Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Pratiques > AMAP
AMAP : Lettre Inter-régionnale Rentrée 2012

le 2 octobre 2012

Contact


AMAP : Lettre Inter-régionnale Rentrée 2012

En s’engageant en AMAP, nous avons tous choisi de défendre une autre agriculture : paysanne, biologique, solidaire, citoyenne … Les adjectifs ne manquent pas pour la qualifier, tout comme la richesse des motivations qui nous animent.

Nombre d’entre nous, engagés en AMAP, se mobilisent aussi sur leur territoire pour installer de nouveaux paysans, pour intervenir dans la définition du PLU (Plan Local d’Urbanisme) de leur commune, pour l’approvisionnement des cantines en local et bio, pour défendre la biodiversité…

Le MIRAMAP s’efforce de relayer ces différents combats à l’échelle nationale. Notre volonté de défendre ce modèle alternatif aux yeux des parlementaires et de l’administration fiscale témoigne de cet engagement. De même, notre investissement dans les campagnes nationales comme la Good Food March, « Bio et local, c’est l’idéal ! »… sont autant d’occasions de partager nos expériences et revendications aux côtés d’autres acteurs du mouvement social, conscients comme nous des enjeux de ce combat.

 

Agir ensemble du local au global pour la souveraineté alimentaire !

Voici deux ans que nous nous sommes lancés dans cette belle aventure humaine : des amapien-nes, des paysan-nes et aujourd’hui deux salariées s’efforcent de faire vivre au sein du MIRAMAP, le projet que nous portons tous collectivement dans nos AMAP : agir ensemble pour une souveraineté alimentaire locale.

La souveraineté alimentaire est le droit inaliénable des populations de se nourrir en définissant elles mêmes leurs politiques agricoles et alimentaires, en rupture avec l’organisation actuelle des marchés agricoles mondialisés mise en œuvre par l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce). En œuvrant dans nos AMAP pour un système de production paysanne diversifiée, nous agissons concrètement et collectivement. Mais nous sommes encore loin d’exercer un contrôle citoyen sur notre système alimentaire et les décisions restent imposées par l’agro-business.

En pleine réforme de la PAC (Politique Agricole Commune), nous devons continuer de dénoncer ce qui ne va pas et d’exiger une PAC basée sur la souveraineté alimentaire, promouvant un modèle d’agriculture paysanne synonyme de respect de l’environnement, de la santé des consommateurs et de revenu décent à ses producteurs.

Ces enjeux complexes qui bien souvent nous dépassent, sont pourtant déterminants pour la construction du modèle agricole de demain. Les AMAP sont aussi un lieu de vie et de rencontre qui doivent nous aider à surmonter ces questions collectivement, en s’auto-formant. Elles ont vocation à être un espace privilégié d’éducation populaire

L’occasion nous en est donnée avec plusieurs rendez-vous nationaux et européens à venir, dont la Rencontre européenne sur les systèmes de distribution pour la Souveraineté Alimentaire portée par URGENCI qui aura lieu en Italie et à laquelle le MIRAMAP est associé.

Ces temps forts, propices à l’échange et l’enrichissement entre paysans et consommateurs de toute l’Europe, doivent nous permettre de décupler notre action et de porter nos revendications du niveau local au niveau global !

Pour le collectif du MIRAMAP,

Astrid Bouchedor, Salariée, AMAPopote (Lyon) et Stéphanie Cabantous, Administratrice, AMAP Menilseme (Paris)

  Fiscalisation des AMAP

Pour rappel, en mars 2012, le ministère de l’Agriculture déclarait que les AMAP devaient être « considérées comme lucratives et soumises aux impôts commerciaux » parce qu’elles entretiennent des relations privilégiées avec une entreprise (l’agriculteur). .Le MIRAMAP a travaillé sur un communiqué de presse contestant cette analyse ministérielle.

Le MIRAMAP a sollicité une rencontre auprès du ministre de l’agriculture Mr Le Foll et du ministre de l’économie sociale et solidaire Mr Hamon pour faire avancer ce dossier et également évoquer l’ensemble de notre action collective en faveur du maintien de l’agriculture paysanne. Les dates de RDV ne sont pas encore confirmées.

En parallèle, les AMAP peuvent se mobiliser en envoyant au député de leur région l’argumentaire contre la fiscalisation des AMAP, accompagné d’une lettre de demande de soutien à notre cause. Ces actions dans les régions, faciles à mener, seraient d’un gros soutien à cette cause.

  Liste email « paysan-nes en AMAP » au niveau inter-régional

Demandée par de nombreux paysan-nes, le MIRAMAP relance la liste « paysan-nes en AMAP ». Si vous voulez y être inscrits, paysans, paysannes, il suffit d’envoyer un mail, avec en objet « inscription liste paysans ». Dans le corps du mail, merci de préciser vos productions ainsi que le nom des AMAP où vous livrez.

Nous étions présents lors de la première rencontre nationale des agricultures à Laval !

Cet évènement national s’est tenu le dernier week-end du mois d’août, faisant ainsi converger des paysans et autres adhérents citoyens de nombreuses organisations agricoles et environnementales, venus de toutes les régions de France.

Les comptes rendus seront bientôt disponibles ici.

  Participation à la conférence « agriculture locale et circuits courts alimentaires » à la Commission européenne à Bruxelles

Initiées par les commissaires européens en charge de l’agriculture et du développement rural et en charge de la santé et de la consommation, cette conférence s’inscrivait dans le cadre du processus de réforme de la PAC pour l’après-2013 et visait à identifier les opportunités pour « mobiliser le potentiel économique, social et environnemental de l’agriculture locale, de la ventes directe et des petites fermes ».

Lire la suite

  Mobilisation citoyenne autour de la « Good Food March »

Plusieurs grandes marches vont sillonner l’Europe ces prochains jours, et se rejoindront à Bruxelles le 19 septembre, afin de porter les revendications de 80 organisations environnementalistes et agricoles concernant la réforme à venir de la PAC (Politique Agricole Commune). Lire l’article

Une action simple pour soutenir cette marche, est de se prendre en photo avec un message à porter à Bruxelles, puis de la publier sur le site. Des centaines de paysan-nes et consom’acteurs ont d’ores et déjà déposé leur photo sur le site. Pour en savoir plus.

  Rencontre européenne sur les systèmes de distribution pour la Souveraineté Alimentaire

Partout en Europe, des personnes de cultures et aux parcours différents travaillent déjà ensemble pour réorganiser la manière dont nos sociétés gèrent la production, la transformation et la distribution alimentaires ; elles se rassemblent et agissent pour atteindre la souveraineté alimentaire localement, dans de leurs territoires. URGENCI, organise ainsi une rencontre européenne, à Milan, qui fait écho aux précédentes rencontres Nyeleni au Mali et en Autriche, dont les objectifs sont…

Lire l’article

  Mobilités européennes : Grundtvig

Le MIRAMAP a obtenu un financement de la part de l’Union Européenne sur le développement de « partenariats éducatifs ». Les pays concernés sont : la France, l’Italie, la Belgique et la Croatie. Ce troisième projet Grundtvig (pour rappel les deux précédents ont été menés par URGENCI pour la France) va permettre de renforcer un réseau paneuropéen d’agriculteurs et de consommateurs engagés dans des démarches d’Agriculture Soutenue par la Communauté. Cette démarche va se concrétiser lors de plusieurs échanges et rencontres dans les différents pays concernés. Ces 12 voyages seront financés par le MIRAMAP à des amapien-nes voulant s’investir dans ces échanges européens. La première réunion de coordination entre les quatre pays a lieu du 8 au 10 octobre, en Italie. Nous vous tiendrons informés des avancées du projet après cette date.

Solidarité et luttes paysannes

  Campagne nationale « bio et local, c’est l’idéal ! »

A l’initiative de son groupe régional Rhône alpes (CORABIO), le réseau FNAB organise pour la deuxième année consécutive une campagne nationale intitulée "Bio et local, c’est l’idéal" qui aura lieu du 17 au 23 septembre 2012 et se prolongera par divers événements au cours de l’automne.

Pour en savoir plus, visiter le blog ou lire le communiqué de presse.

  La biodiversité sacrifiée sur l’autel de la productivité

La Cour de Justice de l’Union Européenne désavoue Kokopelli, association pour la libération des semences. Lire l’article.

  La mobilisation contre le projet aberrant de l’OL Land

Encore un Grand Projet Inutile Imposé, dans le département du Rhône ! Il est encore temps de signer la Pétition contre l’expropriation de paysans dans le cadre du projet de stade à Décines-Charpieu (ici), lancée à l’initiative d’Alliance PEC Rhône Alpes, réseau des AMAP.

  Les farces et attrapes du "bio" industriel

Comme si les fraudes ne suffisaient pas, la réglementation européenne autorise désormais toutes les dérives. Lire l’article

  Non à la plus grande ferme usine de France !

Nous habitons un village de la Somme, à 4 km d’Abbeville, et nous sommes effrayés. Un entrepreneur de BTP du Nord, M. Ramery, envisage d’implanter une étable de 1000 vaches laitières et 750 veaux, et un méthaniseur sur les communes de Drucat-le-Plessiel et de Buigny-Saint- Maclou. Un projet hors normes, jamais vu en France ! Lire la suite

Miramap


Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.
    Pour indiquer l'adresse d'une page web, remplacez http:// et www par [web] et nous corrigerons votre message à la main si ce n'est pas un spam.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

ABONNEZ VOUS

LIVRE

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

Les Blogs

twitter

SUR LE WEB