Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
La consommation contre le développement personnel

le 17 mai 2013

ARTICLES

La consommation contre le développement personnel

De la même manière que les religieuses de tous ordres se retirent du monde pour consacrer leur amour à leur Dieu, nous nous retirons de nous mêmes pour nous consacrer à la surconsommation. Je m’éloigne de mon « soi » pour me gaver de cochonneries. Le système me tient éloigné de mon « soi » et de mon amour pour moi, afin de maîtriser mon égarement face à ce qu’il produit.

Aussi, le système ne pourra pas tolérer le développement personnel qui amène l’être humain sur le chemin de l’amour , de l’amour de soi d’abord, car c’est la fin du système d’autorité du pouvoir, de l’argent, de la consommation, bref, du système tout court.

Avec la surconsommation, on croit régler des problèmes de manques, des problèmes familiaux, des souffrances et blessures diverses, mais on ne règle rien du chaos avec soi même.

On va se marier, avoir des enfants, une belle maison, un travail pour « se payer » des choses et partir en vacances, rallier des réseaux sociaux, faire de l’humanitaire, du sport, mais à la première perte, le malaise s’installe à nouveau, parce que notre « soi » est resté insondé, vulnérable, et blessé en profondeur.

Ces profondeurs qui sont si difficiles à aller rencontrer, mais qui, une fois visitées, reconnues, éclairées, nettoyées, sont une ressource inépuisable de joies et de paix.

Des ressources que l’on ne peut plus jamais perdre. Des ressources que personne ne peut nous reprendre. Des ressources qui ne sont pas liées aux soubresauts de la bourse, ni à la politique, ni aux progrès de la science.

JPEG - 43.2 ko

Alors, puisqu’il y a peu était la journée de la femme, profitons en, en deçà de tout cynisme, et faisons savoir au monde entier ce qui nous fait vraiment du bien. Vrai-ment. Et nous découvrirons que cela ne blesse pas, n’humilie pas, ne tue pas.

Que cela fait grandir et rend autonome. Que cela ne provoque pas de conflits. Que nous ne perdrons pas nos amis. Mais que nos ennemis s’éloigneront d’eux mêmes. Et peut être que même, nous n’auront bientôt plus d’ennemis. Et que ce sera tous les jours la journée de la femme, et la journée de l’homme.

Et que nous n’aurons plus à en rêver....

Coeurdialement,

Michelle Andrew, "Du côté de chez « soi »"

9 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecolieux existants dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans (...)

Co-Location en Maison en Campagne (CoLocation dans le 87)

Projet : Femme seule 58 ans, calme, non fumeuse et plutôt végétarienne, cherche une ou deux personne pour partager mon lieu. Grand terrain, potager bio, verger, toilettes sèches... Possibilité pour (...)

Maison en Limousin-Périgord (Elargissement dans le 87)

Projet : Femme seule de 58 ans, non fumeuse, plutôt végétarienne dans l'ensemble vivant seule à la campagne cherche à partager le lieu où j'habite car trop grand pour moi toute seule. Beaucoup de (...)

Vente Fermette de 2ha au Sud de l'Aisne à 85km de Paris (Ventes Immobilier dans le 02)

Offre : Ferme à vendre avec jardin,verger, prairie, bois, four à pain , sources (...)

Du Terrain, des Personnes Motivées, des Animaux . . . (Arts de Vie dans le 17)

Projet : Bonjour à toutes et à tous, j ai 52 ans, et je suis consciente du nouvel ordre mondiale ( vaccins obligatoires, chemtrails = avions deversent des produits chimiques depuis 1940 = trainées (...)

Rencontre pour Celibataire, Relaxation, Poesie et Musique (Rencontres amoureuses dans le 81)

Projet : Bonjour, voici le projet. Il ne s'agit pas de rencontre libertine, mais à travers un moment de convivialité et d'amitié, donner un petit coup de pouce à la vie. Ce qui se passera après vous (...)

Égologie (Publications dans le 38)

Résumé : Développement personnel, habitats groupés, jardins partagés... : face au désastre capitaliste, l'écologie se présente comme une réponse globale et positive, un changement de rapport au monde (...)