Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
5. Pratiques

le 10 mai 2010

Contact

ARTICLES

Sauvegarde du Massif d’Uchon

L’Association SAMU (Sauvegarde du Massif d’Uchon) protège un petit bout de territoire français, Uchon, aux contreforts du Morvan. C’est sur ce massif boisé que Passerelle Eco a son siège... et Passerelle Eco est également adhérant à l’association de Sauvegarde du Massif d’Uchon, dont nous publions ici le compte rendu des activités.

Le principal combat du SAMU : endiguer les coupes rases de la forêt sur Uchon et le remplacement des feuillus par les résineux dont la rentabilité à court terme excite l’avidité des promoteurs forestiers, mais dont les plantations en monoculture sonnent le glas de la biodiversité de la région...

Compte rendu de l’Assemblée Générale du 27 - 3 - 2010

L’AG de Sauvegarde du Massif d’Uchon s’est tenue en présence d’une petite quinzaine d’adhérents, de Mme Lucette Duband, Maire d’Uchon et de M Christian Gillot, conseiller général que nous remercions tous de leur présence… L’association « Sauvegarde du Massif d’Uchon » garde encore cette année sa cinquantaine d’adhérents… La présence de notre association semble donc bien être reconnue comme une nécessité sur le Massif pour son rôle de veille mais aussi parce qu’elle porte une parole soucieuse d’un environnement et d’une qualité de vie durable et préservée sur ce site nommé « la Perle du Morvan » et qui fait partie du Parc Naturel Régional du Morvan.

Activités :

Forêts : une balade a été faite par des adhérents et des habitants d’Uchon pour aller à la rencontre de sites forestiers particulièrement remarquables…

Rochers du Carnaval : vigilance militante

Stand à Troc’Plantes, la foire aux plantes (à Toulongeon) de l’association amie R’êvolution. Ce moment nous permet des contacts et discussions toujours intéressantes.

Fête de l’arbre  : troisième anniversaire du hêtre planté par l’association sur le terrain au-dessous de la Mairie d’Uchon. La fraîcheur (habituelle) de cet après midi de novembre nous a fait apprécier les boissons chaudes et les gâteaux sortis des fours de nos adhérent(e)s, au son des cornemuses.

CAPEN 71 : notre association fait partie de la Confédération des Associations Pour l’Environnement et la Nature du département qui réunit une bonne trentaine d’associations sur des thèmes et des luttes en rapport avec la protection de l’environnement et de la nature. Nous sommes membres de son CA.

Deux sujets nous occupent particulièrement et ont été débattus lors de l’AG

1 – Rochers du Carnaval : site classé depuis 1941 !

En effet sa fréquentation augmente et est susceptible de nuire à son milieu naturel particulièrement fragile et son caractère sauvage. Il n’est pas question pour notre association de mettre ce site sous cloche mais de faire prendre conscience de cette fragilité à ses usagers (piétons et parapentistes). Une activité s’y est développée : celle du parapente. C’est particulièrement par rapport à cette activité que nous appelons à une réelle prise de conscience afin de la faire cohabiter le mieux possible avec les particularités naturelles de ce site protégé.

Nous avions déjà constaté, il y a 2-3 ans une certaine appropriation du site par les parapentistes : qu’une « aire de décollage » avait été aménagée (rochers déplacés, terre amenée et ray-grass, toujours présent, semé), qu’un panneau indicatif y avait été installé…. Mais nous avons depuis constaté aussi que des véhicules avaient accédé au site (au-delà du parking) et surtout que toute la partie de lande sur le sommet avait été fauchée par les parapentistes sans prise en compte des périodes de l’année nécessaires à la régénération naturelle (graines…). Nous considérons tout cela comme de l’ignorance plutôt que de l’envie de nuire…

Nous en avions informé la Mairie qui a pris contact avec le Conservatoire des Sites Bourguignons (habilité à un entretien respectueux de l’environnement de ce site) pour une rencontre à laquelle nous étions conviés.

Note : Cette rencontre a eu lieu entre temps, le 26 avril en présence d’élu(e)s de la municipalité et de membres de notre association. Une nouvelle convention doit être signée en 2011 et donnera l’occasion de remettre à plat les obligations, les droits et les tâches de chacun (Mairie, Sites Bourguignons, Parc du Morvan, usagers….) sur ce site. Une nouvelle signalisation indiquant que le site est classé et invitant au respect de plantes particulièrement menacées pourrait être mise en place ainsi qu’une barrière interdisant le passage aux véhicules motorisés plus loin que le parking…Une intervention d’entretien aura lieu en 2011 de la part des « Sites Bourguignons ». L’association se propose d’en être partenaire.

2 - La Forêt, les feuillus et l’enrésinement

L’association Sauvegarde du Massif d’Uchon est depuis sa création, particulièrement sensible à l’évolution de la forêt. En effet nous pensons que c’est en grande partie cet élément qui permet de nommer Uchon : la « Perle du Morvan »…et nous voyons au fil des années ces forêts rasées…même de façon tout à fait illégale comme pour une partie de la Ravière pour laquelle nous nous étions mobilisés sans succès contre les services de l’Etat qui n’ont fait que régulariser l’infraction…

Suite à cet échec nous nous sommes demandés comment certaines forêts encore remarquables (dont ce qui reste de la Ravière) pourraient être « sauvegardées ». Nous avons porté la question devant l’assemblée générale… La discussion a tourné autour de la forêt de la Ravière…dont le propriétaire n’a d’ailleurs pas émis le souhait pour le moment ni de couper ni de vendre…La forêt en question n’est donc pas (à notre connaissance !) sous une menace précise et immédiate. Cependant nous avons pensé qu’il serait important de sensibiliser les habitants, propriétaires forestiers, conseillers municipaux….à cette question.

Nous avons pensé qu’il serait utile de créer une synergie pour que tout le monde prenne conscience de l’importance d’une dernière forêt de ce type sur la commune dUchon, incluant, pourquoi pas, le propriétaire lui-même dans une telle synergie…Lucienne Haèse nous dit que certains propriétaires sont sensibles à cette question… !

Lors du débat deux interventions ont été particulièrement techniques :

- celle de Lucienne Haèse, présidente du « Groupement Forestier pour la Sauvegarde des Feuillus du Morvan » créé en 2003, afin d’acquérir collectivement des forêts en Morvan, pour les sauver de l’enrésinement et démontrer qu’une gestion écologique est rentable. Notre association a d’ailleurs 7 parts dans ce groupement qui a déjà acquis environ 140 ha de forêts (seuil de rentabilité évalué à 300 ha) . Lucienne Haèse a également dit que le groupement pourrait éventuellement participer dans la mesure de ses moyens à une opération sur le Massif d’Uchon.

- celle de Christian Gillot, conseiller général : il a parlé « possibles subventions » à des initiatives de rachat.

Lors de ce débat, Madame la Maire a fait remarquer que le coût d’une opération de rachat le cas échéant, dépasserait les possibilités d’une municipalité comme Uchon. Nous sommes bien conscients de cette réalité et ne voulions dans un premier temps que proposer une réflexion à l’assemblée et au-delà, à toute personne ou instance qui serait interpellée par cette question…Nous voulions rappeler notre volonté de travailler ensemble, municipalité, associations, Conservatoire des Sites Bourguignons, personnes individuelles….à construire une démarche de sauvegarde de cet environnement.

Finances L’association vit des cotisations de ses adhérents, de quelques dons et (éventuelles et irrégulières) petites subventions. Nous avons en début 2010 payé les deux parts supplémentaires du Groupement Forestier qui avaient été décidées lors de l’AG 2009 (300 euros) Cependant, nos dépenses courantes n’étant pas très importantes, la trésorerie est bonne…Un rapport financier peut vous être envoyé sur demande (au trésorier, Rob Urie, La Montagne, 71320 Charbonnat)

L’Assemblée générale s’est comme les autres années, terminée par le verre militant et cependant amical, toujours un bon moment de discussion informelle…


L’adhésion pour 2010 au SaMU est de 5 euros à l’ordre de « Sauvegarde du Massif d’Uchon », à envoyer au trésorier : Rob Urie, La Montagne, 71320 Charbonnat

Indiquez vos noms, prénoms, adresse et email (bien lisible !) sur papier libre avec le montant de votre adhésion.


Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Nouveau Café Associatif (Arts Vivants dans le 12)

Projet : Nous sommes un petit collectif qui a créé une association culturelle, ayant pour objectif l'organisation d'événements autour d'un café associatif, volontairement en milieu rural et tout au (...)

Roulotte de Marché pour Création Activité (Emploi et Entreprise dans le 87)

Projet : Bonjour, Femme 58 ans cherche une personne pour développer activité sur marchés, festivals etc...Nourriture bio vegan et sans gluten. Autres propositions possibles.
Offre : Je dispose d'une (...)

En Attendant Terre de Providence , Cherche Lieu de Vie (À l’abordage dans le 26)

Projet : Ma petite femme et moi sommes des amoureux de la Vie volontaires qui n'attendons qu'une chose, c'est de pouvoir œuvrer;( 40 ans et 35 ans ) Nous nous contenterons de peu pourvu que la (...)

La Rêverie du Loupier Cherche ses Habitants-Partenaires (Elargissement dans le 89)

Projet : Une belle maison de 230m2, environ 140m2 de dépendance plus ou moins aménageables, 3,5 ha de terrain, 60 jeunes fruitiers, le tout à 1h15 de Paris, de la place pour 3 grandes yourtes. Aux (...)

Permaculture et Écovillages: Apprentissage Holistique (Permaculture)

Projet : À travers des exemples concrets et un riche partage d'expérience, nous cheminerons ensemble au sein de ce nouveau monde qui émerge.
Offre : Conférence théâtrale, discussions, forum... (...)

Permaculture et Écocommunautés (Permaculture)

Projet : les sociétés au service de l'Humain et de la Nature Dans un monde qui change de plus en plus rapidement et nous soumet à des défis intenses, qu’est-ce qui peut bien apporter de la stabilité et (...)

Dialogue avec la Nature (Permaculture)

Projet : Développer son intuition
Offre : Atelier communication authentique et écriture intuitive, suivi d'un dialogue avec un arbre.
Demande : inscriptions en ligne : (...)

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)