité: lutte changement climatique, habitat éphémère, préservation des espèces naturelles, projets pédagogiques autour des espaces naturels
Offre : A vendre 2ha 21 ares de (...)

Maman Solo Recherche Logement / Coloc dans Collectif Rural avec Enfants (À l’abordage)

Offre : Bonjour, j'aime penser que je suis une femme ouverte, bienveillante et super fun! :-). J'aime l'humain et je me sens bien quand je suis en tribu ou en communauté. J'aime partager, échanger, (...)

L'Épuisement Professionnel, Cadeau Créateur de Paix Intérieure (Arts de Vie dans le 31)

Projet : Lors de cette conférence-atelier, nous découvrirons quatre facteurs de risque individuels qui nous prédisposent à en vivre un et les stratégies associées que l’on peut développer pour mieux (...)

Vente Maison Écologique en Habitat Groupé, en Vendée (Elargissement dans le 85)

Offre : Maison mitoyenne de 2010 dans résidence écologique bois BBC, en habitat groupé, à 20' de La Roche-sur-Yon. 110 m2 + jardin d’hiver (19 m2) + débarras (16 m2) + cave (3 m2). Grande pièce de vie (...)

Habitat Groupé Semi-Urbain à Voiron (Terre en Vue dans le 38)

Projet : Urgent. Opportunité très prochaine d'achat dans une petite résidence semi-urbaine en accession sociale à la propriété. (Condit° rares.). Constitution d'un groupe pour s'adresser au promoteur, (...)

Habitat Groupé Semi-Urbain à Voiron (Terre en Vue dans le 38)

Projet : Urgent. Opportunité très prochaine d'achat dans une petite résidence semi-urbaine en accession sociale à la propriété. (Condit° rares.). Constitution d'un groupe pour s'adresser au promoteur, (...)

Aide au Potager et aux Champs (Ecolieux existants dans le 42)

Projet : Ferme à vocation collective et non commerciale, nous visons simplement à l'autosuffisance et au troc. Toilettes sèches, eau du puits, phyto-épuration, alimentation bio
Offre : caravane (...)

Écogîte l'Esperluette de Fonchy (Ecovolontariat dans le 24)

Projet : Dans le Parc Naturel Régional du Périgord-Limousin, sur 4 ha, j'accueille accueille des vacanciers, des stages et des personnes désirant un séjour à peu de frais contre un coup de main. (...)

À la Recherche d'un Terrain ! (Un Groupe Existe dans le 23)

Projet : collectif de 4 personnes. Valoriser et développer localement les écosystèmes humains et naturels. Ferme culturelle avec café associatif, expo, concert, spectacle, … un espace d’échange et de (...)
twitter

SUR LE WEB