Revue trimestrielle, éditeur associatif, réseau d'éco-acteurs
pour l'Écovillage Global et la Permaculture
Passerelle Éco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...
Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Contr-Information, Ré-information
Alimentation dénaturée
Les yaourts bioactivés engraissent nos enfants comme des poulets

le 27 août 2012

Contact


Les yaourts bioactivés engraissent nos enfants comme des poulets

Pro-biotiques et industrie agro-délétère

Le « pavé dans le pot de yaourt » qu’a lancé Didier Raoult, chercheur français, dans la prestigieuse revue scientifique « Nature » de septembre 2009 a fini par être payant. C’est officiel depuis fin septembre 2011, et c’est pourquoi il n’y a plus de pub à la télé

Didier Raoult est professeur de microbiologie et spécialiste des maladies infectieuses. Il dirige l’Unité de Recherche en Maladies Infectieuses et Tropicales Emergentes (URMITE) de Marseille. Le Grand Prix Inserm 2010 lui a été décerné à 58 ans pour l’ensemble de ses travaux sur les agents pathogènes et sa découverte des virus géants.

Pour le patron du labo de virologie de la Timone à Marseille, les yaourts et autres boissons lactées farcis aux pro biotiques que l’on nous fait avaler depuis près de 20 ans auraient une grosse part de responsabilité dans l’épidémie d’obésité qui frappe les enfants.

Les pro biotiques, ces gros menteurs

Les pro biotiques, que Danone ajoute à tout va dans divers yaourts, sont selon les allégations de la marque assénées à la télévision, censées « booster » les défenses immunitaires. On en trouve plus de 1 milliard par pot d’Activia ou d’Actimel.

Le hic est que ces bonnes bactéries « actives et vivantes », dixit Danone, sont les mêmes que celles utilisées depuis longtemps dans les élevages industriels comme activateurs de croissance pour faire grossir plus rapidement cochons et poulets. Un porc ainsi gavé de pro biotiques, c’est plus de 10 % de gagné sur la balance.

Danone pousse donc à « élever » nos enfants comme des cochons ou des poulets !

JPEG - 433.4 ko

En fait, en début d’année, des chercheurs ont eu l’idée de comparer la flore intestinale des obèses et des non obèses. Et là, surprise, les premiers étaient bourrés de pro biotiques, ceux qu’on trouve justement dans les yaourts « santé plus ».

Didier Raoult commente : « On a autorisé pour l’alimentation humaine des activateurs de croissance utilisés dans les élevages, sans chercher à savoir quel serait l’effet sur les enfants ».Du coup, celui-ci a réclamé des études pour connaître le rôle précis de TOUS les produits lactés dans l’épidémie d’obésité infantile.

En outre, il n’y a pas que les enfants qui sont victimes de cette supercherie : « J’ai rencontré de nombreuses femmes potelées bien que sous alimentées, et qui cherchaient désespérément à maigrir en se limitant à quelques yaourts par jour plus quelques babioles ». Et désespérante désillusion, elles continuaient à grossir, étaient de plus en plus fatiguées et fragiles....

Finalement, les semeurs d’alerte indépendants ont fini par émouvoir les services officiels avant que le scandale n’éclate trop au grand jour.

C’est ainsi qu’ils viennent de mettre la pression sur le groupe Danone, l’obligeant, selon les termes délicats des grands journaux à « revoir sa copie » (Un monstre comme Danone, ça se ménage). Il faut tout de même réaliser que cela pourrait être un coup dur pour le lobby puisque les groupes Actimel Europe et Activia Europe pèsent ensemble plus de 1,5 milliards d’Euros sur un chiffre total Danone de 15 milliards, soit 10 %.

Aujourd’hui, Danone a été obligé de retirer sa publicité mensongère, après 15 ans de matraquages et de dégâts sanitaires.

Mais ne nous faisons guère de soucis pour ces entreprises et leurs consoeurs multinationnales de l’agroindustrie et de la malbouffe, car entre ce discret retrait publicitaire, les manoeuvres de lobbying par ailleurs, et les addictions de beaucoup de consommateurs, il n’y a pas vraiment le feu au lac, en attendant qu’on nous invente une autre salade à la mode.

JPEG - 64 ko

9 votes
Partagez cet article sur Facebook Partagez cet article sur Google+
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

2 messages

  • Les yaourts bioactivés engraissent nos enfants comme des poulets

    28 août 2012Â 11:56 , par Allergie

    Tu vois le mauvais côté des choses : ça fait grossir.

    Mais 1/ pour certaines personnes c’est utile 2/ Si on peut le faire dans ce sens ça veut dire que l’on peut aussi trouver des souches pour aller dans l’autre sens 3/ La variabilité des souches rend ces études difficilement généralisables

    • Les yaourts bioactivés engraissent nos enfants comme des poulets

      7 septembre 2012Â 13:20 , par RastaPopoulos

      @Allergie, ce n’est pas parce que dans certains cas c’est utile ni qu’on "peut" trouver des choses allant dans l’autre sens que ça change quelque chose : Danone et consorts ont matraqué le fait que c’était bon pour tous, tout le monde, en tout temps pendant des années et des années. Ça reste donc bien de la publicité mensongère et qui, ayant très bien fonctionné (comme la plupart des pubs télévisées), a fort probablement contribué à une partie des problèmes de poids.

      C’est comme le cannabis : pour certains c’est utile, ou les dérivés de morphine : pour certains c’est utile. En fait à peu près n’importe quoi peut être utile. :)
      Mais pas lorsque c’est généralisé à toute une société.


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1

PASSEZ UNE ANNONCE !

Dernière annonces:

  • rejoindre ou former une maison partagée Projet : jeune femme de 26 ans fraîchement arrivée en région angevine pour une formation en ebenisterie cherche un petit coin de verdure avec une maison à partager avec d'autres pour les 2 ans à (...)
  • Collectif nomade en grand ouestProjet : Une caravane qui passe par ci, elle repassera par là ! Vous venez ? Les enfants pourront jouer à apprendre dans la roulotte Montessori et les adultes joueront à voyager de ville en (...)
  • Projet d’école maternelle du dehorsProjet : Dans les bois, association loi 1901, propose un projet pédagogique original. L'école s'inspire de la pédagogie par la nature (développée en Suisse par Sarah Wauquiez) et de la (...)
  • Habitat groupé Projet : Nous sommes un groupe d'une dizaine de personnes (jeunes et moins jeunes, célibataires et couples, avec et sans enfants) qui cherchons à bâtir une communauté de vie autour d'un habitat (...)
  • bouteille à la mer pour projet en autonomieProjet : récemment installés dans la maison familiale pour construire un projet de transition ♦  Attirés par la permaculture et la polyculture, nous sommes débutants dans tout cela ( prof des (...)
twitter

SUR LE WEB