Passerelle eco
Passerelle eco

Pratiques et Contacts pour Vivre Ensemble sur une Même Planète

La revue Passerelle Eco : sommaire des numéros, compléments d'info, bulletin d'abonnement à imprimer ...

Actualité du réseau éco

Réseaux

Quelques écolieux

Des reportages et les annonces du réseau éco et de la dynamique écovillage en France : écolieux de vie, projets d'écovillages, écofermes pédagogiques, personnes ressources ou en recherche, entreprises, centres de formations, etc... Plusieurs rubriques sont consacrées aux écovillages en germe ou en devenir, car ces initiatives font converger l'ensemble des aspects de l'écologie pratique : l'actualité, leurs activités, rencontres, chantiers ou échanges proposés.
Dossiers thématiques : depuis les statuts de la loi de 1901, l'alimentation, la construction saine, l'habitat léger, le carburant tournesol ...
Annonces, photos, comptes rendu des rassemblements, rendez-vous, festivals, colloques, manifestations...
- des fiches pratiques et des recettes - le site Nima'Sadi de partage et d'expérimentation sur autoproduction - les activités associatives de Passerelle Eco.
Vous êtes ici > Accueil > Les Blogs
3. Thématiques
Grippe aviaire : quelques aperçus d'une crise prévue. La Basse-Cour innocentée !

le 5 mars 2006

Contact

ARTICLES

Grippe aviaire : quelques aperçus d’une crise prévue. La Basse-Cour innocentée !

Ne vous êtes vous pas dit, après la crise de la vache folle :

— "les prochaines victimes, ce seront les poulets, pour sur !"

Et ça n’a pas manqué.

Elevés massivement dans des élevages industriels où ils sont confinés à plus de 30 animaux au mètre carrés, les poules ne peuvent survivre que comme bidoche sur patte, oy mécanique à oeuf, et non plus comme être vivants. De ce fait, leurs défenses immunitaires chutent, et comme ces conditions concentrationnaires sont idéales pour que se répandent un virus, ça ne manque pas, ça pullule.

Ce qui précède c’est ce qu’intuitivement nous pouvons tous comprendre, deviner, et même anticiper.

La FAO, très officielle "FOOD AND AGRICULTURE ORGANIZATION OF THE UNITED NATIONS", pas plus bête que tout le monde, s’est penché depuis plusieurs années sur ce problème.

la basse court inocentée, l’industrie coupable

Ce n’est pas la volaille de basse-cour ou la volaille élevée en plein air qui alimente la vague actuelle de cas de grippe aviaire sévissant dans plusieurs endroits du monde.

La souche mortelle H5N1 de la grippe aviaire est essentiellement un problème de pratiques d’élevage de volaille industrielles. Son épicentre se trouve dans les fermes d’élevage industriel de Chine et d’Asie du sud-est et — alors que les oiseaux sauvages peuvent transporter la maladie, au moins sur de courtes distances — son vecteur principal est l’industrie avicole multinationale extrêmement automatisée qui envoie ses produits et les déchets de ses élevages autour du monde par une multitude de canaux.

Les petits éleveurs de volaille et la diversité biologique ainsi que la sécurité alimentaire locale qu’ils soutiennent souffrent pourtant sévèrement des retombées de cette crise.

Et, pour aggraver les choses, les gouvernements et les organismes internationaux, suivant les hypothèses éronnées sur la manière dont la maladie se répand et s’amplifie, continuent à prendre des mesures pour imposer le confinement et poussent à industrialiser davantage le secteur avicole.

Dans la pratique, ceci signifie la fin de l’aviculture à petite échelle qui fournit la nourriture et les moyens d’existence à des centaines de millions de familles à travers le monde.

Ce dossier apporte une nouvelle perspective sur l’histoire de la grippe aviaire qui conteste les hypothèses actuelles et remet les projecteurs là où ils devraient être : sur l’industrie multinationale de la volaille.

Le dossier complet peut être consulté en ligne sur le site du GRAIN


1 vote
Répondre à cet article

Un message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes entièrement vides pour les séparer.

Qui êtes-vous ? (optionnel : cela vous permettra de recevoir les réponses)

5 messages

  • > Grippe aviaire : quelques aperçus d’une crise prévue. La Basse-Cour innocentée !

    Le 10 mars 2006, par Eric Sonié

    Suite à la lecture du rapport de l’O.N.G. GRAIN, je suis assez déçu par le manque de réactions que devrait susciter un tel scandale, n’y a t-il plus personne dans ce pays pour dire non !!! n’y a t-il plus personne pour faire de la désobéissance civile face à des criminels en puissances ou potentiels ?
    Si le rapport dit vrai, dans quelques années nos assiettes seront remplis de "Bouffes" transgéniques contaminantes, à la condition que nous puissions encore être capable de payer. Mais ce sera de notre faute parce que nous n’aurons pas réagi ensemble comme il faut avec courage au moment opportun.

    • > Grippe aviaire : quelques aperçus d’une crise prévue. La Basse-Cour innocen t ée !

      30 mars 2006, par X

      tout à fait d’accord avec toi Eric, moi je boycot le poulet d’élevage industrielle dans mon panier d’épicerie et j’en parle à tout le monde que je connais qu’ils sont entrain de s’empoisonné à petit feu, et ce au sens réel du mot. Il ya une autre alternative, le bio oui j’encourage le petit éleveur, c’est ma façon de me révolter contre les charognar.
      Bonne route à toi Eric continue de t’exprimer.

  • Grippe aviaire : une hystérie médiatico-politique bien organisée !

    Le 6 mars 2006, par Paul-Edouard

    La grippe aviaire n’est pas un phénomène nouveau. Nous vivons avec depuis des décennies. Ce qui est nouveau, c’est la façon dont cette affaire est traitée à l’échelon national en France surtout et ailleurs aussi.

    On assiste ici à un défaussement politique éhonté qui se traduit par une fuite en avant des autorités trop apeurées des effets que pourraient produire une pandémie humaine après l’affaire, trop récente dans leurs mémoires, du sang contaminé : on a tellement peur qu’on est prêt à imposer les pires sottises qui soient et on ouvre en grand le parapluie de protection pour une population qui vote.

    Le second phénomène est lié au pouvoir médiatique qui ne se contente plus de rapporter l’information au public, mais bien plus de la créer, dans tous les domaines d’ailleurs, dépassant par là sa mission, exemple récent, celui de l’agence Reuters qui rapporte "un cas de décès en France lié au virus H5N1 qui aurait déjà fait 93 morts en Asie" Oui ! mais voilà, en France il ne s’agissait que d’un canard qui lui, et à grands renforts de médias complices, a même fait se déplacer ministres et consors, en mal d’audience et de points dans les sondage. On croit rêver !

    Qu’on arrête enfin ce délire hystérique des politico-médiatiques. Certains seraient plus à confiner que les poulets eux-mêmes !! Leur hystérie aboutit à créer en France une athmosphère délétère très voisine de celle qu’on observait sous l’occupation quand certains dénonçaient ici et là la présence de ceux que les nazis recherchaient pour les envoyer dans les camps de concentration : n’a-t-on pas assisté ces jours-ci à des dénonciations entre voisins ? voire même à des comportements complètement irrationnels ou à des règlement de compte dans certains villages où celui-là porte plainte contre son voisin qui a encore deux poules en liberté dans son jardin !!

    Le désastre des banlieues en novembre dernier et la croisière qui s’amuse sur le Clémenceau sont autant d’exemples d’une information détournée de son objectif premier : pendant ces évènements, curieusement, on ne parlait plus de grippe aviaire !

    L’affaire du moustique réunionnais va peut-être prendre le dessus dans les jours à venir : n’a-t-on pas vu hier le Député-Maire des Saintes Maries de la Mer (13) demander à son tour des mesures de protection sanitaire pour la Camargue et le pays tout entier, de peur d’une transmission du mal en métropole. Après l’affaire du moustique du "west nil", c’est bien le moins qu’il pouvait demander, n’est-ce pas ? Son collègue Conseiller Général de Lunel (34) n’avait-il pas lui aussi publié une étude dans le cadre d’une mission officielle et pour quelques millions de francs de l’époque et quelques pages dactylographiées, prouvant que... seule la femelle moustique piquait ?

    Et puis maintenant, on prend même en France des dispositions de confinement des chats et des chiens, tout çà parce qu’un chat errant à été retrouvé mort aux fins fonds d’une île de la Baltique !

    A quand la fin de ce délire ? Dans cette affaire, le pouvoir politique, avec la complicité des médias, organise la panique dans la population et la généralise aux seules fins d’occulter des problèmes de Société bien plus importants.

    Cherchez donc à qui profitera cette affaire (et votre article est très éloquent sur ce point de vue) et vous aurez compris le fonds du problème.

    Voir en ligne : Les canards Cailarens

    • > Grippe aviaire : une hystérie médiatico-politique bien organisée !

      6 mars 2006, par X

      le moustique est connu de beaucoup de personne depuis au moins 2 ans ( sans blaguer....)

    • > Grippe aviaire : une hystérie médiatico-politique bien organisée !

      21 mars 2006, par X

      Merci de remettre ces pendules à l’heure de la politique ! Mais j’irai même juqu’à supposer que les labos pharmaceutiques ne sont pas étrangers à cette panique provoquée. En efet la grippe aviaire existe depuis fort longtemps. Mais qui avait jamais songé à ce marché fort juteux de la vaccination des bestioles ailées ? Cette manne financière ne valait-elle pas la création d’une hystérie collective ?

      La fin de ce délire ? Surement au prochain vaccin à inventer...

      En attendant, d’autres délires se profilent à l’horizon : depuis quelques semaines, les enfants des écoles de l’Aube n’ont plus accès à la visite des grands lacs de leur département. La cause ? La grippe aviaire bien sûr ! Il est vrai que de très nombreux enfants ont été vus entrain de dévorer des canards crus sur les lacs, n’est-ce pas ? Après le poules, les chats et les chiens : les enfants !


Lixium: Hébergement web neutre en CO2 | SPIP 2.1
ecovillage global et permaculture

NOUVEAU SITE

Découvrez ecovillageglobal.fr le site de l'écovillage global des lecteurs et annonceurs de la revue Passerelle Éco

PASSEZ UNE ANNONCE

Amoureux de la Vie Cherche Terre de Providence (Graines d’Avenir dans le 26)

Projet : nous sommes un groupe d'humains, accompagnés de 6 enfants de 2 ,5, 8,8,11,15 . Nous sommes Rastas ( sauf ma femme :-) ) donc pour expliquer brièvement à ceux qui n'ont qu'une trop vague (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecovolontariat dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans une (...)

Volontariat de Longue Durée (Ecolieux existants dans le 88)

Projet : bonjour ! Je cherche une famille pour venir en long séjour chez nous (plusieurs mois) Nous sommes une famille de 4 personnes : Christophe le papa qui travaille beaucoup (cuisinier dans (...)

Co-Location en Maison en Campagne (CoLocation dans le 87)

Projet : Femme seule 58 ans, calme, non fumeuse et plutôt végétarienne, cherche une ou deux personne pour partager mon lieu. Grand terrain, potager bio, verger, toilettes sèches... Possibilité pour (...)

Maison en Limousin-Périgord (Elargissement dans le 87)

Projet : Femme seule de 58 ans, non fumeuse, plutôt végétarienne dans l'ensemble vivant seule à la campagne cherche à partager le lieu où j'habite car trop grand pour moi toute seule. Beaucoup de (...)

Vente Fermette de 2ha au Sud de l'Aisne à 85km de Paris (Ventes Immobilier dans le 02)

Offre : Ferme à vendre avec jardin,verger, prairie, bois, four à pain , sources (...)

Du Terrain, des Personnes Motivées, des Animaux . . . (Arts de Vie dans le 17)

Projet : Bonjour à toutes et à tous, j ai 52 ans, et je suis consciente du nouvel ordre mondiale ( vaccins obligatoires, chemtrails = avions deversent des produits chimiques depuis 1940 = trainées (...)

Rencontre pour Celibataire, Relaxation, Poesie et Musique (Rencontres amoureuses dans le 81)

Projet : Bonjour, voici le projet. Il ne s'agit pas de rencontre libertine, mais à travers un moment de convivialité et d'amitié, donner un petit coup de pouce à la vie. Ce qui se passera après vous (...)

Égologie (Publications dans le 38)

Résumé : Développement personnel, habitats groupés, jardins partagés... : face au désastre capitaliste, l'écologie se présente comme une réponse globale et positive, un changement de rapport au monde (...)