Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Thématiques > Petit éolien
Eoliennes offshores vs éoliennes terrestres

le 14 mai 2012

Eoliennes offshores vs éoliennes terrestres

Big bang offshore, un choix coûteux et non sans risques.

Cet article est un élément du débat sur le gros éolien notamment, par opposition au petit éolien domestique ou coopératif et de proximité.

La stratégie française de conquête de l’éolien a passé ce mois-ci une étape symbolique à plus d’un titre : dix consortiums, essentiellement à base d’EDF, GDF-Suez, Alstom et Areva, nos champions nationaux, ont déposé des dossiers de candidatures pour les cinq sites éoliens au large de nos côtes proposés dans l’appel d’offres monté par le gouvernement : quelque 600 éoliennes, pour 3 000 MW... et 10 Mrd d’Euros d’investissement. Il s’agit à la fois de monter significativement la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique français, pour atteindre les objectifs européens, et de faire, enfin, émerger une filière éolienne française, alors que, de par le monde, plus de 100 000 grandes machines ont déjà été installées, dont moins de une sur mille de chez nous (fabriquées en France).

La préférence est ainsi clairement donnée à l’offshore, puisque, dans le même temps, nous le déplorons ici fréquemment, tout est fait pour limiter l’éolien terrestre dans notre pays. Encore un exemple ce mois-ci : une communauté de communes bretonne, de près de 500 km², proche de la mer, mais non en bordure, bien ventée, vient de se voir refuser cinq des six ZDE qu’elle proposait avec un dossier, pensait-elle, en béton, qui lui a coûté bien des dizaines de milliers d’Euros. Elle se contentera donc de... huit éoliennes, sur sa ZDE confetti.

Tout serait pour le mieux, après tout, c’est une décision politique qui pourrait se défendre, mais on ne peut manquer de faire les remarques suivantes :

L’éolien offshore coûte en gros trois fois plus cher que l’éolien terrestre

Nous devons nous attendre à un coût du kWh produit par ces éoliennes entre 15 et 20 centimes, soit un surcoût de 10 centimes environ par rapport aux éoliennes terrestres.

Ceci va représenter, pour ces 600 éoliennes, un alourdissement de la facture électrique des français de près de 1 Mrd d’Euros par an, qui sera doublé par la suite, lors de la deuxième tranche prévue dans ce programme.

Tous nos voisins qui se sont depuis déjà quelques années lancés dans l’offshore (Allemagne, Danemark, Belgique etc.) ont d’abord (raisonnablement) saturé leur potentiel terrestre, avant de passer à l’offshore, de manière à ne pas plomber les prix. Nous n’en sommes pas là en France, et on comprend alors comment Monsieur Philippe de Ladoucette, président de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie), annonce une hausse de 30% du prix de l’électricité d’ici 2016, qu’il impute "aux énergies renouvelables",

Compte tenu des offres faites, la plus grande part des machines installées seront "françaises", ou tout au moins fournies par des constructeurs rachetés en 2007 par nos champions nationaux des équipements énergétiques : Alstom et Areva.

Le premier a racheté l’espagnol Ecotecnia, n° 2 espagnol, qui a installé à ce jour environ 2000 éoliennes, principalement en péninsule ibérique et en France, soit 2% du parc mondial, loin derrière les leaders qui en ont 10 à 20 fois plus, et qui surtout installent déjà des machines de 7 et 8 MW, en terrestre et en offshore.

Areva pour sa part, après s’être fait souffler deux entreprises comparables à Ecotecnia, s’est rabattu sur une start up, Multibrid, fondée en 2000 pour développer des éoliennes offshore, et dont l’unique modèle, une machine de 5 MW, ne tourne encore que sur un seul site, à 6 exemplaires. Les difficultés rencontrées sur ce premier chantier ont permis à Areva d’acquérir à bon compte cette société. Mais Areva n’en est pas, dans ce domaine, à son coup d’essai : vers les années 2000, la société avait déjà tenté de prendre pied dans l’éolien, par une société appelée Jeumont Industrie, qui développa une seule machine, déjà un peu en retard en termes de puissance : la J48/750, installée à moins de 100 exemplaires, en France principalement. L’entreprise a cessé son activité au milieu des années 2000, et ses machines ont connu, depuis, de loin le plus fort taux d’accidents de la profession, puisque deux machines ont brûlé en 2008, suite à un problème de frein, et une troisième a été volatilisée par la tempête de début janvier 2012. Deux accidents rarissimes...

Peut-être vaudrait-il mieux ne pas mettre tout ses oeufs dans les deux mêmes paniers : 10 Mrd d’Euros d"éoliennes offshore qui tournent, ça fait déjà l’électricité bien chère. Mais 10 Mrd d’Euros d’éoliennes offshore qui ne tournent pas, ça devient vite hors de prix.

Bon plein d’énergies ! Et très bonne année énergéthique à tous.

La communauté de commune du Mené

Voici 2 projets menés par le Mené :

- Logements à coût de chauffage "zéro" : c’est parti !

Un des quatre projets du PER 2010 est désormais sur les rails. La Communauté de Communes vient en effet de choisir le maître d’oeuvre de la première vague, comprenant quinze logements, qui seront construits sur Collinée, Le Gouray, Saint Gilles du Mené et Langourla. C’est une équipe de cinq partenaires, tous bretons : deux architectes, un bureau d’études thermiques, un économiste du bâtiment et un expert en écoconstruction. La concurrence était relevée et cette équipe est très motivée par un projet très innovant qui aura sans doute beaucoup de retombées dans l’ouest.

- Le parc éolien "Landes du Mené"

Commande des éoliennes en février et début des travaux ! Voici une bonne nouvelle, qui devrait inspirer nos stratèges de l’énergie.

La levée des fonds participatifs locaux est en cours, et, on en est sûr contractuellement, l’électricité produite ne coûtera pas plus de 8 centimes au consommateur, soit moins que celle de l’EPR de Flamanville.

Actualisation : l’appel d’offre s’est soldé par l’attribution de 3 chantiers à EDF associé à Alstom, et par un quatrième à Iberdrola associé à Areva.


3 votes
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Loue Atelier Fermé (Artisanat dans le 4)

Projet : Atelier en ossature bois , semi aménagé :13 m de long par 10 de large + coin sanitaire. Possibilité d’extension. A 20 mn de Manosque au cœur d’un massif forestier. 380V / eau de ville / fosse (...)

Cherche Agriculteur de Montagne (Elargissement dans le 06)

Projet : Faire vivre une ferme et passer le flambeau d’une activité pérenne déjà en place. ♦  Installer des personnes motivées et les introduire dans le réseau local de maintien d’une petite agriculture (...)

Envie de Création d'un Lieu Agricole et Spirituel Partagé (Elargissement dans le 43)

Projet : Partager des temps de repas, de célébration, de jeu, de travail,
Offre : Une ferme d'une 15 aine d'hectare avec une production de savons au lait d'ânesse existante, pouvant accueillir (...)

Activité Agricole Collective et Militante (Dimension Agricole)

Projet : Je m’appelle Christophe, j’ai 25 ans avec diverses expériences agricoles et collectives, je cherche à rejoindre ou créer un groupe dans lequel je me sentirai en Confiance. Mes préférences sont (...)

Rejoindre Écolieu Végétalien et Joyeux >Offre: Myself, mes . . . (À l’abordage)

Projet : Rejoindre écolieu végétalien et joyeux
Offre : Myself, mes compétences, ma bonne humeur, un petit capital.
Demande : J'aimerais rejoindre un écolieu végétalien et joyeux dans un endroit joli et (...)

Intègrer / Constituer Écolieux! (À l’abordage dans le 66)

Projet : J'aimerai beaucoup d'ici quelques mois (pour l'instant je suis coincée à Maury, au nord des POs) intègrer ou constituer un écolieu (hameau, village, colloque!) / plutôt dans le même esprit: (...)

Location d'une Chambre dans un Éco-Lieu (Elargissement dans le 22)

Offre : Bonjour ! Une chambre est disponible dans la maison principale de l’éco-lieu où nous habitons. Nous sommes situés dans un très bel endroit de plusieurs hectares dans la campagne trégoroise, à (...)

Possible Emploi CUI / CAE (Ecolieux existants dans le 40)

Offre  : poste en emploi aidé CUI CAE de secrétaire polyvalente dans écolieu avec AB. Administration, préparation des paniers de légumes, stands. Possibilité d’hébergement sur le (...)

Bonjour J'ai pour Projet de Quitter la Champagne Ardenne pour . . . (CoLocation dans le 51)

Projet : Bonjour J’ai pour projet de quitter la Champagne Ardenne pour m’installer dans le Finistère sud (ou la Bretagne plus général) dans les 2 ou 3 ans maxi.(je me suis toujours senti profondément (...)